Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

eMmA MessanA, collagiste

Collagiste et auteure jeunesse. Des fois, je mixe les deux et même, je peux m'égarer vers un monde de poésie...


Les petits bouquets

Publié par eMmA MessanA sur 31 Mai 2020, 15:31pm

Catégories : #Bouquets, #eMmA s'expose à vos regards

   Je me souviens lorsque j'étais enfant, j'étais tellement heureuse que ma mère ait décidé d'arrêter de travailler que lorsque je rentrais de l'école, je m'arrêtais souvent en chemin pour lui cueillir de très simples fleurs.

J'étais carrément euphorique à l'idée de lui offrir ma modeste offrande que je serrais fort dans ma main.

J'en faisais un très léger bouquet et parfois, arrivée dans l'escalier de notre HLM, la moitié des pétales s'était au mieux flétrie, au pire avait déjà pris la poudre d'escampette !

Je savais bien que mon bouquet ne pouvait pas rivaliser avec ses fleurs de prédilection, les roses, mais j'étais cependant toute rose de fierté lorsque ma mère mettait les fleurettes dans un petit vase en affirmant que mon bouquet était magnifique ! Il durait quelques heures, une nuit, un jour...

Doux dimanche à tous.

eMmA MessanA

31 mai 2020, quelques fleurettes de mon jardin de Saint-Urbain (Vendée)
31 mai 2020, quelques fleurettes de mon jardin de Saint-Urbain (Vendée)

31 mai 2020, quelques fleurettes de mon jardin de Saint-Urbain (Vendée)

Yves Duteil, Les Gens Sans Importance

Extrait de l'album Ca n'est pas c'qu'on fait qui compte

Ce sont des gens sans importance
Avec des gestes quotidiens
Qui font renaître l'espérance
Et le bonheur entre leurs mains

Ce sont des gens sans artifices
Qui vous sourient quand ils sont bien
Et vont cacher leurs cicatrices
Parmi les fleurs de leurs jardins

Ils ont le coeur un peu fragile
Et la pudeur de leurs chagrins
Leur donne un doux regard tranquille
Un peu lointain

Ce sont des gens sans importance
Et qui parfois ne disent rien
Mais qui sont là par leur silence
Quand ils sont loin

Moi j'ai le coeur en plein décembre
L'ami Pierrot
s'en est allé
En emportant mes chansons tendres
Et ton passé

Et tous les mots sans importance
Qui résonnaient dans la maison
Mais qui sont lourds de son absence
Dans ma chanson

C'est peut-être à ceux-là qu'on pense
Quand la mort vient rôder pas loin
A tous ces gens sans importance
Avec lesquels on est si bien

A tous ces gens sans importance
Avec des gestes quotidiens
Qui font renaître l'espérance
Et sans lesquels on n'est plus rien.

Pour retrouver d'autres chansons d'Yves Duteil dans la playlist d'eMmA MessanA, suivre ce lien : http://www.emmacollages.com/pages/Playlist_Yves_Duteil-6419310.html

Le Blog A Part d'Yves Duteil  : lien

Yves Duteil sur facebook : link

Yves Duteil sur twitter : link 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Valentine 06/06/2020 12:17

J'ai la chance de pouvoir écouter tes chansons sur you tube et maintenant même sur Deezer!
Une bonne fête à ta petite maman qui a j'en suis sûre, au fond de sa mémoire, le souvenir de tes jolis bouquets d'enfant. Avec l'âge, la mémoire lointaine a ceci d'étonnant qu'elle est plus vivace. Mémoire visuelle, olfactive et le toucher. En user, en abuser. Je t'embrasse ma chère Emma.

eMmA MessanA 06/06/2020 16:33

Ah mais c'est une bonne nouvelle ça !
Merci pour tes mots-bonbons.
Bye ma chère Valentine que j'embrasse.

