Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Beignets de fleurs de courgettes

Dans la série # A table !

Sur un marché en Campanie, mon oeil a été attiré par certaines cagettes dont le contenu était manipulé avec moult gestes délicats et entouré de soin.

Je me suis approchée, et alors là... une foule de souvenirs me sont revenus à la mémoire.

Campanie-6685.JPG

Ces fleurs de courgettes faisaient notre régal lorsque notre grand-mère confectionnait ce qui pour elle était un plat des plus communs et simples, la tradition de son Italie calabraise d'origine : les beignets de courgettes.

C'était du bonheur que ce mets délicat que seule notre grand-mère savait réussir à la perfection (avec également les délicieux beignets de choux-fleurs).

Campanie-6687.JPG

Pour accompagner un apéritif ou agrémenter une jolie assiette "méditerranéenne", vous pouvez réaliser de succulents beignets de fleurs de courgettes.

Pour ma part, je laisse cela aux spécialistes...

Le plus difficile dans cette recette, c'est de trouver sur votre marché l'ingrédient principal.

Je n'en ai jamais vu au Marché d'Aligre !

Prenez  24 fleurs de courgette, 150g de farine, 1 cuillère à soupe d'huile, 1 oeuf, 15cl de lait, la moitié d'un sachet de levure chimique, du sel, du poivre, de l' huile pour friture.

Mélangez la farine et le sel dans un saladier. Puis, mélangez avec l'oeuf au fouet.

Ajoutez alors le lait et mélangez bien à nouveau au fouet, jusqu'à ce que la pâte soit homogène.

Laissez reposer 1h au frais.

Faites frire les fleurs une par une en ayant eu soin de bien les enrober d'une fine couche de pâte.

Puis, déposez les sur du papier absorbant.

Salez et régalez-vous de ces merveilles chaudes, en ayant une pensée émue pour ma gentille Mémé Angèle qui, depuis son Paradis, vous sourit avec l'éternel sourire qui animait son visage et son coeur bienveillant.

Sûr qu'elle déguste des beignets avec mon Pépé Sauveur de Sardaigne, ma Mémé Marie de Malte et mon Pépé Pierre de Sicile !

 

Buona giornata,

eMmA MessanA

© photos eMmA MessanA

Campanie 6775Campanie 6738Campanie 6777Campanie 6698

Pour retrouver toutes les notes sur

la Campanie : #La Campanie

Campanie-6401.JPGCampanie-5795.JPGCampanie 6334Campanie-6111.JPG

Parla più piano Roberto Alagna (album Sicilien Live)

Gianno Morandi, Nino Rotta.

Parla più piano e nessuno sentirà,
il nostro amore lo viviamo io e te,
nessuno sa la verità
neppure il cielo che ci guarda da lassù
Insieme a te io resterò,
amore mio, sempre così
Parla più piano e vieni più vicino a me
Voglio sentire gli occhi miei dentro di te,
nessuno sa la verità
è un grande amore e mai più grande esisterà
Insieme a te io resterò,
amore mio, sempre così
Parla più piano e vieni più vicino a me
Voglio sentire gli occhi miei dentro di te,
nessuno sa la verità
è un grande amore e mai più grande esisterà

Pour retrouver d'autres airs chantés par  Roberto Alagna dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre d'une note :

C'est toujours une histoire de soleil...

J'y penserai....

La côte amalfitaine et Positano

Page facebook de  Roberto Alagna : link

Version française interprétée par Dalida

L. Kusik, N. Rotta

 Parle plus bas

Car on pourrait bien nous entendre
Le monde n'est pas prêt pour tes paroles tendres
Le monde n'est pas prêt pour nous
Il dirait tout simplement que nous sommes fous

Parle plus bas mais parle encore
De l'amour fou de l'amour fort
Parle plus bas
Car on pourrait bien nous surprendre
Tu sais très bien
Qu'il ne voudrait jamais comprendre
Que dans nos cœurs moi j'ai trouvé
Ce que le monde refusait de nous donner

Parle plus bas mais parle encore
De l'amour fou de l'amour fort
Parle plus bas
Car on pourrait bien nous entendre
Tu sais très bien que nous ne pouvons rien attendre
De ceux qui ont fait des chansons
Sans un "je t'aime" où l'amour rime avec raison

Photos eMmA MessanA

Photos eMmA MessanA

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mélanite 19/06/2016 00:15

Ooooh j'adore manger des fleurs, et celles de courgette sont un régal ! merci pour la recette ;-)

eMmA MessanA 19/06/2016 10:30

Alors, nous nous rejoignons dans ce délice au moins !
Très belle journée de dimanche,
eMmA

Ptitsa* 30/07/2012 00:38


Sourire... Il y a 2 ans, j'ai moi aussi photographié des cagettes de fleurs de courgettes en souvenir des beignets que ma mère nous confectionnait avec, recette qu'elle avait elle-même apprise de
sa grand-mère italienne...

eMmA 30/07/2012 07:55



 


Correspondances, échos et variations : j'adore !


Ciao, bella.


eMmA


 



Ramon 24/07/2012 17:52


Les beignets de courgette, c'est un régal!


Merci de nous en rappeler la recette!


Passe une bonne soirée Emma,


Amitiés,


Ramon

eMmA 24/07/2012 19:21



 


Bon appétit, Ramon !



erato:0059: 21/07/2012 22:11


De magnifiques photos qui réveillent de merveilleux souvenirs .Merci pour la recette , délicieuse.


