Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

L'ombre de l'astre

Spectateur

Depuis le pont, j’ai aperçu une ombre.

L’ombre grandissait, démesurée, au fur et à mesure

Qu’avançaient les ténèbres.

D’où venait-elle ?

Je l’ai longtemps observée

Et au petit matin, il ne restait plus qu’un point

Qui s’illuminait tant

Qu’il devenait un astre aussi brillant

Que toi...

eMmA MessanA

#Les mots doux d'eMmA, Texte et collage © eMmA MessanA

collage emma messana le crepuscule des cieux

collage emma messana le crepuscule des cieux

© eMmA MessanA

Paris XIème juin 2011

N°167 Le Crépuscule des Cieux

Collage sur papier idien 24 X 32cm

Fragments de papiers provenant de magazines et de  #papier indien

(le copyright en filigrane n'apparaît pas sur le collage original)

Ce collage N°167, pièce unique, est disponible encadré dans le catalogue ici

le #papier indien, fait main, provient de la Manufacture de papiers artisanaux de l'Ashram Sri Aurobindo de Pondichéry

Melody Gardot, Once I Was Loved

Paoroles et musique, Melody Gardot

Extrait de son dernier album Currency Of Man (2015)

Forget all that's said and done

When your heart's a lonely one

And see, my dear, that heaven is a place

Whenever I recall your face

 

Life can be so lucky now

Some may win and others don't know how

But I could drop my losing hand with grace

Whenever I recall your face

 

While leaving town you leave behind

The ones you love for who you find

But love, no other arms could take your place

Whenever I recall your face

 

In the oceans of your eyes

Lies a look I recognize

A glance that leaves me dancing polonaise

Whenever I recall your

If ever I recall your face

Pour retrouver d'autres chansons de Melody Gardot  dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre de ces notes :

J-1 la pause en bonbons

Mots secrets

La Boîte de Jazz

Site de Melody Gardot : link

Page facebook de Melody Gardot : link

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gérard 14/07/2015 21:54

Le naufrager des cieux ? ..ton collage.

eMmA 14/07/2015 22:06

Il rame...

Jeanne Fadosi 14/07/2015 14:34

C'est vrai que la lumière que l'on perçoit des étoiles date de millions d'années ...

eMmA MessanA 14/07/2015 15:02

Une longue histoire, proche de l'éternité...

almanito 14/07/2015 13:27

Un amour d'autant plus fort qu'il garde une part de mystère, c'est très beau, ce cri du coeur accompagné de cette superbe illustration faite de tes mains.

eMmA MessanA 14/07/2015 14:57

Les mains sont l'instrument du coeur. Elles en dévoilent tout le mystère...

aln03 14/07/2015 13:22

Une très jolie observation qui ferait croire que tu as réalisé le collage , en étant installé sur le pont .Très jolie chanson d'une chanteuse que je ne connaissais pas.Merci Emma.Bravo et bises

eMmA MessanA 14/07/2015 14:55

Melody Gardot, au tragique destin dont la chanson a permis une parfaite résilience, vaut vraiment la peine d'être découverte, je t'assure. Le pont n'est jamais loin pour la composition des collages...