Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

eMmA MessanA, collagiste

Collagiste et auteure jeunesse. Des fois, je mixe les deux et même, je peux m'égarer vers un monde de poésie...


Collage de titres N°9

Publié par eMmA MessanA sur 28 Juin 2019, 00:01am

Catégories : #Collage de titres, #Un moment de lecture, #Playlist Yves Simon, #Voulzy

Série #Collage de titres (mon jeu d'été consiste à faire une phrase avec le titre de trois ouvrages choisis dans ma bibliothèque personnelle, sans aucun rapport entre eux quant à leur contenu).

~~

Le Christ s'est arrêté à Eboli le septième jour, l'amour dans l'âme.

~~

Le Christ s'est arrêté à Eboli, roman de Carlo Levi, traduit de l'italien par Jeanne Modigliani chez Folio, lu en en avril 2016 à Paris XIème.

Une étiquette accompagnant un cadeau de Noël destiné à notre fils Florent s'y trouve entre les pages. Je suppose qu'il a dû puiser dans ma bibliothèque lors de l'un de ses derniers passages chez nous au moment des fêtes de fin d'année pour lire cet excellent roman.

Le septième jour, roman de Yu Hua, traduit du chinois par Angel Pino et Isabelle Rabut publié chez Actes Sud, lu en mai 2015 à Paris XIème.

Une jolie carte publicitaire colorée de la marque Caroll habille l'intérieur du livre aux divines pages de papier couleur crème.

L'amour dans l'âme, roman d'Yves Simon publié chez Grasset, lu, relu, lu encore au moins dix fois entre de novembre 1978 et mars 2006, aux Essarts, Grand-Couronne, Rouen, le Petit-Quevilly, Chatou, Griesheim-sur-Souffel, Strasbourg, Paris XIème...

Divers marque-pages souvenirs s'y trouvent : une étiquette bagage grise Concorde, un marque-page publicitaire jaune avec un petit ruban bleu du parfum "Poême" de Lancôme, du papier à en-tête de l'hôtel Méridien à Bangkok et une lettre de l'auteur.

Bonnes, très bonnes lectures à tous et à bientôt pour un nouveau #Collage de titres, si vous le voulez bien !

  eMmA MessanA

Collage de titres : Le Christ s'est arrêté à Eboli le septième jour, l'amour dans l'âme.

Collage de titres : Le Christ s'est arrêté à Eboli le septième jour, l'amour dans l'âme.

"Le Christ s'est arrêté à Eboli", disent les paysans de Gabliano, petit village de Lucanie, tellement ils se sentent abandonnés, misérables. L'auteur, antifasciste, a vécu là, en résidence surveillée, de 1935 à 1936. L'histoire de son séjour forcé parmi ces gens frustes et douloureux a été un des grands événements de la littérature italienne.

4ème de couverture folio du roman de Carlo Levi, "Le Christ s'est arrêté à Eboli"

Les Collages d'eMmA MessanA, N°102 "Le Couronné", pièce unique © eMmA MessanA

Les Collages d'eMmA MessanA, N°102 "Le Couronné", pièce unique © eMmA MessanA

Laurent Voulzy, Jesus
Extrait de l'album Avril

Même,
Même sourire d'enfant
Même air qu'on respire
En même temps,
Même cœur battant,
Même air qu'on entend
En même temps.

Pourtant seuls,
Seuls sur terre
Certains
Ils vont sans maison

Sans raison
Sans amour
certains,
Comme ça et le froid
Sur leurs mains.

Jésus
L'entends-tu ?
Ces filles et ces garçons
Perdus,
Ne sont-ils pas
Assez précieux ?
Du haut de tes cieux
Délicieux


Jésus
Roi du ciel
Nos âmes volent
Avec leurs ailes,
Toi tu choisis lesquelles ?

