Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Mystère

Mystère

Le Chêne Liège, Francis Cabrel

Extrait du sublissime album Des Roses Et Des Orties (2008)

Adossé à un chêne liège,
Je descendais quelques arpèges
En priant Dieu, Bouddha, que sais-je,
Est ce que tu penses à nous un peu ?

Le monde est aux mains de stratèges
Costume noir, cravate beige
Ou turban blanc comme la neige
Qui jouent de bien drôles de jeux.

Il y a dans nos attelages
Des gens de raison, de courage,
Dans tous les camps de tous les âges
Dont le seul rêve est d'être heureux.

On a dressé des cathédrales,
Des flèches à toucher les étoiles,
Dit des prières monumentales,
Qu'est-ce qu'on pouvait faire de mieux ?

Etes-vous là, êtes-vous proche
Ou trop loin pour entendre nos cloches
Ou gardez-vous les mains dans les poches
Ou est-ce vos larmes quand il pleut ?

D'en-haut de vos très blanches loges
Les voyez-vous qui s'interrogent
Millions de fourmis qui pataugent
La tête tournée vers les cieux ?

Sommes-nous seuls dans cette histoire,
Les seuls à continuer à croire,
Regardons-nous vers le bon phare
Où le ciel est-il vide et creux ?

Adossé à un chêne liège
Pris comme dans les fils d'un piège
Je descendais quelques arpèges
Je n'avais rien trouvé de mieux.

Où êtes-vous dans l'atmosphère ?
On vous attend on vous espère,
Mais c'est le doute et le mystère
Que vous m'aurez appris le mieux.

Adossé à un chêne liège
Je descendais quelques arpèges
Par un après-midi pluvieux.

Je descendais quelques arpèges
par un après-midi pluvieux.

Pour retrouver d'autres chansons de Francis Cabrel dans la playlist d'eMmA, cliquez sur ces titres :

Site de Francis Cabrel : lien

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gazou 20/09/2017 16:45

Je ne connaissais pas cette chanson de Cabrel qui t'a bien inspirée...Merci !

eMmA MessanA 21/09/2017 08:08

Cette chanson, je sais je me répète, est un chef-d'oeuvre. Je suis ravie de te l'avoir fait découvrir.

Catherine 18/09/2017 23:06

Il y a des chansons comme çà qui nous transportent......et ton illustration magnifique :-)
Belle soirée MA

eMmA MessanA 19/09/2017 14:45

Merci Catherine. Je pourrais l'écouter dix fois de suite cette chanson, qui en effet, me transporte à chaque fois par son extrême justesse, sans acrimonie, juste cette profonde stupeur de ne pas savoir...
Douce soirée à toi.
eMmA

Quichottine 18/09/2017 19:33

J'aime bien ta page... et la chanson partagée, bien sûr !
Merci, eMmA.
Bises et douce soirée.

barateau 18/09/2017 18:22

C'est avec le doute et le mystère que l'on apprend le mieux pas avec les certitudes..merci au grand Cabrel et merci à toi Emma sa messagère

eMmA MessanA 18/09/2017 21:23

Oui certainement Brigitte, mais à trop douter on en vient à ne plus savoir à quel saint se vouer...
Cette chanson est un chef-d'oeuvre.

almanito 18/09/2017 18:01

Une aquarelle très délicate, j'aime bien :)

eMmA MessanA 18/09/2017 18:07

Merci Alma (c'est une encre)
Belle soirée.