Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

Construction du nid

com

La petite histoire d' eMmA#anecdote autour du collage du jour :

Mon petit bonheur du dimanche à partager avec vous. Voici le message des personnes qui ont récemment acquis Construction du nid.

Merci infiniment pour la joie que vous m'offrez, qui me porte, en me faisant savoir que mon collage a trouvé son nid douillet pour toujours.

Bon dimanche à tous,

eMmA MessanA

Comme promis je t'envoie des photos du "Nid..."
Nous sommes ravis, ravis... C'est magnifique.
De tout cœur merci,
Bon WE et à bientôt.
Amitiés,

C & C P.

photo C & C P

photo C & C P

Au moment de s'envoler, reste un fragment de souvenir à l'intérieur du nid, léger comme une plume.

Une fois installé, plus loin, la plume viendra parfois voler au-dessus de la nouvelle demeure en signe de lien entre hier, aujourd'hui et demain...

eMmA MessanA

Les Collages d'eMmA MessanA, fragment du collage "Construction du nid", pièce unique

Les Collages d'eMmA MessanA, fragment du collage "Construction du nid", pièce unique

Les Collages d'eMmA MessanA, collage "Construction du nid", pièce unique

Les Collages d'eMmA MessanA, collage "Construction du nid", pièce unique

© eMmA MessanA

Paris XIème, juin 2015 - N°293 Construction du nid

Collage sur papier dessin 24 X 32 cm

Fragments de papiers provenant de magazines

Ce collage N°293, pièce unique, est vendu

Il vit en Charente Maritime

(le copyright en filigrane n'apparaît pas sur le collage original)

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL à Pondichery (Inde)

5% du produit de la vente de ce collage ont été versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Président-Fondateur et Noëlle Duteil  la Trésorière

Tous les collages Epure Amoureux sont regroupés ici : #Epure Amoureux

Bénabar, Le Regard

Mais lorsqu’elles nous adressent
Sans le vouloir d’ailleurs
Ce regard qui transperce
On en sait la valeur

Parce qu’il leur échappe
Parle de lui-même
Et parce qu’il ne frappe
Que celui qu’elles aiment

On l’avait déjà vu,
Ce regard qu’on convoite
Souvent au début
Nettement moins par la suite

Il s’était fait rare,
C’est sûrement de notre faute
Et on ne veut pas le savoir
S’il fut donné à un autre

Célébrons son retour
Il ne fait que passer
Raison de plus alors
Pour en profiter

L’œil est un dépotoir,
On voit tellement d’saletés
Quand on reçoit ce regard
Que les yeux soient loués

Parce qu’on le voit moins
Parce que les couples s’installent
Faut dire qu’on est loin
D’être l’homme idéal

L’espace d’un instant,
C’est ainsi qu’elles nous font
Dans l’espace en suspens
Leur déclaration

Et du bout des yeux
Elles murmurent que même si
Elles méritaient mieux
C’est nous qu’elles ont choisis

Malgré c’qu’on est devenus
L’usure et tout ça
Et les malentendus
Elles ne regrettent pas leur choix

C’est même le contraire
Elles t’aiment, c’est comme ça
D’un battement de paupière
Pour une fois, tu la crois

C’est la pure vérité
Comme deux et deux font quatre
Nature et spontanée
Comme on bâille au théâtre

Mais lorsqu’elles nous adressent
Sans le vouloir d’ailleurs
Ce regard qui transperce
On en sait la valeur

Parce qu’il leur échappe
Parle de lui-même
Et parce qu’il ne frappe
Que celui qu’elles aiment

Pour retrouver d'autres chansons de Bénabar dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre d'une note :

Bénabar au Musée des Arts forains

Carterie Les Collages d'eMmA MessanA

Pause toujours... avec l'aide de Bénabar !   

Un p'tit clin d'oeil au facteur normand...

Pour soigner les ratiches...

"S'il était né aux USA, il aurait voté Obama"

Site de Bénabar : link

Page facebook de Bénabar : link

Print
Repost

Commenter cet article

Quichottine 20/07/2015 11:07

C'est magnifique.
Merci, eMmA.
Passe une douce journée.

eMmA MessanA 20/07/2015 11:13

Oui Quichottine, je sens que mon collage va être très douillettement couvé par sa nouvelle famille. Je suis à la fois fière et émue...

lenez o vent 19/07/2015 17:08

Merci Emma pour ce beau collage et le Regard de Benabar
bises

eMmA MessanA 19/07/2015 17:11

C'est un plaisir...

gazou 19/07/2015 15:45

Je partage avec joie ton petit bonheur

eMmA MessanA 19/07/2015 15:46

Merci Gazou.
Bon dimanche,
eMmA

Gérard 10/07/2015 23:04

construction très chaleureuse

eMmA MessanA 10/07/2015 23:05

fragment après fragment...

almanito 10/07/2015 13:12

Joli! Et tellement de tendresse dans tout cela...

eMmA MessanA 26/07/2015 16:59

Douce chaleur du cocon en construction, brindille après brindille...

les caphys 10/07/2015 12:37

très beau et aérien

eMmA MessanA 10/07/2015 12:54

Merci les caphys !

