Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

eMmA MessanA, collagiste

Collagiste et auteure jeunesse. Des fois, je mixe les deux et même, je peux m'égarer vers un monde de poésie...


La citation du lundi 23avril18

Publié par eMmA MessanA sur 23 Avril 2018, 06:33am

Catégories : #La citation du lundi, #carnets

Les Collages d'eMmA MessanA, verso du carnet "Voyager dans ta tête", pièce unique © eMmA MessanA

Les Collages d'eMmA MessanA, verso du carnet "Voyager dans ta tête", pièce unique © eMmA MessanA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gérard 24/04/2018 20:57

avant de lire ton titre "voyager dans la tête " c'est exactement le sentiment ressenti en voyant ton collage ..le voyage.

eMmA MessanA 25/04/2018 08:09

Si l'on soudait le contenu de nos cerveaux, le voyage serait sans doute... infini !

marine D 24/04/2018 09:21

J'adore ton collage eMmA, tu me donnes envie de m'envoler très loin, très haut !
J'attends des hirondelles comme l'an dernier dans la grange viendront-elles ?
Bisous

eMmA MessanA 25/04/2018 08:11

Si les hirondelles n'arrivent pas dans la grange, tu pourras toujours les inviter dans ta tête pour un voyage inédit...
Merci pour ton compliment, Marine.

Bonheur du Jour 24/04/2018 07:17

Votre collage est... superbe. Je ne trouve pas de mot assez fort....
Bonne journée.

eMmA MessanA 25/04/2018 08:12

Merci à vous, Bonheur du Jour, vos mots sont assez forts comme ça et ils me font plaisir...
Passez une belle journée, emplie de petits bonheurs.

Catherine 23/04/2018 19:46

Un voilier passe.....
Je relis souvent ce poème de William Blake. Il me parle beaucoup. Je le trouve simple, plein de poésie, abordant un sujet essentiel qui concerne chacun d'entre nous. Et en plus il est plein d'espoir !!
Belle soirée eMmA




Je suis debout au bord de la plage.
Un voilier passe dans la brise du matin,
et part vers l'océan.
Il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon.
Quelqu'un à mon côté dit : « il est parti !»

Parti vers où ?
Parti de mon regard, c'est tout !
Son mât est toujours aussi haut,
sa coque a toujours la force de porter
sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi,
pas en lui.

Et juste au moment où quelqu'un prés de moi
dit : «il est parti !»
il en est d'autres qui le voyant poindre à l'horizon
et venir vers eux s'exclament avec joie :
«Le voilà !»

C'est ça la mort !
Il n'y a pas de morts.
Il y a des vivants sur les deux rives.


Poème de William Blake

eMmA MessanA 23/04/2018 20:54

Je ne connaissais pas cette belle poésie métaphorique.
La lire à haute voix vient de me procurer une douce sensation, de celle insufflée par le mouvement perpétuel de la vie qui inlassablement renaît...
Merci Catherine, c'est beau et salutaire...

Diane 23/04/2018 18:29

Belle citation et beau collage, félicitation.
Et vient faire un tour chez moi & laisse moi un petit commentaire, ça fait toujours plaisir :-)

eMmA MessanA 23/04/2018 19:37

Merci Diane.
Je suis déjà passée chez toi pour admirer ton travail sur les bannières...

celestine 23/04/2018 08:59

J'ai cherché partout le commentaire que je t'avais laissé après le départ de ton papa.
Je ne l'ai pas retrouvé. Je te renouvelle mon amitié aujourd'hui, je sais ce que c'est que de perdre son passeur de lumière.
Merci pour cette belle citation de Martin Luther King.
Belle journée à toi chère eMmA
Je t'embrasse
¸¸.•*¨*• ☆

eMmA MessanA 23/04/2018 20:49

Merci Célestine pour tes mots compréhensifs, pleins de compassion... Ils me sont précieux.
Ton commentaire n'est pas perdu : il se trouve dans l'article "Et toi, c'est quoi ta couleur ?"
Nos passeurs illuminent à jamais nos coeurs et pour ma part, le mien m'offre la joie et le bonheur de poursuivre ma route éclairée par son aura incroyable. Je n'oublie rien de l'indicible tourment de ses derniers mois si impitoyables, mais je sais qu'à présent il repose en paix et qu'il nous guide. J'ai tant d'admiration et de gratitude envers lui...
Toute mon amitié s'envole vers toi, Célestine.
Je t'embrasse,
eMmA

Nous sommes sociaux !

Articles récents