Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Auroville, une Utopie

Durant notre récent voyage en Inde du Sud, nous avons visité Auroville (la Ville de l'Aurore).

P1050211.JPG

Cette ville expérimentale a été créée par Mirra Alfassa (Mirra Richard), plus connue sous le nom de La Mère, compagne spirituelle de Sri Aurobindo, philosophe indien.

Voici ce dont rêvait la Mère et ce qu'elle écrivait en août 1954 :

P1050191.JPG
"Il devrait y avoir quelque part sur la terre un lieu dont aucune nation n'aurait le droit de dire : "Il est à moi" ; où tout homme de bonne volonté ayant une aspiration sincère pourrait vivre librement comme un citoyen du monde et n'obéir qu'à une seule autorité, celle de la suprême vérité ; un lieu de paix, de concorde, d'harmonie, où tous les instincts guerriers de l'homme seraient utilisés exclusivement pour vaincre les causes de ses souffrances et de ses misères, pour surmonter ses faiblesses et ses incapacités ; un lieu où les besoins de l'esprit et le souci du progrès primeraient sur la satisfaction des désirs et des passions, la recherche des plaisirs et de la jouissance matérielle.

    Dans cet endroit, les enfants pourraient croître et se développer intégralement sans perdre le contact avec leur âme ; l'instruction serait donnée, non en vue de passer des examens ou d'obtenir des certificats et des postes, mais pour enrichir les facultés existantes et en faire naître de nouvelles. Dans ce lieu, les titres et les situations seraient remplacés par des occasions de servir et d’organiser : il y serait pourvu aux besoins du corps également pou tous, et la supériorité intellectuelle, morale et spirituelle se traduirait dans l’organisation générale, non par une augmentation des plaisirs et des pouvoirs de la vie, mais par un accroissement des devoirs et des responsabilités.

    La beauté sous toutes ses formes artistiques – peinture, sculpture, musique, littérature, serait accessible à tous également – la faculté de participer aux joies qu’elle donne étant limitée uniquement par la capacité de chacun et non par la position sociale ou financière. Car dans ce lieu idéal, l’argent ne serait pas le souverain seigneur ; la valeur individuelle aurait une importance très supérieure à celle des richesses matérielles et de la position sociale. Le travail n’y serait pas le moyen de gagner sa vie, mais le moyen de s’exprimer et de développer ses capacités et ses possibilités, tout en rendant service à l’ensemble du groupe qui, de son côté, pourvoirait aux besoins de l’existence et au cadre de chacun.

    En résumé, ce serait un endroit où les relations entre êtres humains, qui sont d’ordinaire presque exclusivement basées sur la concurrence et la lutte, seraient remplacées par des relations d’émulation pour bien faire, de collaboration et de réelle fraternité. »

Ce rêve est devenu réalité et Auroville a été construite d'après les plans conçus par l'architecte français Roger Anger.

Auroville a été inaugurée le 28 février 1968.
Je cite le document qui nous a été remis sur place :

« Lors de la cérémonie d’inauguration, en un geste symbolisant l’unité humaine, les représentants de 124 nations et de 23 Etats indiens jettent une poignée de terre de leur pays natal dans une urne en forme de lotus.

    Autrefois plateau désertique, la région d’Auroville, grâce aux efforts persistants des premiers pionniers, s’est transformée en terre verdoyante sur laquelle progressivement une cité prend forme. Au centre le Matrimandir, et autour, quatre zones : internationale, culturelle, résidentielle et industrielle. Dans chacune de ces zones doit se manifester un aspect important de la vie de la communauté. Une ceinture verte entourera la cité.

P1050199.JPG

P1050196.JPG   
Auroville est devenue une communauté en constante expansion.

Les quelque deux mille habitants que l’on compte à l‘heure actuelle, venus de l’Inde et d’une quarantaine d’autres pays, se répartissent sur plus de cent lieux de résidence.

    Les nombreuses activités et recherches des Aurovilliens portent sur la régénération de l’environnement, l’agriculture organique, l’énergie renouvelable, les matériaux de construction, le développement des villages, les artisanats et petites industries, les soins de santé, l’éducation, les échanges interculturels et bien d’autres domaines.

P1050197.JPG

P1050201.JPG
La recherche progressive d’une économie sans argent et d’une organisation sans hiérarchie extérieure est au cœur de l’expérience d’Auroville.

    Auroville est une source majeure d’emplois pour les 40 000 habitants des villages environnants. Auroville s’efforce aussi d’améliorer l’infrastructure de ces villages et d’y apporter éducation et soins médicaux.

