Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

"Et je remets à aujourd'hui c'que j'ai envie de faire demain"

com

On me demande souvent pourquoi je n'attends pas

d'être en week-end,

d'être en vacances,

d'être à la retraite,

d'avoir de l'argent,

d'avoir du temps,

d'avoir un atelier,

d'avoir des idées,

pour écrire,

pour coller,

pour lire tous les écrits de George Sand,

pour chanter,

pour communiquer,

pour écouter de la musique,

pour collectionner les kaléïdoscopes et les crayons à papier

pour voyager,

pour bloguer,

pour photographier,

pour me passionner pour les enfants du Tamil Nadu alors qu'il y a tant de misère autour de nous...

Et pourquoi pas pour aimer ?

eMmA MessanA

Tous les collages de la série Abstrait sont regroupés ici : #Abstrait

N° 97 On line Off-line

© eMmA MessanA

 Paris XIème, août 2009

N°97 On-line / off-line

Collage sur papier dessin 24 X 32 cm

Fragments de papiers provenant de divers magazines
Ce collage N°97, pièce unique, est vendu

Il vit au Kremlin-Bicêtre

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL

5% du produit de la vente des collages sont versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Président-Fondateur  et Noëlle Duteil  la Trésorière

les collages d’eMmA MessanA support APRES SCHOOL in Pondichery (India)

5% of the income of the collages are donated to the charitable trust APRES in France

Yves Duteil is the President and Noëlle Duteil  is the Treasure

J'Attends, Grand Corps Malade

Extrait de son 3ème album, 3ème Temps (2010)

J'attends un peu d'être en retard avant d'me sortir du lit

Pas d'réveil en fanfare, c'est un état d'esprit
J'attends qu'le lait dans l'bol ait la couleur des céréales
Et c'est réel en général pas d'réveil idéal
J'attends qu'la journée m'attende avant d'la démarrer
J'aime bien tourner un peu en rond quand mon programme est carré
J'attends qu'les infos dans l'poste annoncent de bonnes nouvelles
J'pourrais attendre longtemps, je préfère me faire la belle
Alors j'attends l'ascenseur, et puis j'attends les feux verts
J'attends des sourires sincères et quelques esprits ouverts
J'attends la fin des bouchons pour espérer être à l'heure
A un rendez-vous à la con, j'attends d'être de bonne humeur
J'attends qu'la journée avance, pour me sentir avancer
Nonchalance insensée et patience associée
Insouciant des heures qui glissent, le temps restant relatif
En fait j'attends concrètement de retrouver un objectif

J'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends…
J'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends…

J'attends que l'inspiration vienne frapper à ma feuille
J'attends que le besoin d'écrire ait déjà passé l'seuil
Et quand j'attends, j'regarde, et parfois j'désespère
De voir le monde autour de moi qui tourne la tête à l'envers
J'attends qu'y'ait plus besoin en France du CV anonyme
Pour embaucher des français qui ont une autre origine
J'attends la fin d'l'hypocrisie et sans priser j'attends
La fin d'un système qui avoue son racisme lattant
J'attends aussi bêtement la fin du pouvoir absolu
Des actionnaires, des dividendes, des profits, c'est tendu
Comme la vie des hommes dépend du mot rentabilité
Derrière les chiffres se jouent des drames dans une étrange banalité
Alors j'attends et j'observe et j'me surprends à m'taire
D'une patience coupable j'attends et j'entends les charters
J'attends et j'étends l'analyse sur l'ensemble de la période
Et je constate que l'être humain n'est vraiment plus à la mode

J'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends…
J'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends…

Le fait d'attendre c'est bon signe, c'est qu't'as du temps devant toi
Peut-être plus devant qu'derrière, enfin c'est c'que tu crois
Car je sais pas c'que s'ra ma route dans les prochains jours
Elle peut très bien s'arrêter net dès l'prochain carrefour
Alors j'attends plus d'être pressé mais je m'empresse de n'plus attendre
Je dois m'rendre compte que chaque seconde n'a aucun compte à m'rendre
Puisque le temps n'm'attend pas, moi je l'attends d'moins en moins
Et je remets à aujourd'hui c'que j'ai envie de faire demain
Alors quand j'peux j'agis et quand j'le sens j'm'exprime
Ca changera p't'être pas l'monde mais si tu sais lire entre les rimes
Tu comprendras ma pensée et mes façons d'avancer
Avant qu'il soit trop tard je me prépare et j'essaie
J'attends toujours l'ascenseur, j'attends toujours les feux verts
Mais j'ai le sourire sincère et je garde l'esprit ouvert
Alors je rentre chez moi enfin pour une soirée sabbatique
Et j'attends l'sommeil serein sur un vieux son d'lunatique

J'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends, j'attends…

Alors j'attends d'moins en moins et parfois c'est pratique
Quand c'est trop long j'attends même pas la fin d'la musique

Pour retrouver d'autres chansons de Grand Corps Malade dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre d'une note :

avec Idir :  "Il y a des choses qu'on ne dit pas"

Inch'allah  

Site de Grand Corps Malade : link 

Page facebook de Grand Corps Malade : link

 

Print
Repost

Commenter cet article

cyrianne 24/08/2012 12:23


...d'où l'importance de ce fichu instant présent...de l'ici et maintenant...On nous le dit bien... on attend toujours...puis on remet...


