Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

Rien n'est jamais foutu

com

Des mots qui s'enlovent avec une fragile fluidité au gré d'une voix douce, dans une légèreté apparente "Evidemment qu'il y a des à bars Zanzibar /  Qu'il y a des joueurs qui font des paris à Paris / Qu'il y a de l'eau à Waterloo / Qu'il y a de l'ombre à Londres"...

Des mots qui sont dits comme sur le ton de la confidence, mais avec l'évidence d'un implaccable et terrible constat "Evidemment qu'il y a des fous à Diên Biên Phu / (...) Il y a des coups qui se perdent bien sûr à Moscou / Mais il y a des Arabes qui vivent à Tel Aviv (...) / Des cris à Conackry"...

Des mots délicatement teintés d'humour pour mieux nous réveiller et tempérer la gravité du propos "Il reste encore bien quelques pucelles à Bruxelles / Quelques héros tout de même à Rio de Janeiro / Quelques poules à Liverpool / Quelques coqs à Bangkok"...

Une ballade subtile qui se déroule et s'enroule, Argentine, dont la mélodie m'ensorcelle de ses cordes délicates et de ses voix aériennes depuis hier, 13 avril 2015, date de la sortie du nouvel album éponyme d'Alain Chamfort.

Cette chanson, c'est ma pépite. Elle brille comme un petit bijou à cacher au creux de son col, là, tout près du coeur.

Elle me fait voyager en trompe l'oeil, sans frontières, jusqu'à cet espoir, tenace, qui tient l'Humanité debout "Même s'il ne reste plus d'argent en Argentine / Tout espoir n'est pas perdu /  Même s'il ne reste plus d'argent en Argentine / Tant qu'la vie continue / Rien n'est jamais foutu"...

Et puis, c'est tellement rassurant de savoir "Qu'il y a des cons à Damasco" !

Tout l'album est à découvrir, bien sûr.

A bientôt,

eMmA MessanA

Les Collages d'eMmA MessanA "L'objectif", pièce unique

Les Collages d'eMmA MessanA "L'objectif", pièce unique

© eMmA MessanA

Paris XIème, mai 2009 - N°73 L'objectif

Collage sur papier dessin 24 X 32cm

  Fragments de papiers provenant de magazines

Ce collage N°73, pièce unique,

est disponible non encadré dans le catalogue N°3 "Prix doux" ici

 

(le copyright en filigrane n'apparaît pas sur le collage d'origine)

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL

5% du produit de la vente des collages sont versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Président-Fondateur et Noëlle Duteil  la Trésorière

L'une des belles surprises de l'album est la ballade "Argentine", où le chanteur se joue des mots et des frontières sur fond de crise économique dans un cocktail de poésie, de peinture sociale et d'optimisme que ne renierait pas un Alain Souchon ("Même s'il ne reste plus d'argent en Argentine/ Tant que la vie continue, rien n'est jamais foutu").

L'OBS/Culture

Pour retrouver d'autres chansons d’Alain Chamfort dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre des notes suivantes :

- Même pas mal !

- "Celui qui poursuit le passé soit le tue, soit est tué par lui". Gandhi

- D'où viens-tu ?

- Rien n'est jamais foutu

- 4Blop !

- A pas de géant

- Le 1er collage dominical de 2012 avec Alain Chamfort

Site d’Alain Chamfort : link
Page facebook d’Alain Chamfort : lien

Agentine, Alain Chamfort (extrait de l'album "Alain Chamfort" sorti le 13 avril 2015 (PIAS). Paroles, Jacques Duvall. Musique, Alain Chamfort

Print
Repost

Commenter cet article

Gérard 14/04/2015 23:28

Longtemps absent, le voila revenu avec son nouvel album. J'ai toujours aimé ce chanteur...bien sur pas comme un Léonard Cohen.

eMmA MessanA 15/04/2015 07:53

Je te rejoins totalement sur ces deux points, mais "évidemment" ces deux-là sont de vrais séducteurs !
Ravie de te voir également revenu, Gérard.

Valentine 14/04/2015 11:27

Très beau texte. Je n'ai jamais prêté une attention particulière à Alain Chamfort mais je vais corriger mes lacunes.
Rien n'est foutu, c'est vrai, à condition de ne voir juste que ce qu'il faut pour nourrir son cœur d'espoir.
Affectueuses bises Emma.

eMmA MessanA 14/04/2015 11:56

Oui Valentine, peut-être sommes-nous obligés d'occulter le pire pour ne pas sombrer tout à fait....
Alain Chamfort est un dandy qui n'a pas toujours été qu'un chanteur à minettes, et puis, rien que le fait qu'il se soit associé à Gainsbourg ("Manureva") lui donne une aura digne d'intérêt. Non ?
Bonne découverte.
Bisous,
eMmA