Auroville_symbol.jpgSymbole d'Auroville

   En 1988 le Auroville Foundation Act, une loi passée par le gouvernement de l’Inde, a établi une fondation dont le but est de veiller à ce qu’Auroville fonctionne et se développe suivant les principes énoncés dans sa Charte. »

P1050193.JPG

La charte d'Auroville :

"Auroville n'appartient à personne en particulier.

Auroville appartient à toute l'humanité dans son ensemble. Mais pour séjourner à Auroville, il faut être le serviteur volontaire de la Conscience Divine.

Auroville sera le lieu de l'éducation perpétuelle, du progrès constant, et d'une jeunesse qui ne vieillit point.

Auroville veut être le pont entre le passé et l'avenir. Profitant de toutes les découvertes extérieures et intérieures, elle veut hardiment s'élancer vers les réalisations futures.

Auroville sera le lieu des recherches matérielles et spirituelles pour donner un corps vivant à une unité humaine concrète".

Nous avons vu un site très vivant et actif où il fait bon respirer un air pur en se promenant dans la nature.

P1050195.JPG

P1050202.JPG

Nous n'y sommes restés qu'une seule journée, je ne me permettrai donc pas de juger le travail qui y ait fait. Pour cela je crois qu'il faudrait séjourner un moment sur place et y prendre une part active dans tel ou tel domaine.

Ce fut toutefois un premier contact intéressant.

Nous avons rencontré autant d'Indiens que d'Occidentaux attirés par ce concept ville à part.

Nous avons entendu nombre de langues différentes dans les cours de récréation et dans les chemins que nous avons parcouru.

P1050214.JPG

Ce banian centenaire déploie ses racines aériennes comme des colonnes pour mieux se soutenir et il déploie son ombre sur une placette.

P1050206.JPG

P1050205.JPG

Allez, venez avec moi, je vous emmène vers le Matrimandir :

P1050208.JPG

P1050210.JPG

P1050215.JPG

P1050212.JPG

P1050224.JPG

P1050216.JPG

P1050209.JPG

P1050229.JPG

P1050230.JPG

J'ai été très surprise d'y voir une photo des années 70 qui me faisait comme un surprenant miroir...

P1050192-copie-1.JPG

A la sortie, nous avons reçu une petite poupée nommée "Tsunamika".

MEMO0004.JPG

MEMO0005
Ces toutes petites poupées sont fabriquées à la main avec des chutes de tissu par un collectif de femmes dont les villages de pêcheurs proches de Pondichéry ont subi la catastrophe du tsunami. 

Elles travaillent dans un esprit fondé sur une démarche similaire aux valeurs d'Auroville qui soutient leur projet.

Je vous dis à bientôt en vous souhaitant toute la sérénité d'Auroville, toute l'universalité des citoyens du monde.

eMmA MessanA

P1050220.JPG
Le site d'Auroville : link

Pour en savoir plus sur Shri Aurobindo : link

Le site de tsunamika : link

P1040476P1040478.JPGP1020297P1020553P1020670

Toutes les notes relatives à l'Inde du Sud sont réunies ici : #Inde du Sud

P1040601P1020839P1020704P1020361P1020093

"Auroville", Nadaka

Site du guitariste Nadaka vivant à Auroville  : link

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

almanito 29/10/2015 13:01

Les plus belles découvertes naissent des utopies.Je ne te cache pas que le côté spirituel me gêne un peu car on sait les massacres dûs aux religions, quelles qu'elles soient mais rêvons un peu... Beau document en tout cas!

eMmA MessanA 29/10/2015 19:59

A mon sens l'aspect spirituel à Auroville est à appréhender comme philosophique plutôt que purement religieux...

EasyDoor 06/03/2011 16:26



Une découverte intéressante



almanito 29/10/2015 20:23

C'est vrai, c'est ce qu'on dit souvent, disons une philosophie/religion? . Ils ont malgré tout leurs extrémistes eux aussi, les Rohingyas en savent quelque chose. Mais bon, cette communauté a ses mérites, au moins celui de montrer un chemin...

eMmA 06/03/2011 16:38



Oui, il y a eu une émission sur France 5 hier soir qui consacrait un documentaire sur l'Inde du Sud en général et sur Auroville en particulier.


Ca m'a donné une grande envie d'y retourner...



lenez o vent 25/02/2011 15:45



merci pour ton  enrichissant partage


bises Emma



eMmA 25/02/2011 21:20



Les expériences sont faites pour être partagées !


Bonne soirée,


eMmA



rejane 23/02/2011 22:32



bonsoir eMmA


quel plaisir j'ai pris en lisant ton article!!!


celà prouve bien qu'il est possible de vivre autrement, en harmonie avec la nature et avec les autres hommes,c'est ainsi que devrait aller le monde...


merci de ton article


bises et à bientôt


 



eMmA 23/02/2011 22:51



Merci pour ton enthousiasme Réjane.


