Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Aveuglant

Cantat contre le Brexit. Pendant ce temps là, on ne sait toujours pas la position de Dutroux sur la Catalogne.

François Morel (twitter 13 octobre 2017)

Qu’il vive libre n’est pas le problème, qu’il vive dans la lumière est indécent

Catherine Ceylac

      A l'heure où le chanteur sort un nouvel album, j'ai eu la forte envie de réécouter la journaliste Catherine Ceylac, présentatrice de Thé ou café sur France 2 qui avait en 2013, lors du retour de Bertrand Cantat sur la scène musicale, livré cet éditorial qui m'avait fortement marquée.

Lancinante, la simplicité du grinçant de cette #valse.

  Au-delà du prix payé, 

droit à l'oubli...
                                        Aveuglant retour à la lumière...
                                     eMmA MessanA

Les Collages d'eMmA MessanA, collage "Texte livre", pièce unique

Les Collages d'eMmA MessanA, collage "Texte livre", pièce unique

© eMmA MessanA

Paris XIème, août 2009

N°70 Texte livre
 Collage sur papier dessin 24 X 32 cm

Fragments de papiers provenant de divers magazines
Ce collage N°70, pièce unique, n'est pas disponible

Il vit à Haargarten aux Mines

 

Droit Dans Le Soleil, Détroit (Duo Bertrand Cantat et Pascal Humbert)
Extrait de l'album Horizons, sorti le 18 novembre 2013 chez Barclay
Tous les jours on retourne la scène
Juste fauve au milieu de l'arène
On ne renonce pas, on essaye,
De regarder droit dans le soleil

Et ton coeur au labour de lumière
Quand l'amour revient à la poussière
On ne se console pas, on s'enraye
Mais on regarde droit dans le soleil

À la croisée des âmes sans sommeil
L'enfer est myope autant que le ciel
On t'avait dit que tout se paye
Regarde bien droit dans le soleil

Tourne, tourne la Terre
Tout se dissout dans la lumière
L'acier et les ombres qui marchent
A tes côtés

Dans le parfum des nuits sans pareil
Et l'éclat des corps qui s'émerveillent
Ses lèvres avaient un goût de miel
On regardait droit dans le soleil

Les serments se dispersent dans l'air
Et les mots qui retombent à l'envers
On ne sait plus comment ça s'épelle
Regarder droit dans le soleil

Tourne, tourne la Terre
Tout se dissout dans la lumière
L'acier et les ombres qui marchent
A tes côtés

Assiégé par le chant des sirènes
Sentinelle au milieu de la plaine
Le tranchant de l'œil en éveil
Pour regarder droit dans le soleil.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marine D 14/10/2017 07:36

Oui, nous y revenons, , à mon avis, être à nouveau dans la lumière pour ceux qui souffrent tant encore c'est indécent....

eMmA MessanA 15/10/2017 09:17

Oui, lui bien vivant face aux lumières des caméras et elle tuée enfermée à jamais dans les ténèbres...

marine D 15/07/2015 20:12

Si tragique...
Cette chanson m'a bien touchés lors de sa sortie, j'espère qu''il pourra marcher vers la lumière malgré tout
Effectivement chacun a droit à l'oubli...

eMmA MessanA 15/07/2015 20:51

Difficile à faire admettre, cet oubli, pourtant indispensable pour se reconstuire. Le chemin doit être long et même interminable...

valentine 15/07/2015 19:51

Très touchée par ton soleil qui cogne ce qu'il touche!
Et Bertrand Cantat, forcément. Il ne pouvait pas en être autrement.
Inspiration si particulière et si forte.
Plein de pensées et de bises ma très chère Emma.

eMmA MessanA 15/07/2015 20:49

Oui, quel tragique destin et ces vies à jamais dévastées !
Le soleil brûle à trop vouloir s'en approcher...
Un énorme gachis que l'incomparable talent ne parvient pas à faire oublier.
Je t'embrasse Valentine,
eMmA

marine D 03/10/2013 12:13


Oui, c'est triste, une vie dévastée c'est bien ce qu'il se dit !


Je t'embrasse Emma

eMmA 03/10/2013 15:52



 


A mon sens, il y en a plus d'une qu'il l'est, hélas...


Mais j'aime l'artiste, la voix, le texte, la musique (même si elle se rapproche un peu trop de Le Vent L'Emportera).


 


Bises d'eMmA



erato 02/10/2013 21:43


Très original et suggestif ce collage, j'aime beaucoup. Belle soirée eMmA

eMmA 03/10/2013 09:57



 


Merci Erato, je m'étais amusée à composer ce soleil aux rayons de lecture.


Que le soleil brille chez toi.


eMmA


 



Hélène Carle 02/10/2013 14:53


Un soleil de papier? Pourtant, il émane de lui une véritable lumière!


 


Hélène*

eMmA 03/10/2013 09:56



 


Merci Hélène, c'est un collage que j'avais adoré composer.


 



marine D 02/10/2013 11:19


Tout reste imprimé en nous, c'est ainsi...


Je reécouterai mieux quand Petite Julie ne sera pas là à papillonner entre nous, mais c'est un texte qui vaut de s'y apesantir, hélas... Je profite d'elle...
Une très belle composition de ta part... 


@ bientôt Emma,  pour regarder droit dans le soleil (côté face alors,même si le côté pile reste présent au fond de soi...)

eMmA 03/10/2013 09:56



 


Oui, pour l'auteur, à mon avis ça va rester imprimé pour le restant de sa vie et celle des autres...