Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Bienvenue aux nouveaux abonnés du mois d'août

Si vous souhaitez réagir et écrire et/ou lire un commentaire sur cette page, rendez-vous tout en bas de celle-ci, après les paroles de la chanson La Tendresse.

Merci pour votre visite.

Merci à vous Bernard, Loïc, JF, marielle, c...33 de faire partie des nouveaux abonnés à ce blog du mois d'aôut 2016. 

Vous êtes entrés ce mois-ci dans mon univers de collages, de papier mâché, de liens autour d'Apres School, de lectures, de nuit, de musique, de petites boîtes, et quelques souvenirs...

Désormais, que vous réagissiez ou non à mes publications, je vous sais derrière l'écran avec tous mes autres lecteurs, que je remercie également pour leur fidélité, et cela m'encourage à poursuivre l'animation de ce blog avec joie.

Pour vous accompagner en ce dimanche, je vous offre virtuellement la jolie chanson que vous entendez et le collage Jour.

Soyez les bienvenus !

A bientôt,

eMmA MessanA

Vous aimez les collages d’eMmA MessanA ?

Inscrivez-vous à la lettre d'information du blog : http://www.emmacollages.com/mail/form

Devenez fan de la page facebook https://www.facebook.com/lescollagesdemmamessana

Suivez-moi sur twitter : https://twitter.com/eMmAMessanA

Et... n'hésitez pas à transmettre ce lien à vos connaissances : www.emmacollages.com

Les collages d'eMmA MessanA, collage "Jour", pièce unique faisant partie du diptyque "Feuilles en folie"

Les collages d'eMmA MessanA, collage "Jour", pièce unique faisant partie du diptyque "Feuilles en folie"

Pour lire l'histoire de ce collage, c'est par ici : clic-clac

© eMmA MessanA

Paris XIème, 1er août 2014 - N°258 Jour

1er volet du diptyque

Collage sur papier dessin 42 X 30 cm

  Fragments de papiers provenant de magazines

Ce collage N°258pièce unique, qui a fait l'objet d'une commande, est vendu

Il vit auprès du second volet, Nuit, du diptyque Feuilles en folies sur les murs blancs d'un joli studio parigot rue de Cotte dans le XIIème

(le copyright en filigrane n'apparaît pas sur le collage original)

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL à Pondichery (Inde)

5% du produit de la vente de ce collage ont été versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Président-Fondateur et Noëlle Duteil  la Trésorière

Debout Sur Le Zinc, La Tendresse (interprété par Bourvil en 1963)

Paroles, Noël Roux

Musique, Hubert Giraud

On peut vivre sans richesse
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y en a plus beaucoup
Mais vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas
Non, non, non, non
On ne le pourrait pas

On peut vivre sans la gloire
Qui ne prouve rien
Être inconnu dans l'histoire
Et s'en trouver bien
Mais vivre sans tendresse
Il n'en est pas question
Non, non, non, non
Il n'en est pas question

Quelle douce faiblesse
Quel joli sentiment
Ce besoin de tendresse
Qui nous vient en naissant
Vraiment, vraiment, vraiment

Le travail est nécessaire
Mais s'il faut rester
Des semaines sans rien faire
Eh bien... on s'y fait
Mais vivre sans tendresse
Le temps vous paraît long
Long, long, long, long
Le temps vous parait long

Dans le feu de la jeunesse
Naissent les plaisirs
Et l'amour fait des prouesses
Pour nous éblouir
Oui mais sans la tendresse
L'amour ne serait rien
Non, non, non, non
L'amour ne serait rien

Quand la vie impitoyable
Vous tombe dessus
On n'est plus qu'un pauvre diable
Broyé et déçu
Alors sans la tendresse
D'un cœur qui nous soutient
Non, non, non, non
On n'irait pas plus loin

Un enfant vous embrasse
Parce qu'on le rend heureux
Tous nos chagrins s'effacent

On a les larmes aux yeux
Mon Dieu, mon Dieu, mon Dieu...
Dans votre immense sagesse
Immense ferveur
Faites donc pleuvoir sans cesse
Au fond de nos cœurs
Des torrents de tendresse
Pour que règne l'amour
Règne l'amour
Jusqu'à la fin des jours

 

La version Bourvil (j'adore son accent normand) : 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

eMmA MessanA

J'aime le chocolat, la Sardaigne, les p'tits papiers (ceux de Gainsbourg, les colorés, les tout collés), les histoires, les mots doux, sucrés, salés, poivrés, les belles voix, marcher, chanter, la pluie, le soleil, et la tête alouette !
Voir le profil de eMmA MessanA sur le portail Overblog

Commenter cet article

erato 28/08/2016 14:01

J'adore ce collage qui représente la sérénité , l'évasion , le bonheur en famille ! La Terre et le ciel ont égale valeur , j'aime!
J'aime beaucoup cette chanson qui porte bien son nom.
Bel après midi eMmA

eMmA MessanA 28/08/2016 21:35

Merci Erato, ce collage je l'aime aussi beaucoup et il me porte bonheur.
J'espère que tu vas bien et que la tendresse t'entoure.
Passe une douce soirée,
eMmA

Loïc 28/08/2016 10:38

Un bonheur d'être accueilli par cette chanson de mon enfance, et que j'adore encore. Je suis en effet très sensible ...
J'admirerai tes collages, car les premiers contacts sont de très bon augure !
à bientôt

eMmA MessanA 28/08/2016 19:16

Je reconnais que je ne connaissais pas bien cette chanson, mais comme j'ai eu l'occasion de l'entendre au cours d'une récente réunion de famille, j'ai voulu mieux la connaître et l'offrir à mes nouveaux abonnés dont vous faites partie, Loïc.
Belle fin de dimanche,
eMmA

gazou 28/08/2016 10:17

J'aime beaucoup cette chanson, je la sais presque par coeur
Et j'aime bien ton collage

eMmA MessanA 28/08/2016 19:17

Gazou, je crois que je commence aussi à la bien connaître !

almanito 28/08/2016 10:17

Voilà un bien joli message de bienvenue! J'adore cette chanson, la première fois que je l'ai entendue, c'était Mimi Mathis qui la chantait et lui donnait encore plus de sens en racontant son enfance. Et puis toujours ce petit clin d'oeil zesté au soleil qui donne du peps;)

eMmA MessanA 28/08/2016 21:39

Ah oui, maintenant que tu le dis, j'ai en effet entendu Mimi Mathy interpréter cette jolie et délicate chanson. Je me demande si c'était peut-être au concert des Enfoirés...
Je crois l'avoir aussi entendu interprétée avec une grande sensibilité par François Morel que j'aime beaucoup.
Oui, c'est bien un zeste de peps !