Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

La sirène du bateau

Ecoutez-la, la sirène.

           Regardez-la, la sirène.

Elle mugit ?

   Elle est comme un poisson dans l'eau ?

Elle part ?

               Elle revient ?

                    Elle déchire les tympans en criant adieu ?

Ou bien elle est annonciatrice d'une rédemption ?

          Comme d'habitude, ce sera bien comme vous le voudrez....

A bientôt,

eMmA MessanA

Retrouvez la collection Grand large ici : #Grand large

collage emma messana la sirene du bateau

collage emma messana la sirene du bateau

© eMmA MessanA

Paris XIème, février 2015 - N°280 La sirène du bateau

Collage sur papier dessin 24 X 32 cm

  Fragments de papiers provenant de magazines

Ce collage N°280, pièce unique,

a été vendu au cours de l'expo Grand large 27-28 novembre 2015

(le copyright en filigrane n'apparaît pas sur le collage d'origine)

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL à Pondichery (Inde)

5% du produit de la vente de ce collage ont été versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Fondateur

Vangelis la petite fille de la mer

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

erato 18/02/2015 22:45

J'adore la musique!
La sirène raconte à la petite fille qu'elle est l'avenir et que la mer est là pour l'emmener parcourir le monde .
Douce soirée, bises eMmA

eMmA MessanA 19/02/2015 21:39

Oh oui, moi aussi. Cette musique me fait planer, rêver, me décontracte.
Ton interprétation me plait beaucoup. La mer, nourricière, tient la main à la petite pour la faire grandir.
Je te souhaite une bonne soirée,
eMmA

ANNE 18/02/2015 10:11

La 1° phrase serait celle de Ronde océanique ou Chirstelle, 2 de mes nouvelles; j'adore l'océan, et pourtant, dans mes nouvelles, il est inquiétant, glauque presque, froid......
alors je te propose le début del Laisse de mer (d'ailleurs, j'avais imaginé en voyant ton collage, cette sorte de jeu-là!)
"J’étais sur le seuil d’une longue plage déserte qui se déroulait vers l’infini ; loin, très loin, on apercevait l’endroit où elle paraissait s’achever, ultime cap perdu dans une brume quasi irréelle, ponctué d’une masse sombre. Le rocher sur lequel j’étais assis m’avait attiré parce qu’il évoquait un sphinx ; j’étais venu là, en cette froide journée de novembre contempler la mer grise, moutonneuse dont je semblais être le berger, immobile rêveur d’un troupeau liquide."...........

eMmA MessanA 18/02/2015 10:52

La première phrase que tu nous cites augure d'une très bonne nouvelle.
J'ai hâte de lire ton recueil.
Oui, nous pouvons peut-être établir une certaine sororité avec l'ambiance de "La sirène du bateau". Rêvons !
A bientôt,
eMmA

valentine 18/02/2015 09:55

Enigmatique ton collage! Le bleu se veut rassurant mais en même temps les éléments sont prêts à se déchaîner. Et la petite fille, perdue dans l'immensité, observe sans pouvoir intervenir. Elle pourrait ressembler dans sa solitude à la femme du train. Peut-être est-elle l'unique rescapée du naufrage du bateau qui coule. En ce cas, elle est fort chanceuse.
Si elle se retourne, elle trouvera la sérénité sur le plan d'eau (on dirait mon lac) les eaux y sont tranquilles, pas un souffle à l'horizon.
Il est très parlant ton collage Emma. Je n'ai pas encore écouté Vangelis, chez moi, ça roupille!
Belle journée parisienne et grosses bises.

eMmA MessanA 18/02/2015 10:48

Ah Valentine, que j'aime, j'aime, j'aime ton intervention, ton parallèle avec la voyageuse du train d'hier, certaines de tes clés qui ouvrent quelques unes des serrures de ce collage. Tu as entendu les sirènes...
A l'origine, ce collage devait s'appeler... "Naufrage" !
Dis, tu lis dans mes pensées ou bien tout est limpide comme de l'eau ?
Bonne roupillade chez toi (moi j'y retournerais bien après l'insomnie en cette veille de nouvelle lune)
Bisou la Suissesse-au-Lac
eMmA

ANNE 18/02/2015 08:59

j'aime ces camaïeux de bleus................On a toujours envie d'imaginer une histoire sur tes collages propices à la rêverie!

eMmA MessanA 18/02/2015 10:49

Elle dirait quoi ton histoire ? Donne-nous au moins la première phrase !

emma 17/02/2015 20:45

mystérieux et fascinant - la petite fille de la mer, tu te souviens ? (https://www.youtube.com/watch?v=DZQfnETsfqQ)

eMmA MessanA 17/02/2015 20:51

Oh quelle bonne idée, cette musique de Vangelis cadre parfaitement avec ce que j'avais en tête en composant ce collage.
Je modifie immédiatement l'accompagnement musical de cette note. Un grand merci à toi emma !
Bonne soirée,
eMmA