Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

Elle y pense...

com

Si vous souhaitez réagir et écrire et/ou lire un commentaire sur cette page, rendez-vous tout en bas, après la rubrique "Vous aimerez aussi" générée de façon automatique.

Merci pour votre visite !

Vous savez que les chansons m'inspirent parfois des collages.

A l'origine, ce collage m'avait été inspiré par une autre chanson (à retrouver ici).

Aujourd'hui, en découvrant cette chanson de Lynda Lemay, je pense à mon collage, Juste une petite étoile  et qu'importe si la chanteuse pensait à un autre chose thème aussi grave en créant cette sensible merveille.

Que vos étoiles à vous, vous soutiennent, vous inspirent, vous apaisent...

Bien à vous,

eMmA MessanA

 

collage eMmA MessanA "Juste une petite étoile"

collage eMmA MessanA "Juste une petite étoile"

© eMmA MessanA

 Paris XIème, janvier 2013

N°189 Juste une petite étoile

Collage sur papier dessin 29.7 X 42 cm

  Fragments de papiers / Paper cuts from magazines 

Ce collage N°189, pièce unique qui a fait l'objet d'une commande, est vendu

Il vit à Paris

(le copyright en filigrane n'apparaît pas sur le collage d'origine)

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL

5% du produit de la vente des collages ont été versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Président-Fondateur et Noëlle Duteil  la Trésorière

Live enregistré à l'olympia de Paris le 25 Avril 2007

Lynda Lemay, Chaque Fois Que Le Train Passe

Extrait de l'album Lynda Lemay (1998)

Elle y pense chaque fois que le train passe
Elle y pense tout l'temps qu'la rivière coule
Elle y pense dans la rue et dans la classe
En pleine solitude et en pleine foule
Elle y pense chaque fois que le train passe
Et puis sur chaque pont qu'elle traverse
Chaque fois qu'elle refoule ou qu'elle renverse
Une larme d'enfant et de détresse
Elle y pense chaque fois que le train passe
Elle y pense tout l'temps dans la voiture
Derrière ses parents qui la conduisent
À l'école, au marché ou à l'église
Elle y pense chaque fois que le train passe
Elle y pense tout l'temps à la maison
Quand elle ouvre le tiroir des rasoirs
Ou la petite porte des flacons
Elle y pense chaque fois que le train siffle
Chaque fois qu'elle essaie d'aller moins mal
Chaque fois qu'elle avale ou qu'elle renifle
Une dose à grimper sur les étoiles
Elle y pense chaque fois que la train passe
Chaque fois qu'un regard tombe sur elle
Chaque fois qu'elle tombe sur le regard
Que le regard ne l'a pas trouvé belle
Elle y pense chaque fois que le train passe
Elle y pense tout l'temps qu'la rivière fuit
Elle voudrait s'envoler dans l'espace
Elle voudrait s'enfoncer dans l'oubli
Elle y pense tout l'temps qu'elle se sent laide
Elle y pense chaque fois qu'elle voit sa mère
Se ruiner la vie pour lui venir en aide
Alors qu'elle pourra jamais rien y faire
Elle y pense chaque fois que le train passe
Elle y pense tout l'temps qu'l'océan danse
À marée haute comme à marée basse
Au début comme à la fin des vacances
Elle y pense et pourtant, elle se retient
Elle y pense et pourtant, loin et dedans
Chaque foutue fois que passe le train
Elle a pas envie de s'planter devant
Elle y pense chaque fois mais elle attend
À deux pas de ces rails qu'elle connaît bien
Elle y pense chaque fois mais elle attend
De trouver la façon d'y penser moins
Elle attend qu'on lui vide sa cargaison
Et que dans le courant d'un grand fou rire
En voyant s'éloigner l'dernier wagon
Elle oublie de penser qu'elle veut mourir

Pour retrouver d'autres chansons de Lynda Lemay dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre de ces articles :

Une légère différence

La plus belle histoire d'amour

Mon papa à l'honneur

Secret

Le mariage de la carpe et du lapin

Site de Lynda Lemay link  

Page facebook de Lynda Lemay : link

Print
Repost

Commenter cet article

almanito 11/12/2015 13:01

Toujours d'actualité...
On peut mettre ce que l'on veut quand une chanson est de qualité. Je comprends et partage tes 2 façons de t'inspirer et de traduire l'émotion et l'espoir.

eMmA MessanA 12/12/2015 09:21

Oui et Lynda Lemay et Yves Duteil savent s'y prendre pour nous prendre aux tripes et au coeur !

Jeanne Fadosi 11/12/2015 12:28

c'est vrai que c'est très différent du thème de la première chanson mais celle de Lynda Lemay est terrible aussi et magnifique. En même temps, le rapprochement des deux permet aussi une mise en abyme du mal être individuel, particulièrement à l'adolescence, mais pas que dans celui universel qui a tant de soubresauts actuellement;
merci

eMmA MessanA 12/12/2015 09:14

Mon esprit fonctionne très souvent ainsi, à savoir que c'est avant tout à une chanson que je rapproche des faits, des mots, des collages. Cela me vient de façon instinctive !

Cela me rappelle que j'avais tout de suite adhéré au film "On connait la chanson" d'Alain Resnais...