Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

#Jesuismemoire

#Jesuismemoire
#Jesuismemoire

Si vous souhaitez réagir et écrire et/ou lire un commentaire sur cette page, rendez-vous tout en bas, après la rubrique "Vous aimerez aussi" générée de façon automatique.

Je vous remercie pour votre visite.

09 janvier 2015

#Jesuismemoire

L'une de mes photos est à retrouver sur le "mur de la mémoire" cliquable, créé par le journal gratuit "20 Minutes" pour rendre hommage aux 17 victimes des attentats de janvier 2015  : lien

11 janvier 2015

Un crayon à la main, debout, face à la barbarie, nous avons participé ce dimanche 11 janvier 2015, en famille, au rassemblement contre la tragédie vécue à Charlie Hebdo et tous les récents dramatiques événements qui en ont découlé.
"Le premier danger, c'est parler.

Le deuxième danger, c'est mal en parler.

La moins mauvaise solution, c'est la solidarité armée intellectuellement (...)".

                                                           Boris Cyrulnik

"Et plus ironique encore, c'est un employé musulman qui a aidé les juifs de la supérette à se cacher du tueur. C'est un policier musulman qui s'est fait abattre pour protéger Charlie. C'est une boucle extraordinairement symbolique, qui est la raison pour laquelle les gens descendent dans la rue."

                     Antoine de Caunes http://www.huffingtonpost.fr/antoine-de-caunes/je-suis-charlie-je-suis-juif-je-suis-flic-et-je-suis-musulman_b_6448850.html?utm_hp_ref=tw

 

Défendre nos valeurs de liberté,

nous recueillir en marchant tous ensemble dans la paix

         honorer ceux tombés un jour d'horreur

                  parcequ'ils criaient leur vérité avec des crayons de couleurs,

            parce qu'ils avaient choisi de servir le pays,

                                            parce que de confession juive...

Nous avons fabriqué très artisanalement, mais avec beaucoup de détermination, et aussi tout notre coeur, nos petites pancartes pendant que JM s'occupait du moral des troupes en nous cuisant un succulent repas (il portera le badge Je suis Charlie).

Marchons, rassemblons-nous et crions qu'il nous est insuportable que l'on attente à la vie d'innocents et aux fondements de notre République.

Dans un sursaut citoyen nous voulons l'exprimer debout, à notre manière !

 eMmA MessanA #JeSuisCharlie

Le slogan et la pancarte de Flo

Le slogan et la pancarte de Flo

Ma pancarte "Résister"
Ma pancarte "Résister"

Ma pancarte "Résister"

#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
En réponse à nos salves d'applaudissements en l'honneur des forces de l'ordre, le policier nous applaudit !

En réponse à nos salves d'applaudissements en l'honneur des forces de l'ordre, le policier nous applaudit !

#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire
#Jesuismemoire

Après cette journée historique de fraternité mémorable, nous formons le voeu qu'avec nos hommes politiques et tous nos concitoyens, tous les enseignements de cette terrible semaine en soient tirés, pour que jamais plus ces événements tragiques ne se reproduisent.

 

 

 

Qand Les Cons Sont Braves, titre posthume de Georges Brassens enregistré par son ami Jean Bertola

Sans être tout à fait un imbécile fini

Je n'ai rien du penseur, du phénix, du génie.
Mais je ne suis pas le mauvais bougre et j'ai bon cœur

Et ça compense à la rigueur.


Quand les cons sont braves

comme moi,

comme toi,

comme nous,

comme vous,

ce n'est pas très grave
Qu'ils commettent,

se permettent,

des bêtises,

des sottises,

qu'ils déraisonnent,

ils n'emmerdent personne.

Par malheur sur terre

les trois quarts des tocards sont des gens très méchants,

des crétins sectaires.
Ils s'agitent, ils s'excitent,

ils s'emploient, ils déploient leur zèle à la ronde,

ils emmerdent tout le monde.


Si le sieur X était un lampiste ordinaire,

Il vivrait sans histoires avec ses congénères
Mais hélas ! il est chef de parti, l'animal

Quand il débloque, ça fait mal !

 

Quand les cons sont braves

comme moi, comme toi, comme nous, comme vous,

ce n'est pas très grave
Qu'ils commettent, se permettent, des bêtises, des sottises,

qu'ils déraisonnent,

ils n'emmerdent personne.
Par malheur sur terre

les trois quarts des tocards sont des gens très méchants,

des crétins sectaires.
Ils s'agitent, ils s'excitent,

ils s'emploient, ils déploient leur zèle à la ronde,

ils emmerdent tout le monde.


Si le sieur Z était un jobastre sans grade,

il laisserait en paix ses pauvres camarades.
Mais il est général, va-t-en guerre, "matamore"

dès qu'il s'en mêle, on compte les morts.

 

Quand les cons sont braves

comme moi,

comme toi,

comme nous,

comme vous,

ce n'est pas très grave
Qu'ils commettent,

se permettent,

des bêtises,

des sottises,

qu'ils déraisonnent,

ils n'emmerdent personne.

Par malheur sur terre

les trois quarts des tocards sont des gens très méchants,

des crétins sectaires.
Ils s'agitent, ils s'excitent,

ils s'emploient, ils déploient leur zèle à la ronde,

ils emmerdent tout le monde.


Mon Dieu, pardonnez-moi si mon propos vous fâche

En mettant les connards dedans des peaux de vaches
En mélangeant les genres, vous avez fait de la terre

Ce qu'elle est : une pétaudière !

