Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

"Retrouver le geste"

Les Collages d'eMmA MessanA, collage "Sororité", pièce unique

Les Collages d'eMmA MessanA, collage "Sororité", pièce unique

© eMmA MessanA

Allègres-les-Fumades (Gard), juillet 2010 - N°138 Sororité

Technique mixte sur papier dessin 24 X 32 cm : poudres indiennes, acrylique,

teintofuit (cerise), collage de fragments de papier du journal A NOUS Paris

 Ce collage N°138pièce unique,

est disponible non encadré dans le catalogue N°3 "Prix doux" ici

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL

5% du produit de la vente des collages sont versés à APRES en France, envoyés dans uneenveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Président-Fondateur et Noëlle Duteil  la Trésorière

Les Innocents, Des Philharmonies Martiennes

Extrait de l'album Mandarine (label Jive, 2015)

t'as été ça et là

t'as itinéré j'ai su ça

que tu t'adores là-haut

brigues l'or et le fer ailleurs

t'as été à ça de moi

t'as ôté tous mes totems

ça ne me surprend pas

mais ça ne prend pas

le pas sur nos vieilles lunes

sur le pas que j'espère

faire

retrouver le geste frère

faire

vriller les vents 

plier les temps contraires

qu'on s'y retire au clair

tendre ami nos violons

et le fil des philharmonies martiennes

on a été, on est là

dans le chic et dans le baba

poseurs de bombes à eau

de digues au port de têtes ailleurs

là, ici, 

pampa, riviera

t'as tout sidéré

on t'aime

ça ne me dépasse pas

ça n'efface pas

nos traces sur cette lune

et le pas qu’il me reste

faire

faire

retrouver le geste frère

faire

retrouver le geste

et le fil

le fil des philharmonies martiennes

tahitis d’autrefois

j’ai incinéré, j’ai froid

j’attends mieux de moi

envieux de toi

j’emprunte la même dune

et, si le temps se laisse

faire

j’espère

retrouver le geste frère

faire

vriller les vents

plier les temps contraires

qu’on s’y retire au clair

retendre, ami, nos violons

et le fil des philharmonies martiennes

j’espère

les refaire tourner nos sphères

je laisse faire

tous les mystères à l’ouest

faire

j’espère

retrouver le geste frère

frère

retrouver le geste

Site des Innocents : lien

Page facebook des Innocents lien

Commenter cet article

Jeanne Fadosi 02/08/2016 12:19

Étrange collage où le mauve qui m'est d'habitude apaisant me semble ici tourmenté.
Je découvre les paroles de ce groupe que j'entends rarement. Je devrais mieux le découvrir
bises et belle journée

eMmA MessanA 03/08/2016 18:12

Cette chanson des Innocents est pour moi un chef d'oeuvre. Tu as vu ce texte ? Incroyable. Quand je pense que certains disent que le français n'est pas mélodique!
Oui, ce collage-barbouillage est tourmenté...

Ma liste de lecture