Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Blanche

Fragment du collage Autour du nid

L'original entier, pièce unique, est à retrouver en suivant ce lien ...... ici

A-t-on jamais écrit quelque chose de plus délicatement beau et de plus subtilement élégant sur la virginité, le frémissement de son passé, le mystère de son présent et le désir de tout son bel après?

Merci au poète.

eMmA MessanA

Mes coups de coeur musicaux, sont à retrouver dans la série #Mes gammes (clic sur le tag)

*

Pierret Perret, Blanche

Paroles et musique : Pierre Perret

© Disque Vogue 1966 – Editions Adèle 1975 – Editions Warner-Chappell

Voici exactement voici messieurs mesdames

Comment l'amour creva mon horizon sans joie

Elle s'appelait Blanche et c'était une flamme

Mais oserai-je un jour chanter ce refrain-là

En entrant dans le lit je l'ai sentie nerveuse

Sur le drap de couleur sa chair devint rosée

Sa peau me criait vient et sa bouche fiévreuse

Murmurait pas encore refusant mes baisers

 

Blanche oh ma Blanche

Sauvage au rouge cœur

La courbe de tes hanches

Je m'en souviens par cœur

 

Blanche était un volcan c'était plus qu'une flamme

Un brasier que nul homme n'avait pu allumer

Moi j'ignorais ses dons je ne sais rien des femmes

Et je n'ai su qu'après que j'étais le premier

Que ma plume aille droit s'il faut que je l'écrive

Tandis que ses seins ronds échappaient à mes mains

Que ses cuisses fuyaient comme deux truites vives

Moi fou déconcerté je n'y comprenais rien

 

Blanche oh ma Blanche

Ton regard suppliant

D'animal pris au piège

Je le revois souvent

 

Je me suis fait pêcheur pour attraper ces truites

Je me suis fait sculpteur pour mouler ses seins blancs

J'ai dû lutter des heures avec cette petite

Furie qui aiguisait sur moi ses jeunes dents

J'ai chevauché ainsi ma plus belle pouliche

Alors que je traînais mon ennui dans Paris

Je cherche en vain depuis cette orchidée de riche

Qui dans ma pauvre chambre un beau soir a fleuri

 

Blanche oh ma Blanche

Sauvage au rouge cœur

Le piment de tes lèvres

Est resté en mon cœur

Pour retrouver d'autres chansons de Pierre Perret dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre des notes suivantes :

- "La Femme grillagée"

- "Femmes battues"

- "Bercy-Madeleine"

- Ma madeleine

Site de Pierre Perret : lien

Page facebook de Pierre Perret : lien

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marine D 08/04/2016 11:45

Que dire de plus, c'est magnifique, quel beau compliment !

eMmA MessanA 09/04/2016 16:45

Une très grande page de poésie de Monsieur Perret. Je suis très admirative d'un si beau talent.

erato 17/12/2015 22:58

Cette chanson si bien interprétée est en très belle harmonie avec ton collage que j'avais déjà adoré .
Douce soirée, bises eMmA

eMmA MessanA 25/12/2015 18:15

Merci Erato pour ces mots qui font plaisir.
Beau Noël pour toi et les tiens !
Je t'embrasse,
eMmA

almanito 17/12/2015 13:01

Oui, ton tableau s'accorde à merveille à la chanson. P. Perret est un grand poète quand il veut!

eMmA MessanA 17/12/2015 13:38

J'aime cette chanson magnifique de toute éternité, je crois, et j'ai eu envie aujourd'hui de lui rendre cette forme d'hommage.
Je pense que Pierre Perret veut la plupart du temps...

marine D 17/12/2015 12:58

Blanche comme il sait bien dire les choses Pierre Perret...
Ton collage est ravissant et comme posé sur un lit de cigognes pour une promesse...
Merci pour ton joli haïku chez moi, dans la blancheur aussi eMmA
Bisous

eMmA MessanA 17/12/2015 13:41

Oui, la pudeur est à fleur de peau, qui se dévoile au long de cette chanson superbe.
Merci pour ton appréciation de mon collage que j'avoue bien chérir...

elle et douce journée à toi (comme cet hiver-printemps du moment)
eMmA

aln03 17/12/2015 12:20

Un collage joli et simple pour une superbe chanson.Bravo eMma.
Bises
Nicole

eMmA MessanA 17/12/2015 12:24

Merci Nicole (ceci n'est qu'un fragment du collage).
La chanson est l'une des plus belle de Perret, à mon avis.