 

Quand les cons sont braves

comme moi,

comme toi,

comme nous,

comme vous,

ce n'est pas très grave
Qu'ils commettent,

se permettent,

des bêtises,

des sottises,

qu'ils déraisonnent,

ils n'emmerdent personne.

Par malheur sur terre

les trois quarts des tocards sont des gens très méchants,

des crétins sectaires.
Ils s'agitent, ils s'excitent,

ils s'emploient, ils déploient leur zèle à la ronde,

ils emmerdent tout le monde.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

almanito 09/01/2016 17:09

Se souvenir et résister. J'aime beaucoup ton collage consacré à cet hommage.

eMmA MessanA 09/01/2016 17:18

Mon collage était une pancarte bricolée à la maison juste avant de partir au rassemblement solidaire incroyable de l'année dernière.

gazou 09/01/2016 15:00

La liberté est fragile. Soyons vigilants

eMmA MessanA 09/01/2016 16:08

Résistons

varet 09/01/2016 09:43

merci pour nous rappeler cette source vive qui jaillit au bon moment - cordialement -SV

eMmA MessanA 09/01/2016 10:01

Oui, pour ne pas oublier...
Merci pour votre passage et commentaire, Suzanne
Passez un bon week-end,
eMmA

Jeanne Fadosi 09/01/2016 09:33

un reportage non seulement émouvant mais d'une grande qualité pro (professionnelle). J'imagine d'ailleurs que certaines de ces photos ont été prises avant le 11 dans la spontanéité des premiers rassemblements.

eMmA MessanA 09/01/2016 10:01

En fait j'ai pris toutes ces photos (hormis celle où je figure sont celles de JM) le jour du rassemblement républicain de l'année dernière. A priori, j'envisage de me rendre demain à République et d'éventuellement prendre quelques photos...
Merci pour tes mots, Jeanne.
Bon week-end,
eMmA

Gérard 07/01/2016 19:27

Tout à fait dans le ton après un an de ce drame ..je partage bien sur la résistance à s'exprimer par écrits ou dessins ..avec ce qui c'est passé aujourd'hui comment en être autrement.

eMmA MessanA 07/01/2016 21:00

Demeurer absolument vigilant et en état de résistance pacifiste. Oui l'actualité nous le prouve encore...

Quichottine 07/01/2016 09:47

Il fallait être là, dire qu'on n'avait pas oublié, même si Marine a raison aussi dans son commentaire.
Passe une douce journée eMmA.
Amitiés.

eMmA MessanA 07/01/2016 09:52

Oui, certains dessinateurs vont dans le même sens dans leurs déclarations. Mais de là à tuer pour des dessins !!
Je te souhaite une bonne journée Quichottine.
Amicalement,
eMmA

marine D 07/01/2016 09:01

Oui, il faut résister, crayon ou drapeau brandis, bien sûr, mais je pense qu'un crayon peut parfois aller trop loin et être mortel, mais voilà...
Je suis La France, je suis solidaire en tout cas.
Je reconnais le style de Brassens avec bonheur.
Belle manifestation eMmA
Bisous du jour

eMmA MessanA 07/01/2016 09:11

Je comprends ta réserve...

almanito 16/12/2015 13:36

Tu as fait un reportage parfait de cette manifestation, les images parlent d'elles-même. Emotion toujours vivace.

eMmA MessanA 16/12/2015 13:50

Malheureusement, la conclusion a été démentie le mois dernier...

erato 12/01/2015 22:27

Un reportage très émouvant ! Cette profonde union des français est extraordinaire mais cet attentat n'aurait peut-être pas dû se produire .Celui de l'école juive par Merad n'avait donc pas servi de leçon? Il fallait celui-là pour bouger? Je suis peinée de ce contexte , toute mort a sa valeur.
Douce soirée, bises eMmA

eMmA 13/01/2015 08:33

Oui, la prise de conscience d'aujourd'hui doit conduire à des mesures fermes et pratiques pour lutter contre le tragique fléau du terrorisme, à l'échelle mondiale. C'est dur, c'est compliqué, mais c'est impératif.
Oui, toute vie doit être protégée.
Je t'embrasse,
eMmA

valentine 12/01/2015 11:55

Grand merci Emma pour ton reportage-photos. Tout est dit. Mais restons vigilants, la liberté est fragile.
Très joli les crayons dans tes cheveux, cela te ressemble.
Bises.

eMmA 12/01/2015 12:03

Merci Valentine, je t'offre le sourire que tu viens d'allumer dans mes yeux !

kasimir 12/01/2015 09:52

bravo les parisiens !
solidarité

eMmA 12/01/2015 12:17

Bravo à toi pour ton dessin si émouvant...
Fraternité

Dessard nicole 11/01/2015 23:11

En regardant tes photos, la liberté c'est aussi d'être émue et de ne pas trouver de mots! Gros bisous, Nicole

eMmA 11/01/2015 23:13

Nicole, tes mots, je peux les lire dans ton cœur généreux...
Merci.
Je t'embrasse,
eMmA

annielamarmotte 11/01/2015 14:28

Tu devrais brandir ton baton de colle... ;)

eMmA 11/01/2015 21:57

J'ai préféré me coiffer de plusieurs crayons à papier. J'en ai des dizaines chez moi, que je collectionne depuis toute petite. Il y a quelques années, lorsque je suis partie de Strasbourg, mon équipe m'a offert, entre autre cadeau de départ, un "bouquet" de crayons à papier !