Tes collages , Emma prennent leur envol mérité...Ils sont comme des cerfs-volants et dansent gaiement dans le ciel...virtuel.


Je t'embrasse et te souhaite tout le temps pour attendre et contempler le mystère des choses et des êtres...


Cyrianne

eMmA 25/08/2012 15:12



 


Comme des cerfs-volants ? Oui Cyrianne, et parfois il m'arrive d'en perdre le fil...


 


Amitiés,


eMmA



Gérard 24/08/2012 00:38


...c'est de la procrastination, ...Très beau ton collage

eMmA 24/08/2012 07:55



 


Et oui ! Et c'est de plus en plus un sport national...


Merci pour le collage.


A bientôt Gérard,


eMmA



flipperine 23/08/2012 23:06


pourquoi attendre de toute façon il faudra le faire

eMmA 24/08/2012 08:05



 


il faudra le faire ?


 



erato:0059: 23/08/2012 22:15


Attendre et regretter ... pourquoi ?


Il y a tellement de chose à faire que le temps est trop court parfois.


Belle chanson qui est un credo.


Belle soirée eMmA

eMmA 25/08/2012 15:47



 


Oui Erato,


j'aime ce credo.


Il trouve un écho


chez moi...


 


Bon week-end,


eMmA


 



Plume 23/08/2012 21:30


Je me dis toujours que je n'aurai jamais le temps de faire tout ce qui m'anime, tout ce qui donne sens à ma vie, alors, comme toi, j'anticipe. La vie m'a appris à ne plus me prolonger dans un
avenir hypothétique.


La chanson que tu as choisie est une de mes préférées, elle est un écho à ton poème, ce chant d'amour de soi et d'autrui . Pourrait-on être tourné vers les autres si on ne vivait pas en harmonie
avec soi-même ?


Bisous eMmA, Plume .

eMmA 25/08/2012 15:19



 


Faire tout, je ne sais pas, mais au moins autant qu'il nous plait et sans attendre.


Demain est en effet une hypothèse qui me plait bien, mais dont je n'ai pas forcément les clés. Ne dit-on pas que rien ne se passe vraiment comme on l'avait imaginé ?


Demain, je n'aurai peut-être plus envie de ce quje je veux aujourd'hui....


Alors, vivons !


 


Bon week-end,


eMmA


 



anne 23/08/2012 21:00


C'est toi qui a créé Après School?


Oui, j'espère aller à pondichéry......dis m'en plus, on peut leur apporter des choses?

eMmA 24/08/2012 08:04



 


APRES, c'est l'assosciation créée par Noëlle et Yves Duteil (Yves, le Président et Noëlle, la Trésorière).


L'école APRES SCHOOL est née de la collecte de fonds en France, à l'origine pour aider les pêcheurs de Pondi ayant tout perdu au moment du tsunami en 2004. Une fois les bateaux reconstruits par
Lionel Mallard (frère de Noëlle) qui vit là-bas, il a fait consruire cette merveilleuse école qui nourrit, éduque, abrite une centaine d'enfants parmi les plus démunis.


Pour ma part, je suis une marraine "active". Cette aventure m'a permis de découvrir des gens merveilleux qui ne ménagent par leur peine et leur amour...


Oui, bien sûr tu peux apporter des choses.


Je t'invite à relier cette note qui te renverra vers bien d'autres ici dans ce blog, mais également chez Yves à Précy, et chez Lionel à Pondy.


Attention, installe-toi !


http://www.emmacollages.com/pages/Parrains_et_amis_APRES_SCHOOL-2778669.html


 


Bonne journée, Anne.


eMmA


 



kas 23/08/2012 20:59


excellente idée


n'attendons plus !

eMmA 24/08/2012 08:05



 


Et c'est parti !


 



Littorine/Marie France 23/08/2012 18:48


Magnifique chanson que tu me fais découvrir, j'aime vraiment beaucoup GCM 

eMmA 23/08/2012 19:14



 


Je suis ravie, Marie-France.


Je vais guetter pour la retrouver chez Littorine...


 


Bone soirée,


eMmA


 



anne 23/08/2012 17:47


Tamil Nadu, dis-tu? J'y vais, enfin, j'espère en janvier prochain...............Et au Kerala, 3° séjour à organiser...............Pour le moment, je compte et recompte mes éconocrocs...........


Pour ce qui est de vivre, ca me rappelle un écrivain russe qui disait qu'il fallait vivre tout de suite et à plein afin que la mort n'ait rien à prendre.............Cette phrase lue il y a très
lontemps m'a Marquée, et je n'attends jamais "Je veux tout de suite et que ce soit entier " dit l'antigone d'anouilh, une de mes "héroïnes" et modèles...

eMmA 23/08/2012 19:16



 


Oui, je dis Tamile Nadu.


Si tu passes près de Pondichéry, va faire des gros bisous à APRES SCHOOL !


 



sittelle 23/08/2012 17:27


Et tu envoies des cerf-volants d'amour et d'amitié dans le ciel bleu ! merci eMmA, bisous

eMmA 23/08/2012 19:13



 


Trop gentille, Sittelle, ma copinaute !


eMmAbeille qui s'envole...