Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Oublie un livre quelque part

Vous vous souvenez de l'opération à laquelle j'avais participé l'année dernière "Oublie un livre quelque part" ? (voir plus bas)

Bonne nouvelle, en 2015, on récidive pour la deuxième année consécutive !

Le principe : du 7 au 17 septembre 2015, on laisse un livre dans un lieu public (parc, autobus, café, métro, salle de cours...) dans le but de faire un échange de livres à grande échelle.

L'objectif c'est de partager, créer la surprise en faisant découvrir ce cadeau abandonné et en découvrant des lectures ou auteurs que l'on n'aurait peut-être jamais eu l'idée ou l'envie de connaître. Idéalement, laisser une petite explication dans le livre pour celui qui le trouvera, prendre des photos et partager afin de créer une émulation (justement ce que je suis en train de faire).

A lire sur Culturebox : lien

Cette année, j'ai choisi "d'oublier" Parfums de Philippe Claudel, un auteur que j'affectionne tout particulièrement.

Compte tenu du titre, j'avais idée de laisser le livre devant une parfumerie ou un fleuriste...

Je me promenais rue St-Antoine, Paris IVème et c'est la devanture d'une superbe formagerie qui a eu, finalement mes faveurs. J'ai trouvé le clin d'oeil olfactif amusant...

Oublie un livre quelque part

J'ai donc oublié mon livre sur une tablette de dégustation, à l'extérieur de la jolie boutique de la fromagerie Laurent Dubois, meilleur ouvrier de France.

J'espère qu'il fera les délices d'un lecteur gourmet ou tyrosémiophile et qu'à son tour, il aura l'envie de participer à l'opération "Oublie un livre quelque part" !

Oublie un livre quelque part
Oublie un livre quelque part
Oublie un livre quelque part

Au fait, j'ai rapporté pour le dîner une part de leurs spécialités, le Nougat de Vieux Gouda aux pistaches et noisettes. Comme dirait ma nièce, "Une tuerie !"

Retrouvez la page animée par Claudia Lupien sur facebook #Partagelitt

A bientôt les amis pour d'autres #Un moment de lecture

eMmA MessanA

photos © eMmA MessanA  

*

13 septembre 2014

Du 7 au 14 septembre 2014, l'opération "Oublie un livre quelque part" nous propose d'"oublier" un livre dans un lieu public en y laissant un petit mot pour expliquer la démarche.

Ce sont deux étudiantes québécoises du centre de recherche du CHUS (Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke) qui ont eu cette idée géniale qui a déjà séduit plus de 47 600 personnes, depuis le Canada vers la France, la Belgique...

L'idée c'est d' "oublier" un livre bien en évidence dans un lieu public, afin de le laisser aux bons soins de celui ou celle qui l'aura trouvé. Il pourra ainsi le lire, le faire lire, le raconter, l'offrir ou le déposer dans un autre endroit pour qu'une autre personne le découvre.

Ensuite, il faut souhaiter qu'il ou elle aura envie d'en faire autant de son côté.

Cela fait boule de neige et devient un partage de lectures à grande échelle.

Alors moi, aujourd'hui, j'ai sorti de son coffre Le Régime de Replète la sorcière pour l'oublier dans le panier d'un Vélib près de la Bastille.

 

Oublie un livre quelque part

J'avais mis un mot doux commençant par "Cher(e) inconnu(e)..."

Oublie un livre quelque part

J'espère qu'à l'heure qu'il est mon livre a voyagé entre de bonnes mains, car voyez-vous j'ai eu comme un petit pincement au coeur en l' "oubliant" tout esseulé au milieu de cette enfilade de Vélib....

Encore un coup de la sorcière me direz-vous !

Oublie un livre quelque part

Heureusement, le Génie de la Bastille veillait...

J'ai bien failli rester non loin en planque pour observer la réaction des passants. Mais j'ai dû filer !

