Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Dans quel but ?

Après vous avoir montré quelques photos ces jours derniers,

je suis revenue aux collages,

mais j'ai gardé la photo en mémoire,

comme si elle était restée imprégnée dans ma tête

ou sur la rétine de mes yeux.
Voici donc
L'objectif
.
D'après vous, en ce qui concerne la création,

qui de l'artiste ou du modèle tient les rênes ?
Qui dirige l'action ?

Pour quel "produit" fini ou infini ?
A quoi sert l'objectif ?

Il vise ou est visé ?

© eMmA MessanA

Paris XIème, mai 2009

N°73 L'objectif

Collage sur papier dessin 24 X 32cm

  Fragments de papiers / Paper cuts from magazines

Ce N°73, pièce unique, est disponible non encadré dans le catalogue ici

(le copyright n'apparaît pas sur le collage)

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL

5% du produit de la vente des collages sont versés à APRES en France

Yves Duteil en est le Président-Fondateur et Noëlle Duteil  la Trésorière

les collages d’eMmA MessanA support APRES SCHOOL in Pondichery (India)

5% of the income of the collages are donated to the charitable trust APRES in France

Yves Duteil is the President and Noëlle Duteil  is the Treasurer

A bientôt,

eMmA MessanA
Yalla, chanson que Calogero  avait composée en hommage à Soeur Emmanuelle qui était toujours gaie, toujours volontaire pour rassembler les humains, toujours prête à avancer. Yallah signifie "allez" en arabe.
On ne retient pas l'écume
Dans le creux de sa main
On sait la vie se consume
Et il n'en reste rien
D'une bougie qui s'allume
Tu peux encore décider du chemin, de ton chemin

Crois-tu que tout se résume
Au sel d'entre nos doigts
Quand plus léger qu'une plume
Tu peux guider tes pas
Sans tristesse ni amertume
Avancer, avance puisque tout s'en va tout s'en va

Yalla yalla yalla yalla
Elle m'emmène avec elle
Je t'emmène avec moi
Yalla

Tu trouveras le soleil
Dans le coeur des enfants
Sans nulle autre joie pareille
Ni sentiment plus grand
Un mot d'amour à l'oreille
Peu dans chacun réveiller un volcan pour qui l'entend...

Tu trouveras le soleil
Dans le coeur des enfants

 

Pour retrouver d'autres chansons de Calogero dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre d’une note :

…..avec La Grande Sophie : Du courage

2ème édition du Village de l'Autisme : 28 et 29 mai 2011

D'un continent à l'autre...

"On n'est riche que de ses amis"

Collage dominical #8, entre Afrique et Asie

Dans ma boîte à lettres (virtuelle et réelle)

Site de Calogero : link

Page facebook de Calogero : link

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Enriqueta 13/05/2009 19:33

C'est une belle composition, très colorée.

Emma 13/05/2009 19:58



Merci Enriqueta pour ta visite.
A bientôt, peut-être !
Emma



Cathy 13/05/2009 10:23

A mon tour de te rendre visite! Je comence a peine ma visite, mais elle promet d'etre passionnante!Qui tient les renes? Je me pose souvent la question aussi, j'ai souvent l'impression d'etre une marionnette avec des pinceaux a la main, et les toiles viennent ou refusent de venir de leur propre chef...

Emma 13/05/2009 20:22



La marionnette est aussi un très joli sujet d'étude. Une grande dame du passé que j'admire en fabriquait et
animait un théâtre personnel à Nohant à l'époque où elle vivait avec Chopin. C'est George Sand.
Emma



Cendrine 12/05/2009 09:27

Tes couleurs... mmm... Concernant la création, je pense que celui qui peint, dessine, photographie, s'il est réceptif à ses images intérieures, travaille à les rendre visibles, c'est comme une traduction en quelque sorte. Les maîtresses sont donc les images, je crois. Et comme le modèle regarde celui qui la photographie, mes images et créatures à moi me regardent une fois que je les ai achevées.

Emma 12/05/2009 21:04



Et c'est particulièrement vrai chez toi, en effet !
Tes créatures, yeux ouverts ou yeux fermés, semblent vraiment scruter leur spectateur happé par la beauté de celles qu'il contemple..
Emma.



Brigitte Barateau 11/05/2009 14:45

merci Emma pour ton commentaire sur mon blog.quand a ta question qui dirige l'action? j'aurais envie de dire que nous sommes agit de l'intérieur. Ce feu qui anime tout être va prendre le chemin de l'appareil photo, du pinceau, de la colle...pour exprimer un ressenti, pour libérer une émotion pour dire...en face le spectateur va recevoir et agir à son tour...j'aime bien le mot objectif car il a plusieurs sens!!

Emma 11/05/2009 20:45



Oui Brigitte,
cette mise en abîme est très intéressante et porteuse de tant de perspectives,
que parfois j'en ai le vertige...
A bientôt pour d'autres objectifs et buts à atteindre ou contourner.
Emma



Danielle 10/05/2009 23:26

Bonsoir Emma, je suis Danielle, la maman du petit Laurent à qui Pierre a rendu un si délicat hommage sur son site. Je voudrais te remercier de ton message, j'ai apprécié tes mots et ils m'ont réconfortée. Je ne connaissais pas ton blog, j'y reviendrai pour voir tes collages et tout le reste car j'ai l'impression qu'il y a de belles découvertes à faire. Merci à toi, a bientôt. Danielle

Emma 11/05/2009 07:25



Bonjour Danielle,
Tu seras toujours la bienvenue dans mon univers où je t'invite
à me faire signe de temps à autre,
si tu le souhaites.
A bientôt,
Emma



Beruthiel 10/05/2009 12:18

Bonjour Emma, merci pour ton commentaire sur mon blogTes collages sont sympas. J'aime bien celui -ci et ceux "liste de lecture"

Emma 10/05/2009 13:01



Merci à toi.
Moi aussi, j'ai un petit faible pour ma liste de lecture que je dois d'ailleurs compléter...
A bientôt,
Emma