Jeanne Fadosi 17/06/2015 12:03

superbe !

eMmA MessanA 18/06/2015 22:17

Merci beaucoup, Jeanne, c'est gentil.
Belle soirée à toi,
eMmA

marine D 16/06/2015 12:46

La cigogne a du inspirer ce beau nid, rustique mais toi qui sait capitonner les jolies boites tu pourras l'aménager au mieux pour une naissance annoncée eMmA
L"horizon se colore, les couleurs me plaisent !
Bises et très bonne journée

eMmA MessanA 16/06/2015 13:31

Ah tu m'amuses Marine !
Je précise tout de même que je n'ai pas composé ce collage en prévision d'un événement dans notre famille (en tout cas, pas à ma connaissance...)
Bises et belle journée,
eMmA

erato 15/06/2015 16:05

Un collage qui n'a pas besoin de commentaires , il parle tout seul , comme une évidence ou un souhait.
L'amour d'un couple protège et admire son nid réchauffé par l'astre suprême. C'est magnifique.
Belle journée, bises eMmA

eMmA MessanA 15/06/2015 17:42

Il y a toujours un nid qui se construit quelque part. La force et la beauté de la Vie qui triomphe de tout...
Merci Erato pour la douceur de tes mots,
eMmA

papydompointcom 15/06/2015 11:21

femme protégée par l'homme, nid protégé par le couple, et l'ensemble réchauffé et abrité par un toit soleil...
un rêve
dominique

eMmA MessanA 15/06/2015 11:26

C'est tout à fait cette poésie-là que j'avais en tête.
Merci Dominique.
Belle semaine à toi,
eMmA

valentine 15/06/2015 08:42

As-tu réalisé ce collage en pensant à ton futur nid?
Dans ce couple, la femme tient le gouvernail et l'homme est la vague sans laquelle le bateau (le nid!!!!) ne peut avancer :-)
Et c'est amusant mais en voyant cette roue, j'ai immédiatement penser à un poème de Lao Tseu tiré du Tao Te King extirpé de ma table de nuit pour la cause:
"Trente rayons se joignent au moyeu
Un, qui permet l'usage du char dans l'espace.

On pétrit l'argile pour en faire un vase
Mais sans le vide interne
Quel usage en ferait-on?

Portes et fenêtres sont percées
Pour bâtir une chambre
Seul le vide en permet l'usage.

L'être crée des phénomènes
Que seul le vide permet d'utiliser.

Tu vois l'inspiration que ton collage provoque chez moi un lundi matin 8h39!

Des bises helvètes s'envolent vers ma parigote préférée :-)

eMmA MessanA 15/06/2015 10:20

En fait Valentine, pour réaliser ce collage, il est vrai que le premier fragment qui m'a inspiré, ce sont ces brindilles. J'en ai aimé le côté très épuré et graphique. Elles m'ont fait penser à un nid en construction et donc tout naturellement, j'ai pensé à des petits amoureux qui songent à se construire des lendemains qui pépient mais avec un petit côté fragile, un peu précaire lié aux débuts d'une longue aventure.
Je n'ai pas pensé à notre futur lieu d'habitation car je considère qu'il a déjà un côté solide et "installé", pas du tout oiseau sur la branche.
Le texte de Lao Tseu que tu nous cites, et que tu as relevé exprès pour illustrer mon collage, est d'une belle sagesse et j'en aime infiniment les correspondances avec mes fragments associés et devenus l'unique "Construction du nid".
Merci Valentine que j'embrasse.
Belle semaine,
eMmA

gazou 14/06/2015 23:33

Superbe ! J'aime beaucoup ! en effet le flou rend ce duo plus universel

eMmA MessanA 15/06/2015 01:01

Merci Gazou, ton enthousiasme m'encourage. Bonne nuit à toi.

aln03 14/06/2015 20:48

C'est très beau ! Une épure qu'une future belle-mère aurait pu réaliser ;o) ou offrir !!!
Bravo ! Puis-je savoir comment tu as réalisé ces jolies brindilles ? Bonne soirée

eMmA MessanA 14/06/2015 22:50

Merci Nicole pour le "triple" !
Bonne soirée,
eMmA

aln03 14/06/2015 21:54

Super! J'ai pensé vraiment que , pour une fois, tu avais utilisé de l'herbe sèche par exemple .
Alors , c'est un triple bravo

eMmA MessanA 14/06/2015 20:54

Oh, c'est tout simple, tout ce que je colle n'est qu'assemblage de fragments de papiers à partir de visuels glanés dans des magazines.
Il va d'ailleurs falloir sérieusement que je renouvelle mon stock. Cette fois, j'ai envie de chiner chez les bouquinistes le long des quais de Seine...
Bonne soirée à toi,
eMmA

almanito 14/06/2015 20:23

J'aime beaucoup, un couple tendre et émouvant devant ce nid, devant leur nid. Quoi de plus beau en fait?
Tiens je viens (enfin) d'avoir le réflexe de cliquer tes images, on les voit mieux, ça vaut le coup.

eMmA MessanA 14/06/2015 20:55

Oui, au départ j'avais envie d'un petit couple de mariés et puis ce duo est devenu plus flou et donc davantage universel...