almanito 06/06/2020 10:18

Je suis sûre que ta maman préférait tes petits bouquets à un luxueux bouquet de roses!
La mienne aussi appréciait, même quand la sève des pissenlits massacraient définitivement mes robes :))

eMmA MessanA 06/06/2020 10:26

Ah les fleurs de pissenlit ! Tu ravives un bien vieux souvenir...
Tu sais, chez moi, on n'achetait guère de belles fleurs chez le fleuriste quand j'étais enfant. Les roses, c'est avant cette époque, puis après, que maman les trouvaient dans le jardin. Oui, je suis bien sûre qu'elle préférait mes fleurettes !
D'ailleurs demain, je vais lui préparer un minuscule bouquet que je disposerai dans le micro-vase que je lui avait offert pour la fête des mères quand j'étais en CP (avec l'aide de la maîtresse). J'espère que cela évoquera quelque chose pour elle...

marine D 02/06/2020 12:45

Comme c'est touchant ! Moi aussi, quand j'étais petite je faisais des petits bouquets des champs que je mettais dans un joli verre, un peu courtes de tiges sans doute, et je le déposais sur sa table de nuit et elle savait que c'était moi qui l'avait fait... J'aimais sa chambre en acajou des années 30 avec une belle table de toilette au dessus de marbre, et la fenêtre arrondie où courait un rosier rose... Quel souvenir nostalgique.
J'aime beaucoup cette chanson

eMmA MessanA 06/06/2020 10:37

Il est beau ton souvenir, je l'imagine... Merci de nous l'offrir en partage, comme un joli bouquet de tes fleurs à toi.
Oui, cette chanson est universelle, indémodable.

Valentine 01/06/2020 11:48

Rien de plus beau qu'un bouquet de fleurs de nos jardins puisqu'il fait vibrer nos coeurs d'enfants. Le tien est so chic et il n'a pas à rougir face à un bouquet de roses.
Que ce texte d'Yves Duteil est émouvant.
Une pointe de nostalgie et de douceur.

eMmA MessanA 06/06/2020 10:41

Tu sais, il n'a tenu qu'un seul jour ce petit bouquet "so chic" (j'adore), mais grâce à vos beaux messages, il va tenir beaucoup plus longtemps dans la mémoire de ce blog...
Oui, ce texte (car j'imagine que tu ne peux pas l'écouter ? pourtant c'est du youtube) est très beau grâce à son apparente simplicité.
Gros bisou.

gazou 31/05/2020 21:55

De beaux souvenirs
Une belle chanson que je ne connaissais pas....Merci !

eMmA MessanA 31/05/2020 22:03

Oh alors Gazou, je suis bien heureuse de te faire découvrir cette chanson qui prend au cœur...

erato 31/05/2020 20:33

Ton billet a fait revivre un merveilleux souvenir identique et la chanson est superbe et émouvante . Ta composition , hétéroclite , est adorable et porteuse d'amour, je l'adore!
Douce soirée, je t'embrasse eMmA

eMmA MessanA 31/05/2020 21:12

Si j'ai bien compris, tu as vécu le même genre d'expérience que moi ? Alors, tu peux encore mieux me comprendre.
J'ai voulu cet après-midi dans mon jardin me mettre dans la peau de cette petite fille qui glanait toutes sortes de petites fleurs trouvées sur son chemin. Cela a composé ce minuscule bouquet aux fleurs fragiles qui, je le crains, ne passeront pas la nuit…
Oui, tout à fait porteur d'amour inconditionnel.
Je te fais une grosse bise, Andrée.

lenez o vent 31/05/2020 18:37

tes mots, tes photos, la chanson d' Yves Duteil emplie de tant de belles choses
m'ont émue. Merci
je t'embrasse

eMmA MessanA 31/05/2020 19:26

Emouvoir, c'est entrer dans le cœur et la sensibilité de nos frères humains (et nos sœurs !).
Bonne fin de dimanche. Je t'embrasse Armelle.

Nous sommes sociaux !

Articles récents