Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Qu'y a-t-il à l'intérieur ?

A la suite d'une conversation durant laquelle on me (re)demande de me lancer dans des formats beaucoup plus grands, notamment pour la série des #blop, j'ai beaucoup réfléchi.

Oui, bien sûr, j'imagine que je me dois d'oser sortir de mon cadre généralement A4, qui est en quelque sorte ma zone de confort, de torpeur (que j'avais orthographié "tropeur", ce qui en dit long)...

Cela m'ouvrira peut-être de nouveaux horizons et m'obligera à évouler vers d'autres sensations artistiques. Car, cela est certain, je vais être perdue, ne vais peut-être pas du tout me retrouver.

Mais serais-je capable de relever le défi ? Je ne risque pas grand chose à tenter les nouvelles possiblités qu'offrent les grands formats ?

C'est sûr, je ne risque pas ma vie. Il y a des choses beaucoup plus impactantes...

Mais je pense que cela n'est pas du tout anodin. Je crains de vous décevoir, mais aussi de me décevoir. Et pour tout dire, c'est un peu la panique de me retrouver devant un format qui me parait carrément gigantesque dès lors qu'il dépasse de quelques centimètres un format A3... C'est une sensation bizarre.

Péché d'orgueil ? Hésitations qui sont la preuve que je n'ai que trop tardé à explorer cette sorte de vertige que représente pour moi ces grands espaces ? Peur d'être engloutie par un monceau de fragments de papiers ?

Peut-être, alors je vous en parle d'abord et j'assume totalement le ridicule.

Alors, avant de sauter le pas, car je pense que je plongerai dans le grand bain (de colle) un jour ou l'autre, je me suis amusée à rogner la taille d'un collage de cette série #blop, à en modifier et saturer les couleurs, bref à le rendre moins "eMmA MessanA" pour en perdre les repères et me bousculer vers de nouveaux chemins. Mais, notez que je l'ai réduit, plutôt que de l'agrandir. Voilà que je freine encore et j'ignore si ce sont mes dernières résistances qui sont prêtes à tomber...

Redevenir novice pour retrouver une sorte de fraîcheur, tenter quelque chose de nouveau, percer le mystère de ce qu'il y a à l'intérieur de la première graine d'un rêve non encore vraiment germé...

Quand je pense que certains détestent travailler les petits formats et ont besoin de gigantisme pour magnifier leur expression. Ils doivent faire le chemin à l'envers du mien, s'ils veulent s'inscrire dans de petits formats...

Tiens, j'y pense, en lecture j'ai toujours adoré les formats courts aux gros pavés. Ca ne m'empêche pas d'en lire, mais je suis encline à préférer les petits volumes aux gros.

Ah la puissance des textes courts de Dino Buzzati, comme Chasseurs de vieux ; le texte ciselé de la valse d'Yves Duteil, La Maman d'Amandine ; l'incroyable justesse des six vers du poème de Jacques Prévert, Trois allumettes ; la beauté et l'originalité de clips tels que celui de Jean-Paul Rouve, véritable court-métrage qui en 2'57 nous raconte une histoire parallèle à la chanson de Maxime Le Forestier et Emmanuelle Béart, Hymne A La Soie !

Les exemples sont légion et bien sûr, je ne veux pas du tout dire que les grands et gros formats ne sont pas intéressants. Je veux juste dire qu'ils m'attirent moins, a priori.

A bientôt,

eMmA MessanA

Tous mes Blop! sont réunis ici : #blop

Tous les collages de la série Abstrait sont regroupés ici : #Abstrait

collage emma messana NoBlop

collage emma messana NoBlop

© eMmA MessanA

Paris XIème, février 2015

Fragment retravaillé du collage N°283 NoBlop !

