Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

Furtives opalescences

com

Si vous souhaitez réagir et écrire et/ou lire un commentaire sur cette page, rendez-vous tout en bas de celle-ci. Merci pour votre visite.

Des visiteurs opalescents

venus en vagues successives

se mêler aux pâles silhouettes

de nos vies lourdes de terriens

voguant peu à peu

fugitifs

vers une certaine transparence...

Entendez-vous leurs murmures se fondant et se confondant  

dans les profondeurs de leurs coeurs ?

eMmA MessanA

Toutes les #Encres sont à retrouver en cliquant sur le tag. N'ayez pas peur, ça ne tache pas les doigts !

Les Collages d'eMmA MessanA, "Furtives opalescences", pièce unique

Les Collages d'eMmA MessanA, "Furtives opalescences", pièce unique

© eMmA MessanA

Saint-Urbain (Vendée), octobre 2016 - N°320 Furtives opalescences 

Technique mixte sur papier dessin 30 X 42 cm

Encres, vernis-colle,

fragments de papiers provenant de magazines et de  #papier indien

(le copyright en filigrane n'apparaît pas sur le collage d'origine)

Ce collage N°320pièce unique, est vendu

l vit dans les Bouches-du-Rhône

le #papier indien, fait main, provient de la Manufacture de papiers artisanaux de l'Ashram Sri Aurobindo de Pondichéry

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL

5% du produit de la vente de ce collage ont été versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Président-Fondateur et Noëlle Duteil  la Trésorière

Sting, I Can't Stop Thinkin About You

White page, an empty field of snow 
My room is 25 below 
This cold man chasing ghosts 
A road lies underneath a buried boat 
Dogs search the under forest 
We scour the empty streets 
The fact remains until we find you 
Our lives are incomplete 

Do I hear laughters through a veil of snow and ice? 
Where could you be on such a lonely winter's night? 

I can't stop thinking about you 
I can't stop wanting you this way 
I can't face dreaming without you 
That's why I'm searching night and day 
This heart's a lonely hunter 
These hands are frozen fists 
I can't stop thinking about you 
I don't care if you exist 

Do I hear laughter from behind this veil of midnight? 
What are you hiding in the frozen heart of winter? 

Somewhere a church bell tolls 
I know you're close, your scent still warm 
And then your trail turns cold, cold, cold 


I can't stop thinking about you 
I can't stop wanting you this way 
I can't face living without you 
That's why I'm searching night and day 
This heart's a lonely hunter 
These hands are frozen fists 
I can't stop thinking about you 
I don't care if you exist 

Do I hear laughter in the silence of the snow? 
I know you're hiding in this frozen heart of winter 
A midnight church bell tolls 
I know you're close, your scent still warm 
Then the trail turns cold, cold, cold 

I can't stop thinking about you 
I can't stop wanting you this way 
I can't face living without you 
That's why I'm searching night and day 
This heart's a lonely hunter 
These hands are frozen fists 
I can't stop thinking about you 
I don't care if you exist 

I can't stop thinking about you 
I can't stop wanting you this way 
I can't face living without you 
I can't stop wanting you

Print
Repost

Commenter cet article

gazou 18/10/2016 19:41

J'aime ces personnages furtifs et opalescents

eMmA MessanA 18/10/2016 21:38

Nous, vous, eux...

Gérard 16/10/2016 21:52

Intéressant de nous faire profiter des détails techniques de ton œuvre que je trouve sombre mais loin d'être triste.

eMmA MessanA 17/10/2016 07:44

"sombre mais loin d'être triste" : c'était ce que j'avais en tête. Notre environnement bourdonne de murmures à démêler pour retrouver les siens...

jackie 16/10/2016 10:04

Ambiance lourde et angoissante...Mais j'aime la couleur.
Très bon dimanche eMmA

eMmA MessanA 16/10/2016 10:12

Quand collent les fantômes à nos mémoires, il n'y a qu'un pas pour sortir des ténèbres...
Passe un bon dimanche, Jackie.

aln03----- 15/10/2016 22:05

Ce collage est très beau. Mais j'ose te dire qu'il me fait penser à la mort . J'imagine les disparus revenant nous rendre visite sur terre .
Bon dimanche.Bises

eMmA MessanA 15/10/2016 22:12

Les accueillir, leur dire que nous ne les oublions pas, puis les laisser vivre leur vie pour mieux vivre la nôtre...
Beau dimanche à toi, Nicole.
eMmA