Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Etincelles

La petite histoire d' eMmA#anecdote autour du collage du jour :

Cela fait bientôt vingt ans que j'ai arrêté de fumer, mais je ne suis pas encore vraiment guérie.

J'ai fumé plutôt des brunes, des Gitanes, des Gauloises bleues, d'élégantes et puissantes Fontenoy quand j'ai gagné un peu de sous, très rarement des Marlborough et surtout jamais des cigarettes mentholées et autres mini très fines qui ressemblent à de la paille.

C'est mon papa qui m'a offert ma première clope à 12 ans pour une grande occasion et mon dernier souvenir de connivence avec mon beau-père, ce fut une cigarette grillée sur la terrasse à la nuit tombée...

En faisant un peu de rangement, je suis tombée aujourd'hui sur une jolie boîte à cigarettes en bois qui m'avait été offerte en 1975.

Etincelles

Je l'ai ouverte et j'y ai retrouvé l'odeur de la toute dernière gauloise sans filtre que j'avais fumée en cachette (j'avais déjà arrêté de fumer et je ne voulais pas que ma famille sache que j'avais pieusement gardé cette dernière clope). Un peu de tabac est resté, égréné dans le fond de la boîte...

Etincelles

Le temps était comme suspendu.

Alors, pour conjurer le sort (non, je ne vais pas me remettre à fumer) j'ai collé cette nouvelle boîte en carton, Etincelles, qui approche de la taille d'un paquet de cigarette.

A bientôt,

eMmA MessanA

Toutes les petites Boîtes eMmAillotées sont regroupés ici : #Boîtes et Sculptures papier

collage emma messana etincelles

collage emma messana etincelles

© eMmA MessanA

Paris XIème, avril 2015, N°49 Etincelles

Collage sur boîte en carton 14 X 11 X 3 cm

Fragments de papier indien et d'un magazine

Le #papier indien, fait main, provient de la Manufacture de papiers artisanaux de l'Ashram Sri Aurobindo de Pondichéry

Cette boîte N°49, pièce unique,

a été vendue au cours de l'expo Grand large 27-28 novembre 2015

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL à Pondichery (Inde)

5% du produit de la vente de ce collage ont été versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Fondateur

Etincelles
dessus couvercle et dessous boîte

dessus couvercle et dessous boîte

intérieur couvercle et intérieur boîte

intérieur couvercle et intérieur boîte

Les Gauloises Bleues, Yves Simon. Extrait de l'album Raconte-toi (1975)

Les Gauloises Bleues, Yves Simon

Extrait de l'album Raconte-Toi  (1975)

On fumait de Gauloises bleues
Qu'on coupait souvent en deux

Les beaux jours
Les petites femmes de Paris montaient sur nos balcons
Voir si les fleurs du mal poussaient encore en cette saison

Au café du " Bas de laine "
Parfois je voyais Verlaine
Les beaux jours
Et Rimbaud qui voyageait au-dessus des printemps
Nous disait du haut de ses nuages d'où venait le vent

Oh les beaux jours!
Oh les beaux jours!

Dylan cultivait sa terre
Quelque part en Angleterre
Les beaux jours
Jefferson Airplane s'installait à la présidence
Car les anciens rois du monde venaient d'interdire la danse

Plus d'boutiques à music-hall
Au boulevard du Rock'n'roll
Les beaux jours
Le temps a passé et court-circuité les amplis
Bruno maintenant joue d'l'accordéon dans les rues de Clichy

Oh les beaux jours!
Oh les beaux jours!

Boris inventait le jazz
Tous les soirs au bal des Laze
Les beaux jours
Et sa trompinette mettait le feu aux lampions
Duke Ellington arrivait juste à temps pour la révolution

On fumait de Gauloises bleues
Qu'on coupait souvent en deux
Les beaux jours
Les petites femmes de Paris montaient sur nos balcons
Voir si les fleurs du mal poussaient encore en cette saison

Pour retrouver d'autres chansons d'Yves Simon dans la playlist d'eMmA, cliquez ici : Playlist Yves Simon

Site d'Yves Simon :  link  

Page facebook d'Yves Simon : link 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jeanne Fadosi 09/04/2015 19:38