Collage sur papier dessin 30 X 42 cm

Fragments de papiers provenant de magazines

L'original de ce N°283, pièce unique, est disponible non encadré dans le catalogue N°2 ici

(le copyright en filigrane n'apparaît pas sur le collage d'origine)

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL

5% du produit de la vente des collages sont versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Président-Fondateur et Noëlle Duteil  la Trésorière

Daft Punk, Within

Auteurs/Compositeurs : Guy-Manuel de Homem-Christo, Jason Beck (Chilly Gonzales), Thomas Bangalter

Editeurs : Emi Music Publishing France, Emi Music Publishing Ltd, Daft Music, Because Editions

There are so many things that I don't understand

There's a world within in me that I cannot explain

Many rooms to explore but the doors look the same

I am lost I can't even remember my name

 

I've been for sometime, looking for someone

I need to know now, please tell me who I am

I've been for sometime, looking for someone

I need to know now, please tell me who I am

 

There are so many things that I don't understand

There's a world within me that I cannot explain

 

Many rooms to explore but the doors look the same

(Where are the locks to the key)

 

I am lost I can't even remember my name

(And I wondered why)

 

I've been for sometime, looking for someone

I need to know now, please tell me who I am

I've been for sometime, looking for someone

I need to know now, please tell me who I am

 

I've been for sometime, looking for someone

I need to know now, please tell me who I am

I've been for sometime, looking for someone

I need to know now, please tell me who I am

Within, Daft Punk. Extrait de leur 4ème album studio, Random Access Memories (mai 2013)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MaG* 11/04/2015 20:35

J'aime les abstraits et, les tiens en particulier .

eMmA MessanA 12/04/2015 21:32

Merci MaG*, c'est très gentil.
Le lien que tu as indiqué vers ton blog ne fonctionne pas...

marine D 09/04/2015 15:12

J'aime ton abstrait , merci, bisous

eMmA MessanA 10/04/2015 08:39

Merci Marine !

valentine 08/04/2015 09:18

Tu expliques très bien tes ressentis que je comprends. Ose ce vertige chère Emma, prends de la place, toute la place et tu verras, tu te demanderas comment tu as fais pour ne pas vivre pleinement cet épanouissement de tes créations, donc de toi-même.
Une nouvelle Emma est en train de naître, c'est un partage émouvant. Merci pour ce partage.
Belle journée à toi artiste et poétesse au grand cœur.

eMmA MessanA 08/04/2015 17:58

Tu as trouvé les mots, Valentine !
Je note "vertige", "oser", "épanouissement", "nouvelle Emma" et j'adhère à ton analyse qui me mènera sûrement vers une sorte de transformation inéluctable, si toutefois j'en ai le cran.
Ce partage, je l'ai vu comme une sorte d'inévitable sorte de confession que je vous dois, mes fidèles lecteurs.
Oh merci, merci pour tes si gentils mots qui concluent ton message bienveillant.
Bonne soirée, amie.
eMmA

FAUGLAS Manon 08/04/2015 09:04

MERCI POUR CE PARTAGE EMMA!

eMmA MessanA 08/04/2015 17:53

Encore merci et bienvenue ici, Manon.
eMmA

FAUGLAS Manon 08/04/2015 09:03

bonjour Emma ;comme je me reconnais dans ta perplexité angoissée devant la demande de t'aventurer dans des chemins que tu ne connais pas bien ...Il faut paraiit -il oser sortir de sa zone de confort quitte à "cafouiller" un peu au départ (j'en sais qque chose...) pour s'ouvrir à d'autres possibles en soi qui existent à l'état latent ;ça peut venir très vite comme très secrètement. Je te souhaite de trouver LE chemin vers ton renouveau sans pour cela renier les anciens qui seront tjrs de superbes créations! Bien amicalement Manon

eMmA MessanA 08/04/2015 17:53

Manon, c'est un plaisir de te lire ici. Vraiment !
Ce partage autour des doutes et questionnements liés à l'évolution de sa création, aussi modeste soit-elle pour ce qui me concerne, rend plus fort quand on apprend qu'il nous est commun. C'est vrai que l'on se sent moins seul, pourtant devant la page blanche, que d'atermoiements et d'hésitations.Je vais demain acheter un grand support et tenter d'envisager mes premiers pas...
Je te remercie de m'avoir si bien comprise et surtout de l'avoir exprimé ici, toi dont j'admire le travail magnifique.
Amitiés,
eMmA