Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

39 19 La Journée de la jupe

En 1999 l’ONU a décrété le 25 novembre "Journée contre les violences faites aux femmes".

Chaque jour deux cents femmes sont violées en France.

Chaque année, cent quarante à cent soixante femmes décèdent, suite aux violences de leur conjoint.

En France, la lutte contre les violences faites aux femmes avait été proclamée Grande Cause Nationale en 2010.

Demain, 25 novembre, c'est la Journée de la jupe.

Par solidarité, par conviction, par protestation, portez une jupe en symbole du respect de la dignité de la femme.

**

Numéro gratuit  : 39 19 pour les victimes ou témoins de violence.

Liens utiles :

Fédération Nationale Solidarité des Femmes
www.solidaritefemmes.asso.fr

www.stop-violences-femmes.gouv.fr

SOS victime 93
5, rue Carnot
93000 Bobigny
 

N° 34 L'Ange du Dejazet (à Pauline)

 

Paris XIème, septembre 2008, N°34 "L'Ange du Dejazet" (à Pauline)

Collage sur papier dessin 24 X 32cm.

Vendu à l'Expo Kaméléon (Montparnasse novembre 2008)

Vit à Mennecy

A bientôt,

eMmA MessanA

Détail de N° 45 Le petit ange rouge.N°155 Erreur d'adressageN° 94 L'Ange et Fée MèreN° 23 L'empreinte de l'ange 

Toutes les notes relatives à mes Anges sont réunies ici 

N° 163 Fais un voeu !N°150 Un ange sur ta routeN° 149 Le coeur de l'angeN° 44 Le nuage de l'ange nueN°95 La liberté de l'angeN° 148 L'Habit de l'Ange

 

Yves Duteil, "Où vis-tu Pauline ?"

Piano : Yves Duteil

Violons : Gérard Tempia Bonda  Jean-Philippe Kuzma

Violoncelle : Olivier Daviaud

Scie musicale : Fay Lovsky

Extrait de l'album (fr)agiles (2008)

© Éditions de l'écritoire.

Où vis-tu Pauline à présent ?

Est-ce que tu t'appelles autrement ?
Quatre fois les roses ont fleuri
Depuis que tu n'as plus écrit

Ta maison reste inoccupée
Comme ta place à nos côtés
Bien souvent tu nous as manqué
Ton silence a laissé les clefs

Au village ici, tout va bien
Hélène y croit de moins en moins
Mais elle prépare encore pourtant
L'anniversaire pour les enfants

Comment fait-on pour retrouver
Quelqu'un qui veut vivre caché
Pour échapper à son passé
Quand nul n'a pu la protéger ?

Les femmes ont-elles une autre issue
Quand elles sont menacées, battues
Que de se fondre dans la nuit
Pour espérer rester en vie ?

Mais peut-être aurait-il suffi
Qu'on regarde d'un peu plus près ta vie

Tu as résisté, combattu
Assumé, fait face et tenu
Devant la honte et la souffrance
Jusque dans l'indicible outrance

Tu t'étais presque résignée
Lorsque la mort s'est approchée
Il s'en est fallu d'un instant
Mais pour l'amour de tes enfants

Tu as appelé au secours
En supposant, dans ce recours,
Que ton calvaire allait finir
Mais le pire était à venir

Et c'est toi qui as dû t'enfuir
En laissant là tes souvenirs
Couper les ponts vers le présent
T'arracher à ta vie d'avant

Abandonner tous tes amis
Les protéger peut-être aussi
Contre la violence ordinaire
Sans que quiconque ait rien pu faire

Pour toi-même et pour les petits
Exposés à la peur ici
Disparaître était ta seule chance
Pour continuer votre existence

Où vis-tu, Pauline, à présent ?
Fais-nous signe si tu m'entends
Quatre fois les roses ont fané
Depuis que tu nous as quittés

Ta maison reste inoccupée
Comme ta place à nos côtés
Bien souvent tu nous as manqué
La violence a laissé les clefs

Mais sans doute aurait-il suffi
Qu'on regarde d'un peu plus près ta vie

Voir dans le Blog A Part d'Yves Duteil ce qu'il écrivait à l'époque de la création de cette chanson :

http://blog.yvesduteil.com/blog/index.php/2008/04/04/ou-vis-tu-pauline

Pour retrouver d'autres chansons d'Yves Duteil dans la playlist d'eMmA, cliquez ici :  Playlist Yves Duteil

 Site d'Yves Duteil : link

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

EasyDoor 25/11/2011 21:37


Merci, de la part de
Télos et moi, pour ton commentaire et ton enthousiasme pour le livre.
Comme beaucoup d'internautes m'ont demandé comment avoir ce livre, je t'informe que j'ai publié sur mon blog un manuel afin de pouvoir l'acheter, l'imprimer ou le publier sur ton blog.
easydoor.over-blog.com/article-manuel-d-impression-d-un-livre-virtuel-89580639.html


