Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

eMmA MessanA, collagiste

Collagiste et auteure jeunesse. Des fois, je mixe les deux et même, je peux m'égarer vers un monde de poésie...


Juste avant la lumière

Publié par eMmA MessanA sur 28 Juin 2020, 12:48pm

Catégories : #LesCollagesdeMmAMessanA, #Abstrait, #Art du collage, #Encres, #eMmA s'expose à vos regards

Lundi 29 juin 2020

Je sais que ce collage représente un peu un tournant, une étape, dans mon travail. J'ai eu du mal à le signer.

A présent, je l'ai fait d'une manière inhabituelle mais que j'adopte à partir d'aujourd'hui.
Un immense merci à la personne qui vient de l'acquérir dont le mail lu ce matin m'a bouleversée...

Bien à vous,

eM 

**

   Dimanche 28 juin 2020

C'est une création assez atypique que j'offre à votre regard aujourd'hui.

Je suis partie d'une plaque de carton légère mais solide, vous savez, de celles qui sont utilisées par les spécialistes de l'emballage pour protéger efficacement les envois. 

J'aimais son aspect légèrement cabossé, brut, simple.  

Cette simplicité fonctionnelle, je me suis dit que j'allais l'honorer en l'habillant de très nobles matériaux que j'affectionne tels que le doux, léger et délicat papier japonais Wenzhou, de précieuses encres autour du bleu et or, une divine encre de Chine noire à l'éclat profond, et quelques ajouts avec mes papiers indiens chéris tout droit venus de l'Ashram Sri Aurobindo de Pondichéry. 

J'ai absolument voulu conserver le rappel de la matière rugueuse et brute du matériau de départ en n'occultant ni quelques unes de ses imperfections, ni les alvéoles des quatre côtés (que j'ai toutefois imprégnées d'encre de Chine noire).

   Ce 460 ème collage revêt une importance particulière pour moi, car comme il a nécessité de nombreuses heures de travail minutieux (quand je pouvais m'échapper du quotidien pour me rendre à l'atelier), je l'ai associé à une réflexion sur mon travail. Celle-ci m'a conduite à affirmer que, même si je ne suis pas "tendance", je continuerai quoi qu'il en coûte à ne jamais faire de compromis avec la liberté que je m'accorde dans mes choix artistiques. Il me semble qu'à vouloir plaire à tous, on ne plait à personne. Et puis, je trouve qu'intellectuellement, ce n'est pas honnête.

Bien sûr, les conseils et avis sont toujours intéressants à prendre en compte pour progresser, surtout lorsqu'ils sont exprimés avec tact, élégance et une sincère envie de dialogue. Bien sûr, il faut peut-être parfois sortir de sa bulle (comme on l'entend de plus en plus, de "sa zone de confort") pour s'imprégner véritablement de la vie qui danse ailleurs et envisager une trajectoire qui diverge de ses habitudes.

C'est sûrement vrai et c'est peut-être la raison pour laquelle Juste avant la lumière ne ressemble à aucun autre de mes travaux. J'ai eu l'envie d'innover un peu et de prendre des risques. 

Ce collage/encres a ses exigences : ses couleurs s'expriment différemment suivant qu'il est ou non exposé à une lumière directe, au jour, à la pénombre. A l'ombre, les bleus qui encrent les carrés de papier mûrier collés sur le carton s'assombrissent jusqu'à devenir presque noirs ; à la lumière ils resplendissent de tout leur camaïeu d'azur

Suivant l'angle à partir duquel on observe l'ensemble, apparaissent ou s'estompent les lamelles de papier mûrier teintées de bleu que j'ai collées pour le fond. 

A l'atelier, je suis au calme. Si j'en éprouve l'envie, j'y écoute de la musique. J'ai principalement écouté du jazz durant ces heures qui m'ont occupée à composer ce collage.

A bientôt,

eMmA MessanA

Le soleil que le bleu porte en lui

Jamais ne transmet son ombre jusqu'à nos yeux

Souverain,

Il transporte sa lumière profonde

Dans nos cœurs réjouis qu'il réchauffe.

Texte et collage/encres © eMmA MessanA 

Tous les collages de la série Abstrait sont regroupés ici : #Abstrait

Les Collages d'eMmA MessanA, collage/encres N°460 "Juste avant la lumière", pièce unique © eMmA MessanA

Les Collages d'eMmA MessanA, collage/encres N°460 "Juste avant la lumière", pièce unique © eMmA MessanA

© eMmA MessanA

Saint-Urbain (Vendée), juin 2020 - N°460  Juste avant la lumière

Collage sur plaque 27,5 X 29 cm carton à double cannelure de 3 cm d'épaisseur 

Fond réalisé avec des carrés de papier mûrier japonais Wenzhou encrés dans un dégradé de bleus

fragments papiers indiens 

Encre de Chine noire pour les bords alvéolés

Ce collage N°460, pièce unique, est vendu

Il vit en Ardèche

Collage/encres N°460 "Juste avant la lumière", pièce unique. A la lumière du jour, à la lumière artificielle, dans la pénombre. © eMmA MessanA
Collage/encres N°460 "Juste avant la lumière", pièce unique. A la lumière du jour, à la lumière artificielle, dans la pénombre. © eMmA MessanACollage/encres N°460 "Juste avant la lumière", pièce unique. A la lumière du jour, à la lumière artificielle, dans la pénombre. © eMmA MessanA

