Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Ils feront partie du décor

Quelques jours avant le début de l'expo de l'année dernière, je vous montrais l'un des éléments du décor, Sapin d'amours.

Cette année, voici quelques uns de ceux qui nous accompagneront les 27 et 28 novembre 2015 durant l'expo Grand large.

 

 

Ils feront partie du décor

Quelques petites touches bleues ponctuées de coquillages et de petits galets...

Ils feront partie du décor

Oui, nous serons à quelques semaines de Noël, une fête qui me fait toujours rêver, même et surtout après ce vendredi 13...

Ils feront partie du décor
Ils feront partie du décor

Il faudra que j'habille de bleu mon petit bateau de papier.

Fluctuat Nec Mergitur (Il est battu par les flots, mais ne sombre pas)...

La couleur bleue est apaisante et les vagues de la mer ont le puissant pouvoir de laver la grève.

 

A bientôt,

eMmA MessanA

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

marine D 25/11/2015 09:45

Espérons que ces fêtes seront douces, joyeuses et sans violences, mais ceux qui ont perdu un être cher seront bien tristes, hélas...

eMmA MessanA 01/12/2015 14:30

Oui Marine, gardons l'espérance chevillée au coeur et n'oublions pas ceux qui souffrent...

almanito 21/11/2015 14:54

S'il y a une chose qui ne change pas, c'est la faculté des Parisiens à toujours relever la tête. J'aime que ce Noël à venir te fasse rêver "même et surtout" après ce sinistre vendredi.
Bravo pour ton énergie et ton inlassable enthousiasme, ton petit bateau va étinceler!

eMmA MessanA 21/11/2015 19:24

Je ne sais pas, j'essaie juste de ne pas céder à la violence de la peur et de continuer la route...
Je reviens d'une belle expo dans le Marais, Ob'Art. Les exposants n'avaient vraiment pas trop la frite compte tenu de la faible fréquentation.
En plus, c'est le déluge à Paris et on gèle...
Alors, JM et moi on endosse nos manteaux, on chausse les bottes, on met les mitaines et hop! on sort dîner (pas en terrasse, quand même). On va peut-être éviter Bastille, parce là tout de suite, je ne sais ce qu'il se passe, mais il y a un ballet de voitures de police qui circule...
Et puis, pour mon expo, on verra bien si elle prend l'eau dans six jours !