Bonne fin de soirée

eMmA 26/11/2011 09:42



Duru dur, mais je trouverai et publierai sur mon blog dès que possible....



marie-pierre 25/11/2011 17:21


bonjour Emma,


voilà une info que j'ignorais, cette journée de la jupe, grâce à toi, c'est chose réparée


combien de femmes autrefois, et encore aujourd'hui malheureusement ne pouvaient quitter leur mari et devaient subir leur violence ...


lorsque j'ai vu le titre de ton article j'ai pensé que tu allais nous parler du film de 2008 qui porte le même nom, avec I. Adjani qui m'avait littéralement scotchée ... le même
titre ... un autre combat ...


je t'embrasse, heureuse moi aussi de te retrouver...

eMmA 25/11/2011 18:29



Bonsoir Marie-Pierre,


Il y a en effet un lien entre le magnifique téléfilm de Jean-Paul Lilienfeld, La Journée de la jupe, qui avait été diffusé en mars 2009 sur Arte avec une Isabelle Adjani époustouflante
de justesse. Elle a d'ailleurs reçu un César de la meilleure actrice pour ce rôle. Elle a aussi été marraine d'une opération "Toutes en jupe" orgaisée par l'Association NPNS.


En fait cette jupe devient le sympbole du refus de toute sorte d'asservissement ou de violence faite aux femmes, de toute forme d'obscurantisme qui vise à aliéner a liberté des femmes.


A bientôt, chère Marie-Pierre.


eMmA



erato:0059: 24/11/2011 22:06


Une journée bien importante face à cette maltraitnce insoutenable . Mais elle devrait exister tous les jours .Les femmes devraient pouvoir avoir assez confiance pour dire leur souffrance et ainsi
sortir de ces situations douloureuses. J'aime beaucoup la chanson.Bonne soirée eMmA

eMmA 25/11/2011 18:33



Cette chanson m'avait frappée dès la première écoute.


Raconter une histoire en quelques minutes d'écoute, qui marque, dont on se souvient et qui est profonde, c'estun tour de force.


Ce n'est bien sûr pas donné à tout le monde, un tel talent !


Bon soirée,


eMmA



sittelle 24/11/2011 21:11


Oui, je porterai une jupe demain, car le problème des violences aux filles, et femmes, est grave;je ne vois pas trop d'améliorations dans mon fond de banlieue entre Mantes et Les Mureaux... c'est
bien de nous le rappeler, merci eMmA;bisous

eMmA 25/11/2011 18:36



Oh, Sittelle,  je crois que ces péoccupations sont identiques en pleine capitale et dans absolument tous les milieux !


Le temps ne se prêtait pas trop à la jupe aujourd'hui, mais j'en ai vu pas mal circuler dans le métro...


Bises d'eMmA



Littorine 24/11/2011 19:24


Hélas la jupe ne fait pas partie de ma garde robe, sinon c'est sûre que j'en aurais portée une demain ! mais çà ne m'empechera pas d'être présente en pensée, je connais trop ce qu'est la violence
faite aux femmes, aux enfants ! Bises

eMmA 25/11/2011 18:37



Oui, Littorine, la solidarité est là quelque soit la tenue.


Merci pour ton mot.


eMmA



Mimi 24/11/2011 09:19


Mon amie eMmA, je sais que tu as gardé en mémoire l'histoire de notre amie commune...


Merci pour elle et pour toutes les autres.


Très grosse bise.


Mimi

eMmA 25/11/2011 18:40



Je crois qu'elle coule (enfin) des jours heureux... Je m'en réjouis bien souvent car elle le mérite bien.


Gros bisou à toi, Mimi.


MA



Annie LAPEYRE 24/11/2011 08:57


Merci EMMA


De m'avoir devancée. Mon article était prêt pour demain, avec cette chanson.


Il est fort regrettable qu'en 2011, on soit encore au moyen âge dans ce domaine.


En Espagne, quand une femme est maltraitée, c'est le mari qui doit quitter le domicile; chez nous c'est elle qui, avec ses petits, part  se refugier, se cacher pour échapper à la
maltraitance.


Merci à toi pour toutes ces adresses utiles


Merci à tous les bénévoles des associations caritatives qui accueillent ces femmes pour les soulager.


Bonne journée

eMmA 25/11/2011 18:48



Bonsoir Annie,


Il faut quand même dire que de vraies avancées en matière juridique ont vu le jour, même s'il y a sans doute encore à faire.


Le plus difficile pour la femme maltraitée, c'est de franchir le pas pour porter plainte, accepter de se faire aider, tenter de ne plus avoir peur pour pouvoir agir et se libérer de ce cycle
infernal.


D'où la création de ce numéro 39 19...


Bonne soirée,


eMmA