Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

eMmA MessanA, collagiste

Collagiste et auteure jeunesse. Des fois, je mixe les deux et même, je peux m'égarer vers un monde de poésie...


Citation

Publié par eMmA MessanA sur 27 Novembre 2019, 14:06pm

Catégories : #Un moment de lecture

L'humain est une pâte lumineuse qui lève dans la nuit des épreuves. Des gifles viennent, qui couronnent chacun sans exception.

Christian Bobin (in "Pierre," p.88 Ed. Gallimard)

   Je la trouve tellement belle cette citation et on en lit d'aussi belles pratiquement à chaque page de ce livre.

Pierre, de Christian Bobin est un hymne-hommage, une nuit de Noël, dans l'ultra-noir profond aux éclairs de lumière de Pierre Soulages qui aura cent ans le 24 décembre 2019.

Oui, nous sommes tous égaux.  ✲´*。.❄¨¯`*✲。❄。*。¨¯`*✲  

A bientôt,

eMmA MessanA

Deux Pierre Soulages, octobre 2009 à la FIAC au Grand Palais à Paris. Désolée pour la qualité médiocre des photos.
Deux Pierre Soulages, octobre 2009 à la FIAC au Grand Palais à Paris. Désolée pour la qualité médiocre des photos.

Deux Pierre Soulages, octobre 2009 à la FIAC au Grand Palais à Paris. Désolée pour la qualité médiocre des photos.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Valentine 27/11/2019 16:46

Je suis fascinée par les outrenoirs de Pierre Soulages et ça fait un bon moment que je me dis qu'il faut que je lise du Bobin, tu me tentes et je vais m'acheter ce livre. Nous avons bien besoin de bienveillance.

eMmA MessanA 27/11/2019 16:53

Ce livre est d'une poésie incroyable ! Il est assez court et à chaque page, j'ai eu l'impression d'accompagner son auteur dans sa vision de l’œuvre du peintre, dans une quête qui s'égrène dans le mouvement d'un train l'emmenant un soir de Noël vers l'essentiel.
Oui, il est question de fascination de ces fameux outrenoirs.
Parfois, j'ai pensé à l'esthétisme halluciné et légèrement hermétique d'un Leonard Cohen...
Tu nous diras ce que tu en as pensé ?

gazou 27/11/2019 16:10

J'ai lu le livre de Christian Bobin, je le relirai...Je crois avoir lu tous ses livres...
Peut-être y trouverai-je la clé pour apprécier les peintures de Soulages...
en tout cas, j'admire ce peintre qui, à cent ans, est toujours plein de vitalité et en recherche de lumière...Il ne passe pas une journée sans peindre, il est continuellement en recherche

eMmA MessanA 27/11/2019 17:04

Oui, tu as raison Gazou d'en prévoir la relecture. Chez moi, je l'ai laissé à portée de main car je me suis également promis de le relire. Ce voyage quasi initiatique est tellement riche et parfois énigmatique que je tiens absolument à m'en imprégner... Et puis, je le vois aussi comme une sorte de conte de Noël qui me réconforte.
Je suis émerveillée par ce peintre de bientôt cent ans qui vit son art comme au premier jour...

almanito 27/11/2019 15:13

Elles ne sont pas si mal tes photos, vu la difficulté à capter le noir et la lumière.
Certains hommes cependant sont plus égaux que d'autres dit-on ;)

eMmA MessanA 27/11/2019 16:46

Oui Coluche avait le sens de la formule...
Merci, mais quand même les originaux m'avaient vraiment transportée. c'était la première fois que je voyais des Soulages "en vrai" et j'ai été happée par leur beauté. A chaque déplacement devant ces toiles, une nouvelle vision apparaissait.

Nous sommes sociaux !

Articles récents