J'adore la chanson et le chanteur .


Demain je mettrais ton article en lien chez moi.Je parlerai de la courgette d'une autre manière


Douce soirée eMmA

eMmA 22/07/2012 07:54



 


C'est bon les courgettes, les aubergines et les poivrons ! J'irai voir chez toi ta présentation des courgettes...


 


Merci pour le lien et à très bientôt.


eMmA


 



kas 21/07/2012 20:12


cette chanson, un pur délice


comme doivent en être ces beignets de fleurs !


BZ eMmA

eMmA 21/07/2012 20:26



 


Moi, le film Le Parrain m'avait tant fait peur quand nous étions allés le voir au ciné à Rouen (je devais avoir dans les 15-16 ans...). Cette horrible scène du cheval mort dans le lit !!


Je préfère les beignets. Peut-être à adapter avec des fleurs de capucine pour ton jardin ?


 


Biz Kas,


eMmA


 



Plume 21/07/2012 16:17


Oui, difficile de se procurer ces fleurs de courgettes, à moins d'en avoir dans son jardin ... ce doit être délicieux !


Mes grands-parents étaient originaires de Bergame, mais je ne les ai pas connus assez longtemps pour qu'ils me fassent goûter aux parfums de l'Italie . Je n'ai que le souvenir des pâtes
délicieuses que ma grand-mère Giuseppina découpait en lamelles ou avec un verre, et de la sauce tomate incomparable qui les accompagnait !


Bisous eMmA ( ma maman se prénommait Gemma ...)


Plume

eMmA 21/07/2012 18:36



Gemma de Bergame, la pierre précieuse de tes souvenirs... Quel joli nom !


Mmmm, tes souvenirs de plats de pâtes rejoignent également les miens (ah, la sauce tomate deMémé Angèle !)


Figure-toi que la tradtion familiale chez nous, veut que tous les vendredis nous mangions un plat de pâtes. Une nuit, ma grand-mère avait fait un rêve loufoque où St François qui montrait un
sphaghetti en lui disant, "désormais, tous les vendredis, tu devras faire des pâtes à ta famille !"


Alors, elle s'exécuta. Puis ma mère m'ayant raconté cette anecdote, nous avons pris l'habitude de faire de même depuis toujours. C'est pratique, car en fin de semaine, en général, le frigo est
vide...


 


Bonne soirée, Plume et à bientôt,


eMmA (et pour l'histoire de ce pseudo, c'est par ici : http://www.emmacollages.com/article-les-p-tits-noms-42038279.html )


 



mighe 21/07/2012 16:14


Bonjour, Emma,


J'espère que tu nous es revenue en pleine forme après ce ....bain de jouvence....


Ma nano aussi  nous régalait de ces succulents beignets de fleurs de courgette; mais la tradition perdure, et on trouve encore sur les marchés de corse ces fleurs (mâles) d'un si beau jaune.
Les courgettes, elles aussi, se mangent en beignets, soit râpées dans la pâte, soit en tranches fines trempées dans la pâte au dernier moment!


Tu vois, peut-être ce sont des fleurs des îles, moins somptueuses que celles des îles lointaines, mais tellement savoureuses....et chargées de souvenir...


Bisous

eMmA 21/07/2012 18:19



 


Bonjour Mighe,


C'est toujours un plaisir de te lire et tu t'en doutes, j'ai naturellement pensé à la Corse en Italie du Sud. Tant d'échos et de ressemblances dans la lumière, le bleu de la mer, la végétation et
la gastronomie...


Tu as raison, les beignets, on peut en imaginer tant d'autres délicieuses versions. Merci pour les idées et les souvenirs que tu nous offres.


Je connais un peu de l'Australie qui est une île-continent à elle toute seule, les Seychelles, la Réunion, la Guadeloupe, mais les îles lointaines telles que Tahiti, a priori, ne m'attirent pas
plus que ça. Quand même, je ne veux pas faire la blasée car le monde regorge de beautés, alors, je ne dis pas "Fontaine..."


Moi, je rêve de connaître Jersey, l'Ile de Ré, l'île aux Moines, l'île aux oiseaux... C'est parti pour les grands fantasmes ! Allez, je file marcher dans l'île St Louis !


 


Je t'embrasse, toi et ta Corse.


eMmA


 



Mélanie 21/07/2012 13:57


Comme c'est appétissant. Une pensée pour ta grand-mère.

eMmA 21/07/2012 15:14



Grazie mille.



sittelle 21/07/2012 10:38


Merci de tes passages... au blog et devant le "village" ! je suis très touchée, je t'embrasse Petite Abeille !

eMmA 21/07/2012 10:47



Avec le plus grand des plaisirs, Sittelle.


Gros bisous,


eMmAbeille



sittelle 21/07/2012 10:33


Merci eMmA, je ne saurais faire ce plat si joli; il est vrai que les courgettes étaient inconnues chez nous , mais mon grand'père arrivait à faire pousser de jolis melons - c'est pourquoi il se
ruait avec pelle et petit balai quand le seul cheval de la ville passait devant sa maison et laissait un petit souvenir ! -Les petits plats de nos enfance évoquent nos aimés et les font vivre
dans nos coeurs. Bon dimanche, Soleil est là ! bisous 

eMmA 21/07/2012 10:55



 


Oui, chère Sitelle, soleil dans les fleurs de courgettes, dans nos ciels pour ce week-end, dans le miel de nos souvenirs d'enfance et dans nos coeurs...


 


Gros bisous,


eMmA