Collage/encres N°460 "Juste avant la lumière", pièce unique. A la lumière du jour, à la lumière artificielle, dans la pénombre. © eMmA MessanA

Détail du collage/encres N°460 "Juste avant la lumière", exemplaire unique © eMmA MessanA

Détail du collage/encres N°460 "Juste avant la lumière", exemplaire unique © eMmA MessanA

Chet Baker, Almost Blue

Elvis Costello

Almost doing things we used to do

There's a girl here and she's almost you

Almost all the things that your eyes once promised

I see in hers too

Now your eyes are red from crying

Almost blue

Flirting with this disaster became me

It named me as the fool who only aimed to be

Almost blue It's almost touching it will almost do

There's a part of me that's always true...always

Not all good things come to an end now it is only a chosen few

I've seen such an unhappy couple

ALMOST Me/You/Blue

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marine D 01/07/2020 11:38

La qualité du papier doit ajouter à ton idée de création qui est très belle, j'aime ces bleus, ces dégradés, cette sorte de transparence...

eMmA MessanA 02/07/2020 20:36

Oui ce papier est un plaisir à travailler et le bleu une source infinie de beauté. Je ne vais pas me priver de retravailler ces matières et ces couleurs, cette transparence...

Celestine 01/07/2020 08:47

Rien à dire d’autre que Bravo!
La liberté artistique te fait faire de bien jolies choses et j’avoue que ce tableau ferait merveille dans mon salon...
Bisous belle journée
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

eMmA MessanA 01/07/2020 09:39

Merci Célestine.
Trop tard, il est parti avant-hier chez son acquéreur qui le mettra peut-être dans son salon, qui sait ?
Ne t'inquiète pas, pour ton salon il y a tant d'autres possibilités...
Je t'embrasse.

manou 29/06/2020 10:50

J'aime l'idée que l'oeuvre soit transformée par la lumière du jour. Il est magnifique et ces camaïeux de bleus sont très poétiques ainsi que la représentation de notre terre. Le jazz et la tranquillité t'ont inspiré aussi de jolies réflexions sur la création. Tu as raison, à quoi ça sert de plaire à tout le monde, tu es libre de créer selon tes envies...Merci de ce partage. Bisous

eMmA MessanA 29/06/2020 17:10

Je l'ai observé également au cours de la nuit, dans le noir, avec juste un rayon de lumière qui provenait de l'extérieur par la fenêtre. J'ai aimé cet air mystérieux qu'il a pris. Je crois que je n'oublierai jamais ce collage...
Oui, vive la liberté, à tout prix.
Je t'embrasse, Manou.

Valentine 29/06/2020 09:14

Ton collage offre des textures très sensuelles et j'ai une furieuse envie de les caresser. On dirait du tissu.
Bien sût, garde ta liberté d'expression, la seule qui colle à la profondeur de ta personnalité. Et j'aime que tu nous surprennes à chaque fois.
La voix de Chet Baker en fond est parfaite. Une petite touche de douce nostalgie.
Le bleu, on ne s'en lasse pas. Définitivement ma couleur préférée, tant elle est infinie.
Bises helvètes et bon lundi.

eMmA MessanA 29/06/2020 17:07

Oui, tu as raison Valentine, le collage est d'une grande douceur, entre velours et soie... J'aime infiniment ces matériaux venus d'Asie qui ont l'élégance simple de leur discrète beauté. Je leur voue un véritable culte.
Chet Baker me transporte dès la première note vers des moments magiques passés ou présents.
Oui, je commence moi aussi à tendre vers une préférence d'un camaïeu infini de bleus..

erato 28/06/2020 21:13

J' adhère à chacun de tes mots que je comprends pleinement . La Connaissance s'acquiert à la suite de multiples essais et expériences .Et si l'on est " sage' ,on en tire des conclusions personnelles qui alimentent notre relation à soi-même .
Ce collage est superbe , et ton dynamisme dans sa création lui apporte de la vie .
Je l'adore.
Douce soirée, bises eMmA

eMmA MessanA 29/06/2020 17:03

C'est lui, ce collage, qui m'a offert un supplément de vitalité en me surprenant sur les possibilités nouvelles pour moi qu'il m'offrait au fur et à mesure de son élaboration. A présent, j'oserai n'être que moi-même en obéissant à mes envies artistiques qu'on y adhère ou pas.
Merci, merci Erato pour tes mots. C'est toi la sage.

Mimi 28/06/2020 14:32

C'est juste splendide je suis émerveillée par ce travail qui a l'air complexe. Le rendu est superbe. Bravo Emmma

eMmA MessanA 29/06/2020 16:59

Merci Mimi pour ces compliments auxquels je suis sensible et qui me font très plaisir car ce collage a quelque chose de spécial pour moi...

Hélène Fourcade 28/06/2020 14:02

Les images d'Apollo !

eMmA MessanA 29/06/2020 16:58

Ah ! Alors oui, peut-être...

Hélène Fourcade 28/06/2020 14:01

Il y a quelque chose, dans ce collage, qui rappelle les âges d'Apollo...

eMmA MessanA 29/06/2020 16:58

Si tu le dis...

Nous sommes sociaux !

Articles récents