Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Eternité fugace

Vous l'entendez

                    ce petit air ?   

                              Il vient de très loin

                                             au-delà même de notre mémoire imprégnée...

                        On ne se souvient peut-être pas

                  de toutes les paroles

                             mais il est à jamais relié à

                                         un furtif pas de deux

                 un moment fugace,

                           une époque envolée,

                                   une absente si présente,

                                           un lointain souvenir...

Comme un parfum,

                   il est volatile,

                     pourtant porteur d'éternité

Dans ma boîte

           est tapi un petit air.

              Il est de cette eau-là.

Soulevez le couvercle,

                                 et l'air est passé à la postérité 

                                                                                    immortel,
                                déjà prêt à caresser le présent et l'avenir...

L'air de rien, la puissance de cet art majeur.

                                         eMmA MessanA

Toutes les petites Boîtes eMmAillotées sont regroupés ici : #Boîtes et Sculptures papier

1-Eternite-fugace.JPG

© eMmA MessanA

  Paris XIème, mai 2013 - N°17 Eternité fugace

Collage sur boîte en carton 17 X 12 X 2.5 cm

  Fragments de papier et éclats d'or et de cuivre

Cette boîte N°17, pièce uniquea été vendue durant Intim'Expo 29-30nov13 

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL à Pondichery (Inde)

5% du produit de la vente de ce collage ont été versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Fondateur

2-Eternite-fugace.JPG

3-Eternite-fugace.JPG

4-Eternite-fugace.JPG

5-Eternite-fugace.JPG

6-Eternite-fugace.JPG

7-Eternite-fugace.JPG

Le P'tit Air, Maxime Le Forestier

Paroles, Maxime Le Forestier.

Musique, Julien Clerc.

Extrait de son dernier album Le Cadeau (22 avril 2013 Incidences Polydor)

Le-Cadeau-MLF.jpg

Il suffit que quelqu'un fredonne
Le p’tit air que j'avais fait pour toi
Et c'est un peu de nous qui sonne
Dans l'au-delà

 

Il suffit que quelqu'un murmure
Le p'tit air que j'avais fait pour toi
Si c'est un peu de nous qui dure
C'est déjà ça

La mousse a recouvert les lettres
Et déjà la pierre se fend
C'est sûr qu'avoir été vivant
C'est moins amusant que de l'être

 

On se dissout, on s'évapore
On se répand dans le grand flou
Que peut-il bien rester de nous
Quel fil de nous s'agite encore
S'agite encore

Il suffit que quelqu'un fredonne
Le p’tit air que j'avais fait pour toi
Et c'est un peu de nous qui sonne
Dans l'au-delà

 

Il suffit que quelqu'un murmure
Le p'tit air que j'avais fait pour toi
Si c'est un peu de nous qui dure
C'est déjà ça

On laisse des traces, ou des séquelles
Des peintures ou des monuments
Les statues tombent forcément
Gravitation universelle

 

Alors qu'un air qui se faufile
De lèvre en lèvre et qui survit

Ça peut nous faire un paradis

Viens on s'en va danser tranquille
Danser tranquille

Il suffit que quelqu'un fredonne
Le p’tit air que j'avais fait pour toi
Et c'est un peu de nous qui sonne
Dans l'au-delà


Il suffit que quelqu'un murmure
Le p'tit air que j'avais fait pour toi
Si c'est un peu de nous qui dure
C'est déjà ça

Les chansons de l'album Le Cadeau m'ont inspiré d'autres notes qui sont regroupées ici :

Le Cadeau Maxime Le Forestier

Pour retrouver d'autres chansons de Maxime Le Forestier dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre de ces pages :

Site de Maxime Le Forestier link   

Page facebook de Maxime Le Forestier : link

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

telos 08/05/2013 07:43


les notes nous parlent

eMmA 14/05/2013 07:29



 


... et nous emmène de façon infaillible vers tout un univers "à nous"


De l'art de faire siennes les notes célèbres ou moins célèbres...


 



mighe 07/05/2013 09:33


Bonjour,Emma,


Cette boîte est magnifique! Quel bel accord avec ce CADEAU que nous a fait Maxime....


Bon wweek-end (de milieu de semaine....)

eMmA 14/05/2013 07:11



 


Merci pour ces mots qui me font plaisir, car j'avais bien en tête cet air-là en composant ce collage.


N'est-ce pas que dès que l'on entend les premières mesures d'un air relié à un moment/une hisoire/un être, on retrouve instantanément toute la magie de ces instants gravés dans notre mémoire ?


L'artiste l'a très bien montré en quelques minutes seulement et c'est d'ailleurs comme si cette mélodie m'était déjà familière dès la première écoute. C'est très curieux...


 


Bisous,


eMmA


 



Hélène Carle 07/05/2013 03:51


Vraiment très joli! Un charme fou!


 


Hélène*

eMmA 14/05/2013 07:13



 


Tout le charme revient à l'interprète de ce petit bijou de chanson où le thème de la postérité peut se lire sous divers angles...


 



Ramon 05/05/2013 21:06


Un titre plein d'épaisseur, de paradoxe...


Eternité fugace!


Et une illustration débordante de talent.


Merci Emma,


Bonne soirée,


Ramon

eMmA 14/05/2013 07:32



 


C'est moi qui te remercie Ramon.


Le talent revient totalement à l'auteur de cette chanson inspirante.


Il a permis que son public s'accapare un peu de sa postérité.


 


Je te souhaite une très belle journée, Ramon.


eMmA


 



Aln 05/05/2013 17:26


C'est tellement beau chez toi que j'ai écouté Maxime, admiré tes collages et oublié d'écrire le com.Merci pour ton com sur mon blog!Bravo pour tout.


Bravo à Florent pour la musique de l'Epure.Quelle super association!


 

eMmA 14/05/2013 07:35



 


Tout d'abord, merci pour mon Flo ! Bien sûr, je suis fière de lui et comme son piano à la maison ne chante pas beaucoup, j'ai aimé retrouver cet enregistrement et le mettre à l'honneur.


Et aussi, merci pour ton enthousiasme renouvelé pour ce blog que j'anime (pas suffisamment à mon goût) avec passion.


 


Amuse-toi bien.


eMmA


 



kasimir 05/05/2013 16:42


un alliage poétique de paroles et de zique-


laissons-nous bercer

eMmA 14/05/2013 07:36



 


Dodo, l'enfant do, l'enfant dormira peut-être...


 



ANNE 05/05/2013 15:42


Images très suggestives, on a toutes en tête des scènes romantiques à souhait, ça nous fait rêver!!!

eMmA 14/05/2013 07:37



 


Romantiques ou.. moins. Nos airs s'associent aussi parfois à des instants fugaces, un parfum, une difficulté, un être parti...