Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

#VendrediLecture 13 mai 2016

Si vous souhaitez réagir et écrire et/ou lire un commentaire sur cette page, rendez-vous tout en bas de cette page.

Merci pour votre visite.

 #VendrediLecture

        Ma lecture en cours est le roman de Didier van Cauwelaert, On dirait nous.

Outre que j'aime beaucoup cet auteur (ah! Cheyenne, L'éducation d'une fée, Hors de moi, Poisson d'amour...) que je lis régulièrement, j'ai été attirée par les deux inséparables de la couverture (c'est ainsi que mes parents sont affectueusement nommés dans leur résidence de retraite et dans la famille).

  Ici, il est notamment question d'une re-naissance tout à fait particulière.

 Ce roman pourrait sembler une bluette sentimentale, mais en fait il nous met face à nos questionnements sur le devenir d'un couple et, au-delà, sur l'impact qu'il peut avoir sur des vies, destins et personnalités à naître de leur union.

Oui, quelle part de l'autre recèle et influence ou a influencé notre propre personne ? Est-ce un bienfait ou un piège ?

  Grâce à ce livre j'ai découvert l'existence de l'éthnie amérindienne des Tlingits dans le sud-est de l'Alaska... 

          Le livre est posé devant mon Hymne à l'enfant de #papier mâché, car il y est question de maternité, d'une maternité.

#VendrediLecture du 13 mai 2016, "On dirait nous" de Didier van Cauwelaert, aux Editions Albin Michel

#VendrediLecture du 13 mai 2016, "On dirait nous" de Didier van Cauwelaert, aux Editions Albin Michel

  Voici la première phrase du livre : 

Il y a des phrases anodines qui peuvent influencer le destin avec autant de brutalité qu'un serment ou un pacte.

Didier van Cauwelaert (in "On dirait nous")

Vous pouvez lire un extrait de ce livre en visitant le site des Editions Albin Michel.

Didier van Cauwelaert a reçu le Prix Goncourt en 1994 pour Un aller simple. 

         Vous aussi, n'hésitez pas chaque vendredi à partager votre lecture en cours sur les réseaux sociaux, avec le hashtag #VendrediLecture.

Moi je file sur facebook pour ce faire.

Je précise toutefois que nul n'est besoin d'ajouter une photo ou d'autre commentaire que le titre du livre et le nom de son auteur. Si vous souhaitez en dire plus, bien sûr, cela est autorisé.

Bonnes lectures et à bientôt. Moi, je vais finir ce roman tout à l'heure...

eMmA MessanA

Pour retrouver d'autres livres "ouverts/fermés" chez eMmA, cliquez sur le tag #Un moment de lecture

 

#VendrediLecture 13 mai 2016

Qu’est-ce que VendrediLecture ?

"VendrediLecture est le premier évènement littéraire sur les réseaux sociaux : les internautes francophones du monde entier peuvent partager leurs lectures tous les vendredis sur Twitter, sur Facebook ou sur Google+. Un classement des livres les plus lus est effectué chaque semaine et des livres sont souvent à gagner."

Toutes les explications sont à retrouver sur le site de Vendredi Lecture en suivant ce lien :http://www.vendredilecture.com/

Vous aimez les collages d’eMmA MessanA ?

Inscrivez-vous à la lettre d'information du blog : http://www.emmacollages.com/mail/form

Devenez fan de la page facebook https://www.facebook.com/lescollagesdemmamessana

Suivez-moi sur twitter : https://twitter.com/eMmAMessanA

Et... n'hésitez pas à transmettre ce lien à vos connaissances : www.emmacollages.com

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

eMmA MessanA

J'aime le chocolat, la Sardaigne, les p'tits papiers (ceux de Gainsbourg, les colorés, les tout collés), les histoires, les mots doux, sucrés, salés, poivrés, les belles voix, marcher, chanter, la pluie, le soleil, et la tête alouette !
Voir le profil de eMmA MessanA sur le portail Overblog

Commenter cet article

erato 19/05/2016 21:24

D'après ton ressenti , j'ai l'impression que ce livre me plairait. Comme Gazou , je ne suis pas à l'aise avec les réseaux sociaux , je préfère les blogs, je les trouve plus vrais!
Bon courage pour ton déménagement , j'espère que tu auras beau temps.
Je t'embrasse eMmA

eMmA MessanA 19/05/2016 23:07

C'est un bon livre. Tu nous le diras s'il t'a plu ?
Je crois que le temps est prévu clément pour lundi et mardi prochains. Je l'espère parce que le piano qui va passer par le balcon en aura bien besoin !
Je t'embrasse Erato.
eMmA

gazou 15/05/2016 10:24

c'est un livre qui doit me convenir tout à fait, j'espère que j'aurai l'occasion de le lire
Je ne suis pas à l'aise sur Facebook, je préfère les blogs
Bon déménagement, Emma, et d'abord bon week-end

eMmA MessanA 15/05/2016 10:54

VendrediLecture fait un travail formidable pour la lecture en général et pour le partage de celle-ci en particulier. Il est vrai que c'est plutôt sur les réseaux sociaux qu'ils fédèrent près de 2000 lecteurs toutes les semaines.
Sur twitter ou sur facebook, cela m'amuse d'y retrouver toutes ces lectures qui donnent des idées et permet de rencontrer ceux qui... ne sont pas à l'aise avec les blogs.
Moi, j'ai une préférence comme toi pour les blogs car les échanges y sont davantage nourris.
Merci pour tes encouragements pour le déménagement qui aura lieu dans une grosse semaine.
Bonne fin de semaine, Jeanne.
Bises d'eMmA

almanito 13/05/2016 16:28

Prends ton temps pour t'installer dans ton bel atelier, eMmA, on t'attendra le temps qu'il faut. Bon courage pour le déménagement et à bientôt! Merci pour ton message :)

eMmA MessanA 13/05/2016 16:41

Merci pour ta compréhension Alma. Je me réinscrirais à tous les blogs que je visite régulièrement dès que possible.
Je suis encore à Paris jusqu'au 24 mai, mais l'appartement ressemble à un chantier.
Je posterai encore quelques pages sur ce blog d'ici là et puis ensuite, je ne pense pas pouvoir le faire avant un petit moment...
A bientôt,
eMmA