Même
Même désir d'amour,
Les mêmes
"Je t'aime toujours",
Même navire pourtant,
Même vague et
Même vague
Et même vent

Pourtant rien,
Rien à faire
Certains,
A côté
A côté du chemin,
Ils vont sans rien,
Sans espoir, le matin
Le soir,

Jésus
L'entends-tu ?
Ces dames et ces messieurs
Pieds nus.
Ne sont-ils pas assez
Gracieux ?

Trop bas
Pour tes yeux délicats,

Jésus
Roi du vent
Nos âmes volent
Pareillement,
Toi tu choisis
Comment ?

Même,
Même vie devant,
Et tant de destins
Différents,
Pour l'un facile,
Pour l'autre
Un chemin difficile...

Pour l'un facile,
Pour l'autre
un chemin difficile.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

almanito 02/07/2019 14:49

Je retiens Le Christ s'est arrêté à Eboli, la littérature italienne regorge de trésors, on est rarement déçu. J'adore ton collage.

eMmA MessanA 03/07/2019 09:07

Ce livre m'a marquée et j'espère qu'il te plaira. Je ne connais pas suffisamment la littérature italienne, j'essaie petit à petit de combler mes immenses lacunes...
Merci d'aimer mon Couronné.

erato 01/07/2019 18:19

Un magnifique collage de titres plein d'espoir , le collage est sublime et touchant .
Bises eMmA

eMmA MessanA 03/07/2019 15:53

Je suis très très touchée pour bien des raisons que tu aimes mon collage.
Je t'embrasse.

Mimi 28/06/2019 09:31

Cette phrase que tu nous livre avec ces livres donne l'espoir même si on peut souvent se sentir oublier. Tu es forte!Ton collage de Jésus est boulversante. La voix de Lolo Voulzy va bien avec. Merci beaucoupEmma

eMmA MessanA 28/06/2019 09:44

C'est moi qui te remercie Mimi pour tous ces mots.
Cette figure christique m'avait été inspirée par le travail de peintre de mon frère autour de ce thème. Oui, la force et la profondeur de la chanson, et la douceur de la voix de Laurent Voulzy m'émeuvent à chaque écoute.
Belle journée à toi.

manou 28/06/2019 09:13

J'avais adoré ce livre de Carlo Levi et tu me donnes envie de le relire :) ça marche ton rangement...tu ravives plein de souvenirs

eMmA MessanA 28/06/2019 09:50

Moi, c'était un ami que me l'avait conseillé alors que nous dînions dans un restaurant portugais et nous nous apprêtions à partir visiter la Calabre... Je m'en souviens comme si c'était hier.
Ce livre m'a fait une très forte impression et m'a beaucoup appris.
Comme je le disais hier dans l'une de mes réponses, ce n'est surtout pas un rangement, bien au contraire car si ça continue ma bibliothèque sera sens dessus dessous avec mon petit jeu ! En revanche, si cela peu raviver des souvenirs chez vous mes lecteurs bien-aimés, susciter des émotions, alors c'est gagné !

Valentine 28/06/2019 06:09

Le roman de Carlo Levi me rappelle quelque chose...
Je peux aussi relire plusieurs fois un même livre ce qui étonne fortement une amie à moi. Et pourtant....à chaque fois, mon enthousiasme est intacte. Et puis ce qu'il y a de bien avec l'âge, je suis capable de ne plus me souvenirs d'avoir déjà lu un livre et l'acheter deux fois!
Je t'embrasse ma chère Emma. Lorsque je lirais ta prochaine composition, je serai rentrée au bercail!

eMmA MessanA 28/06/2019 10:04

Ah Valentine, toujours le mot pour faire rire !
Pour ma part, après avoir récupéré des livres de chez mes parents et à présent, également de ma belle-mère, je peux me retrouver avec trois exemplaires du même livre (avec trois dédicaces différentes quand même...)
Je suis en train de préparer le 10ème Collage de titres pour ton retour au bercail (la phrase aura trait à une sorte de funambule/somnambule)...

Nous sommes sociaux !

Articles récents