Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Les Temps changent

Dans la série #Carré

Depuis l'aurore

                     jusqu'au crépuscule,

voyez comme les temps changent (même mon blog !)

A bientôt,

eMmA MessanA

Tous les collages de la série Abstrait sont regroupés ici : #Abstrait

 

Les Collages d'eMmA MessanA, collage "Les temps changent", pièce unique

Les Collages d'eMmA MessanA, collage "Les temps changent", pièce unique

© eMmA MessanA

Paris XIème, avril 2014 - N°236 Les Temps changent

Collage sur papier dessin 24 X 24 cm

Fragments de papiers provenant de magazines et papier indien

Ce collage N°236, pièce unique, est disponible encadré dans le catalogue ici

(le copyright en filigrane n'apparaît pas sur le collage)

Tous les collages de la série Le Temps sont regroupés ici : lien

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL

5% du produit de la vente des collages sont versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Président-Fondateur et Noëlle Duteil  la Trésorière

Tous les collages de la série Abstrait sont regroupés ici : #Abstrait

Dans la collection Abstrait, format carré, un clic sur une vignette vous renvoie vers la note qui lui est consacrée et vous permet de visualiser le collage.

N°221 Ephéméride I   N°222 Ephéméride II   N°223 Ephéméride III  N°226 Le Temps suspendu sign  N°227 Le Temps perdu  N°228 Le Temps de vivre Time to enjoy life  N°234 Coïncidences It's a simple coincidence  N°235 Le Temps des autres

Les Filles De L'Aurore, William Sheller

Extrait de l'album Le Nouveau Monde (1993)

Les filles de l'aurore
Je peux encore les retrouver
Elles ont autour du corps
De l'amour et de l'or
Que l'on peut jouer aux dés
Elles ont au fond des yeux
Des rêves que l'on ignore
Quand vous dormez encore
Quand l'aube les voit passer par deux

Et moi je viens bien après l'aurore
Quand le soleil monte à Saint-Jean
J'voudrais leur dire que je t'aime encore
Toi qui t'en vas tout le temps

Les garçons de l'aurore
Glissent leur corps
Dans des jeans usés
Ils passent des doigts nerveux
Dans leurs cheveux
Et s'en vont au-dehors
Ils ont au fond des yeux
Les rêves des plus forts
Les guerres qu'ils font encore
Quand l'aube les voit marcher par deux

Et moi je viens bien après l'aurore
Quand le soleil monte à Saint-Jean
J'voudrais leur dire que je t'aime encore
Toi qui t'en vas tout le temps

Les amants de l'aurore
Se donnent encore
Dans des lits froissés
Au cœur qui cogne encore
Est-ce l'amour ou la mort
Qui les gardent enlacés
Ils ont au fond des yeux
Des rêves que j'rêvais fort
Pour que tu restes encore
Quand l'aube nous gardait tous les deux

Et je reviens bien après l'aurore
Quand le soleil monte à Saint-Jean
J'voudrais leur dire que je t'aime encore
Toi qui t'en vas tout le temps

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

eMmA MessanA

J'aime le chocolat, la Sardaigne, les p'tits papiers (ceux de Gainsbourg, les colorés, les tout collés), les histoires, les mots doux, sucrés, salés, poivrés, les belles voix, marcher, chanter, la pluie, le soleil, et la tête alouette !
Voir le profil de eMmA MessanA sur le portail Overblog

Commenter cet article

Jeanne Fadosi 08/04/2014 12:24

donc te voilà à avoir franchi le pas. Décision volontaire ou c'est OB qui l'a fait ?
J'aime beaucoup William Sheller que je me passe de temps en temps. Les filles de l'aurore font partie des chansons que j'ai de lui sur CD
Bises

eMmA 08/04/2014 12:51

J'ai freiné des quatre fers pendant près de deux ans, mais à présent, disposant de temps, je me suis lancée, car je craignais le manque de maintenance de l'ancienne version. Et puis, ça donne un coup de neuf à mon blog qui commençait à faire un peu vieillot...
Moi aussi j'aime beaucoup William Sheller que j'ai vu sur scène seul devant son piano il y a quelques années.

Très bonne journée à toi Jeanne.

marineLou 08/04/2014 08:47

Tout s'en va , tout fout le camp comme on dit et j'écoute cette belle chanson de Scheller
Cela dit je m'habitue à ton nouveau style, finalement ! Hier j'avais mes yeux enflammés, printemps, pollution tout s'en mêle et là ça va mieux, c'était pas "ta faute" comme on dit !

Belle illustration du temps qui tiquetaque et qui s'enfuit ! Zou, là c'est déjà le passé !

eMmA 08/04/2014 08:51

Oh merci Marinelou... Pour le moment, j'en bave pour la rédaction de mes articles. Comment fait-on pour que la musique se diffuse automatiquement à l'ouverture de l'article ?
Bisous et bon courage pour tes yeux