Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Des flammes

Il y a un an...

          Pensées pour la paroisse de mon enfance et adolescence normandes, Saint-Etienne-du-Rouvray, celle où maman a brûlé tant de cierges, où mon frère et ma soeur se sont respectivement mariés, celle où je fus marraine à 14 ans, celle de ma communion, celle des messes de minuit...

Les mots sont trop faibles face à la barbarie qui obscurcit notre monde, alors je préfère éclairer cette page de ces quelques flammes.

Fasse qu'elles ne s'éteignent jamais et qu'elles permettent, suivant les convictions et personnalités de chacun, la prière, la compassion, l'amour, le pardon, la création...

eMmA

Des flammes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

erato 27/07/2016 23:19

C'est tellement horrible et incompréhensible.
Je t'embrasse eMmA

eMmA MessanA 28/07/2016 17:35

De l'obscurantisme...

marine D 27/07/2016 16:07

C'est tellement moche, tellement inutile, absurde, violent et si peu humain !
On a tous le coeur lourd !
Je t'embrasse eMMa

eMmA MessanA 28/07/2016 17:45

Tant de dévastation qui nourrit le quotidien et nous avec nos pauvres larmes...

valentine 27/07/2016 12:59

Je suis de tout coeur avec toi chère Emma. Je me sens remplie d'une immense tristesse. Soyons forts, unis dans un esprit de partage, sans haine. Surtout pas la haine. Il n'y en a que de trop qui émane de cette jeunesse qui a choisi le camp de la barbarie dans lequel on leur lave le cerveau au point d'en faire des machines à tuer.
Quand j'ai entendu Rouen hier, j'ai pensé à toi. Je ne me doutais pas qu'il s'agissait de la paroisse de ta jeunesse, celle avec laquelle toi et ta famille avez parcouru un chemin de vie chrétienne.
Je t'embrasse ma chère amie.

eMmA MessanA 27/07/2016 14:12

C'est vers les familles touchées que se portent nos pensées.
Pour ma famille et moi qui sommes à présent loin de Saint-Etienne-du-Rouvray, c'est "juste" un peu de notre mémoire qui a été durement foulée aux pieds. Cela paraît irréel car je n'aurais jamais pensé que cette petite ville très populaire aurait pu être le théâtre d'une telle atrocité.
Répondons par la concorde de nos échanges.
Merci d'avoir pensé à moi Valentine.
Je t'embrasse ma Valentine.
eMmA

Anne 27/07/2016 09:50

Ah Emma, les mots manquent; paroisse ou pas, la façon dont ce vieil homme, prêtre ou pas, est mort est atroce; c'est un martyre; égorgé comme on tue les animaux dans les abattoirs; on ne peut qu'être émus, révulsés. Ceux qui font cela sont des monstres, tout simplement. Pour toi qui connais l'Inde, ces mots de Gandhi :"Donner de l’amour, les lâches ne peuvent pas.C’est la prérogative des humains courageux" Gros bisous, emma!

eMmA MessanA 27/07/2016 10:07

Oui Anne, merci d'avoir "donné" la parole à Gandhi, homme de paix et d'amour...

Catherine 26/07/2016 19:58

Cet après-midi à la cathédrale de Dijon j'ai allumé un cierge.
Une pensée pour toutes les victimes....et aussi pour toi et ta famille.
Et si possible concerver notre foi en l'humanité !
Bises
Catherine

eMmA MessanA 26/07/2016 20:58

Merci Catherine pour ce message de paix que nous partageons tous ensemble sur cette humble tribune.
Que ces petites flammes éclairent la paix salie par une barbarie inconcevable.
Je t'embrasse,
eMmA

aln03----- 26/07/2016 18:35

En union avec toi et ta famille et avec tous ceux qui étaient dans cette église, j'ai prié et fait brûler un cierge dans l'église près de chez moi .Je vous embrasse tous
Nicole

eMmA MessanA 26/07/2016 20:54

Oui Nicole, c'est la plus belle des réponses. Faisons tout pour que la fraternité triomphe, même et surtout parce qu'il est si difficile de concevoir ces actes inqualifiables...
Je t'embrasse, ainsi que tous ceux qui nous liront.
eMmA