ça ne nous rajeunit pas tout ça ! je n'ai jamais été fumeuse même si je fumais de temps à autre une cigarette pour faire comme tout le monde. pourtant cela faisait longtemps qu'on savait que c'était un poison !
http://fadosi.over-blog.com/article-du-gris-de-dumont-e-paroles-et-de-benech-f-l-musique-99753643.html
Bises et belle soirée

eMmA MessanA 10/04/2015 07:58

Ouh, alors là, une chanson de 1920, pour le coup on remonte loin !
Cette chanson d'YS est, je trouve, tellement intemporelle qu'elle sonne à mes oreilles comme un souvenir très présent.
En fait elle n'était qu'un beau prétexte pour vous présenter la dernière petite boîte que j'ai collée...
Passe une bonne journée, Jeanne.
eMmA

marine D 09/04/2015 15:07

Pas de gauloises pour moi, j'aimais l'odeur des blondes, mais heureusement pour moi je ne savais pas écrire ou travailler avec une clope qui me piquait les yeux ou que j'oubliais dans le cendrier, j'en avais toujours dans la voiture, j'en aimais le geste et les premières bouffées, il y a longtemps que c'est fini, depuis que mes garçons s'y sont mis... Hélas
Gros bisous Emma

eMmA MessanA 10/04/2015 08:04

Lorsque j'étais étudiante, je travaillais au secrétariat d'une boutique de vêtements à Rouen. Le patron était fumeur de cigares et cigarettes.
C'était un gros nuage non stop au bureau où il allumait la clope suivante avec le reste de la précédente. Il laissait se consumer le tout dans les cendriers qui débordaient littéralement.
Très dur...
Chez moi, mon mari et mon fils n'ont jamais fumé et c'est eux qui m'ont incitée à cesser.
En fait ma nouvelle petite boîte est prête à accueillir autre chose que des cigarettes ou de la fumée...
Bises d'eMmA

valentine 09/04/2015 11:57

Ah Emma! Je les sens d'ici tes brins de tabac et ta boîte est bien jolie......c'était le bon temps! (où il y avait encore du vrai tabac dans les cigarettes).
J'ai commencé avec du lourd: les troupes de l'armée de mon père. Atroce! Mais un de ces goûts de l'interdit délicieux.
Je ne fume plus non plus, ma dernière clope remonte au décès de mon père il y a 10 ans.
Mais j'ai fait au mois 10 tentatives avant, jetant le dernier paquet, allant le rechercher dans les poubelles au milieu de la nuit.........Non mais je te jure.
Merci pour les souvenirs qui remontent grâce à une odeur inhalée à travers l'écran d'un ordinateur :-)
Bisous ensoleillés.

eMmA MessanA 10/04/2015 08:11

Oh moi, je ne pourrais jamais "vapoter". Quelle horreur ! Aucune beauté ou élégance dans le geste et puis, tant qu'à fumer, autant aller jusqu'au bout !
Tu m'amuses avec la récupération de ton paquet de cigarettes dans les poubelles!
En fait, moi j'ai acheté mon dernier paquet il y a 20 ans, puis je l'ai fini, observée de près par JM et Flo. Ce n'est qu'un an plus tard, alors qu'ils étaient partis en vacances à la Réunion (et que moi j'étais restée à Strasbourg travailler) que j'ai découvert cette Gauloise sans filtre oubliée dans la petite boîte en bois. Je l'ai fumée, seule dans la grande maison, complètement aux anges. Ce fut vraiment ma dernière cigarette... De temps en temps, j'ai encore envie de fumer.
Merci pour ce moment de connivence, chère Valentine.
Gros bisous tout collés.
eMmA

gazou 09/04/2015 09:15

Une belle chanson et de très jolies boîtes qui donnent envie de collectionner des trésors

eMmA MessanA 09/04/2015 11:38

J'aime aussi l'idée de laisser une jolie boîte complètement vide, comme ça à chaque fois qu'on l'ouvre, on peut tout imaginer comme y enfermer des petits bisous ou des soupirs d'aise...
La chanson n'a pas pris une ride. Oh les beaux jours !
Passe une jolie journée printanière, Gazou.
eMmA