Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Les confidences sont faites pour rendre vivants nos souvenirs

Revenue d'une fête de famille en Normandie.

Très sympa et remplie de joies et de danses.

Encore merci Ph & B. !

50-ans-Beatrice.jpg

De table en table, les souvenirs s'égrènent.

De verres en verres, les langues se délient et sont évoqués les absents qui demeureront à jamais présents.

Les confidences émues se disent et se redisent, toujours sur la retenue et dans la dignité.

L'une d'elle, je l'ai surprise. Elle ne m'était pas destinée, mais mon oreille l'a reçue.

Cette confidence a retenu mon attention et c'est ainsi que je la poétise et vous l'offre pour que cette confidence et sa jolie nostalgie demeure vivante :

Mon garde du cœur
m’emmenait près du lavoir
pour m’aider à étendre le linge.

Depuis le linge est sec.

Mon amoureux est devenu
mon garde du corps
et nos cheveux ont blanchi.

eMmA MessanA

Chalres Aznavour, A Paris, au mois d'août

Balayé par septembre
Notre amour d'un été
Tristement se démembre
Et se meurt au passé
J'avais beau m'y attendre
Mon cœur vide de tout
Ressemble à s'y méprendre
A Paris au mois d'août

De larmes et de rires
Etait fait notre amour
Qui redoutant le pire
Vivait au jour le jour
Chaque rue, chaque pierre
Semblaient n'être qu'à nous
Nous étions seuls sur terre
A Paris au mois d'août

Pour te dire je t'aime
Aussi loin que tu sois
Une part de moi-même
Reste accrochée à toi
Et l'autre solitaire
Recherche de partout
L'aveuglante lumière
De Paris au mois d'août

Dieu fasse que mon rêve
De retrouver un peu
Du mois d'août sur tes lèvres
De Paris dans tes yeux
Prenne forme et relance
Notre amour un peu fou
Pour que tout recommence
A Paris au mois d'août

Pour retrouver d'autres chansons de Charles Aznavour dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre de ces pages :

2012, une année de blog en 12 vignettes

Un petit tour à Paris-Plages ?

Moi aussi je fais mon best of 2011 !

"Bien qu'il se calme en septembre..."

 Site de Charles Aznavour : link

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Danielle 01/11/2010 20:23



Quel joli texte plein de délicatesse, oui des confidences évoquées avec pudeur, des souvenirs pleins de tendresse font revivre le passé avec émotion et nostalgie. De beaux moments ... et cette
chanson de Charles Aznavour, je me souviens du film, pourtant il y a longtemps ... Bisous eMmA ! Danielle



eMmA 01/11/2010 20:30



Et moi, il faudrait que je répare cette lacune : je n'ai pas vu ce film...


Douce soirée,


eMmA



trèflerèle 01/11/2010 15:36



le garde du coeur quelle belle expression!!!



eMmA 01/11/2010 16:43



Merci Brigitte !



télos 01/11/2010 08:10



partager....



eMmA 01/11/2010 09:07



Les mots pour le dire...



ARJOL CONDE 31/10/2010 22:26



Bonsoir MA


C'est un très joli texte qui laisse à imaginer...


Bises Béatrice



eMmA 31/10/2010 23:00



Les paris vont aller bon train, mais je resterai muette....


Merci encore Dame Béatrice !


Bises,


M.A.



Andrée 31/10/2010 20:04



Je l'ai vécu cette situation lors d'une réunion entre amis . Comme tu le dis , les souvenirs sonr égrénés avec délicateese, joie et bonheur .........et les disparus revivent avec réalité. Cela
fait du bien.


J'aime beaucoup ton texte de confidence , il est tendre et émouvant.


Merci pour ce bon moment


Bonne soirée eMmA



eMmA 31/10/2010 20:16



Alors, je suis vraiment très heureuse d'avoir eu l'idée de le partager avec vous, mon petit texte ou j'ai "accommodé" la confidence à ma façon, afin de ne gêner personne (si tant est que la
personne concernée ne lise jamais ce billet et n'écoute la musique qui l'accompagne).


C'est en effet à la fois un peu gênant, mais assez jubilatoire dans ce cas précis, d'entendre une confidence dont on n'est pas le "récipiendaire autorisé"...


Je te souhaite une très belle soirée, Andrée.


eMmA



Annie Lapeyre 31/10/2010 18:31



Comme c'est beau et touchant, chère Emma !!


"Mon garde du coeur, mon amoureux devenu mon garde du corps"


J' aurais bien aimé garder le mien sur le chemin des cheveux blancs


Bises


Annie



eMmA 31/10/2010 18:33



Tu l'as gardé intact, dans la fleur de l'âge... C'est aussi un très beau et très doux souvenir.


Merci de me lire aussi fidèlement. Tu es la première à avoir réagi !


Belle soirée,


eMmA