Vous avez encore deux jours pour faire comme des milliers de personnes et comme eMmA...

Bon week-end.

Oublie un livre quelque part
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

eMmA MessanA

J'aime le chocolat, la Sardaigne, les p'tits papiers (ceux de Gainsbourg, les colorés, les tout collés), les histoires, les mots doux, sucrés, salés, poivrés, les belles voix, marcher, chanter, la pluie, le soleil, et la tête alouette !
Voir le profil de eMmA MessanA sur le portail Overblog

Commenter cet article

erato 11/09/2015 22:46

A la suite de ton premier article , j'ai laissé dans certains endroits des livres qui ont fait la joie de lecteurs seuls et isolés .L'un ( un monsieur très âgé ) m'a remarquée et me demande de temps à autre un livre en me faisant bien remarquer qu'il l'a fait passer à d'autres. Alors , j'ai toujours un livre dédicacé dans mon sac!
Douce soirée, bises eMmA

eMmA MessanA 12/09/2015 22:58

Erato, je suis fière et heureuse si mon article a pu t'inciter à initier de tels partages, notamment vis-à-vis de ce monsieur âgé.
Encore un joli lien entre nous.
Merci à toi.
Je t'embrasse,
eMmA

valentine 11/09/2015 10:51

Excellente idée que d'"abandonner" Parfum devant une fromagerie! A savoir si la personne qui trouvera le livre fera le lien?
Chez nous, cette pratique n'a pas fonctionné. Dommage.
Etant une grande lectrice, rapidement les livres débordent de ma bibliothèque. Régulièrement je vais le tri "à garder" ou "à donner".
J'abandonne alors ma pile des "à donner" dans le couloir d'entrée de mon immeuble et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, tout est parti!
Une autre façon de faire circuler la lecture :-)
Superbe le génie qui surfe sur les branches d'arbre.

eMmA MessanA 11/09/2015 11:50

Ah Valentine, je reconnais ton humour et ta lecture jusqu'au Génie dans la canopée !
J'ai un voisin malin qui abandonne souvent sa pile de magazines dans l'entrée de l'immeuble. J'y puise parfois des pages dont des fragments jaillissent de mes collages...
Allez, circulons, y'a plein à voir !
Bonnes lectures,
eMmA

Jeanne Fadosi 11/09/2015 10:39

je n'avais pas compris qu'il y avait eu une sorte de caisse de résonance à cette initiative née plus tôt il me semble et "sans date de péremption". Et je m'étais même étonnée de ne pas voir plus de livres dans des lieux insolites depuis lors. Il me faut donc me résigner à comprendre combien l'esprit grégaire des humains a besoin de "buzz" pour le succès d'une opération, et me réjouir que cette campagne de communication sur les livres ait gagnée 3 jours de visibilité.
Reste une question. D'où vient cette idée d'en faire un buzz ?
bises et belle journée

eMmA MessanA 11/09/2015 11:47

Oui Jeanne, cette opération est mise en lumière durant une dizaine de jours, puis cela permet de faire des émules durant toute l’année en fait.
Pour ma part, je l’ai fait spontanément aujourd’hui pour partager avec vous quelque chose qui m’a fait plaisir. Naturellement, on ne m’a pas demandé « de faire le buzz », mais le buzz que l’on peut faire dans nos blogs ou réseaux sociaux est bien pratique pour toutes ces opérations animées par des gens qui ne disposent pas du rouleau compresseur qu’est la (vraie) publicité qui peut être faite sur les ondes ou sur d’autres media, moyennant des financements parfois colossaux.
Alors, oui, lorsque l’on adhère à une cause, un produit, une idée, je trouve sympa d’utiliser nos blogs et réseaux sociaux pour en augmenter l’audience. Le bouche à oreille physique et celui que l’on peut générer ainsi ne vaudra bien sûr jamais de grandes campagnes de pub, mais c’est toujours ça.
Quelques fois, nous tout seuls avec nos petits blogs et pages des réseaux sociaux, parvenons à fédérer autour de ce qui nous passionne, sans nécessairement faire du lecteur un mouton qui est libre de passer son chemin. Tu ne crois pas ? Moi je trouve que ça vaut la peine d’utiliser ces vecteurs qui vont vite et offrent une proximité directe.
Et puis, j’aime l’idée « Oublie un livre quelque part » tellement belle et joyeuse, un peu comme de lancer une bouteille à la mer (on ne sait pas quel sera le chemin parcouru par le livre, combien de fois il changera de mains, qui l’aimera, qui le gardera, qui en parlera)…
Il m’arrive souvent de lancer des bouteilles à la mer dans mon blog…
Je te souhaite une journée radieuse comme le ciel d’aujourd’hui.
eMmA