Cela me procure un grand plaisir lorsque je parviens à aller à votre rencontre, lorsque vous trouvez de l'intérêt et du plaisir à parcourir ce blog qui est fait pour vous.


Merci pour ta lectiure attentive.


Bonne soirée,


eMmA



fransua 22/02/2011 22:21



c'est un très beau projet....................



eMmA 23/02/2011 22:48



Qui n'est plus au satde de projet, mais bien d'une réalisation. Ca parait incroyable, pourtant, nous l'avons vu de nos yeux, marché sur son sol, respiré son air pur.


Nous avons admiré...


Je te souhaite une bonne soirée,


eMmA



anti 22/02/2011 19:42



Magnifique ! Merci de tout coeur eMmA. Un récit de voyage riche en informations, très intéressant. Ca me donne vraiment envie de séjourner dans un tel endroit.


Il y a quelque temps, j'avais consacré une note à Mère si cela t'intéresse :
http://annagaloreleblog.blogs-de-voyage.fr/archive/2008/12/14/mirra-alfassa-ces-francais-qui-ont-charme-l-inde.html


 


Encore merci, grâce à toi, la soirée sera sous le signe de la Sérénité ;-)


anti



eMmA 23/02/2011 22:45



Coucou Anti.


Suis allée voir le lien vers ton article aurovillien. Il est aussi extrêmement intéressant par son fond et par les réactions qu'il a suscité.


J'aime tous ces échos et partages, tu le sais.


Je te fais de grosses bises.


eMmA



L'Autre! 22/02/2011 17:44



C'est incroyable, je découvre. Drôle de sensation de quelque chose hors du temps, presque comme de la science fiction. On sent un grand sentiment de paix et d'harmonie.


Bisous



eMmA 23/02/2011 22:42



C'est en effet la zénitude et la beauté qui nous ont frappé, comme une monde à part réunissant tous les possibles. Pourtant, c'était bien réel, je t'assure.


Merci, Eric, pour ton passage ici.


A bientôt,


eMmA



nono 21/02/2011 23:03



Bonsoir eMmA,


Très joli billet avec de très belle couleurs 


Merci pour ce regard !!!


Belle soirée.


Nono



eMmA 21/02/2011 23:24



Merci pour ta visite.


A bientôt, le noctambule...


Bises d'eMmA



kasimir 21/02/2011 22:04



et il y a quoi dans cette sphère ?


du fénugrec je parie !!!!!



eMmA 21/02/2011 23:23



Tu en veux ? J'en ai un paquet at home...



valentine 21/02/2011 11:08



Sri Aurobindo et Mère ont poussé si loin "l'aventure de la conscience".........Et si nous commencions déjà à chercher la vérité au plus profond de nous?



eMmA 21/02/2011 23:22



Oui Valentine, elle ne doit pas être trop difficile à trouver...



télos 21/02/2011 08:16



il est doux de rêver.;à un avenir meilleur car si on ne le rêve pas il ne se ferapas..tes photos sont belles



eMmA 21/02/2011 23:22



Oh oui, rêvons notre réalité...


Merci pour ton appréciation.


eMmA



Andrée 20/02/2011 23:19



Passionnant , un reportage très intéressant , très documenté et bien illustré avec de belles photos. J'avais vu un reportage sur la 5 qui m'avait enthousiasmée . Une réalisation extraordinaire ,
qui mériterait de servir d'exemple dans d'aures pays. Merci eMmA , belle soirée



eMmA 21/02/2011 07:52



Ca me donne envie d'y passer un petit moment pour mieux me rendre compte de la vie qui y est menée. Un jour, peut-être...


A bientôt,


eMmA



mima 20/02/2011 21:48



Des racines qui se font piliers pour soutenir la croissance aérienne de l'arbre...c'est une image merveilleuse...tout autant que cette cité !


Et ces petites fleurs au bout des branches...


Bonne soirée eMmA 



eMmA 21/02/2011 07:51



Oui Mima, le banian est un arbre vraiment à part....


Je te souhaite une bonne semaine.


eMmA



Littorine 20/02/2011 20:06



Une merveilleuse Utopie je pense, je ne juge pas, peut-être même que j'envie ces personnes. Mais après tout il est bon de savoir que çà existe quelque part dans le monde ! Merci eMmA, bonne
soirée



eMmA 20/02/2011 21:01



Oui, et apparemment ça fonctionne ! C'est assez incroyable...


Je te souhaite une bonne soirée aussi Littorine.


eMmA