jackie 11/09/2015 09:25

Excellente idée
Bonne journée eMmA

eMmA MessanA 11/09/2015 09:26

Plus de 4 000 participants...

gazou 11/09/2015 08:13

A la bibliothèque près de chez nous, il y a une grande boîte dans laquelle on peut déposer les livres vagabonds et chacun peut librement se servir ou en déposer d'autres et cela fonctionne bien

eMmA MessanA 11/09/2015 08:29

C'est une belle initiative, mais un peu moins "vagabonde" (j'aime l'épithète que tu as choisie).

Gérard 10/09/2015 23:16

oui...mais ne pas le laisser dans une librairie

eMmA MessanA 11/09/2015 08:27

Oui, bof, pourquoi pas en même temps (dès lors que l'on a écrit la raison pour laquelle on a oublié ce livre...

erato 13/09/2014 23:08

C' est une idée magnifique que j'aime beaucoup.
J'ai laissé un livre sur un banc dans un square à Privas .......... et au retour de mes courses ; je les dans des mains ridées qui le tenaient avec joie ! Je continuerai !
Belle soirée, bises eMmA

eMmA 14/09/2014 11:39

Ah voilà que l'idée de ces québecoises a été mise en application en Ardèche. C'est formidable ! Tu décris bien la joie que cela procure.
J'aurais adoré savoir qui a récupéré Le Régime de Replète la Sorcière et si elle a entamé un nouveau voyage. Tiens, cela pourrait être le sujet d'une suite intitulée Le voyage de Replète la Sorcière !
Bon dimanche,
eMmA

kasimir 13/09/2014 10:03

non !
bises de pinson

eMmA 13/09/2014 10:50

Non ? Pas compris...
Bises d'eMmA

kasimir 13/09/2014 10:01

ça alors... c'est original
une fameuse idée pour trouver un destin à mes trop nombreux invendus !
bese de pinson

eMmA 13/09/2014 10:51

Alors, tu nous diras où tu as oublié Suzanne ?

aln03 12/09/2014 18:46

Replète doit être ravie .Oui, c'est une bonne idée .Je vais faire comme toi .En attendant , j'avais laissé le roman de Ramon accroché à la poignée de la porte de ma voisine d'en face et elle est trés contente de le lire , mais me le redonne ensuite .
Bonne soirée.Bises
Nicole

eMmA MessanA 12/09/2014 19:40

Très bel enchaînement, car je trouve que le livre de Ramon permet de croire encore en nos Frères humains...
Oui Replète avait un peu peur d'être laissée seule dans le panier du Vélib. Je me demande si un enfant connaîtra son histoire ce soir avant de s'endormir...
Bon week-end et gros bisous.
eMmA

jmac ! 12/09/2014 17:46

allez, du balai !!!.............(de sorcière bien sûr).......

eMmA MessanA 12/09/2014 17:47

Attention, le chaudron n'est pas loin !

gazou 12/09/2014 16:55

C'est une bonne idée

eMmA MessanA 12/09/2014 17:02

A toi de jouer !