Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

On n'est pas sérieux quand on a...

 

 

A l'heure où l'on aurait retrouvé une photo inédite d'Arthur Rimbaud, prise en 1880 quand il séjournait au Yémen, moi, celle qui m'a inspirée pour ce collage, c'est celle plus que célèbre, prise  par Carjat en 1871, alors que Rimbaud n'avait que 17 ans.

   

Pas sérieux

© eMmAcollages

 Paris XIème, septembre 2010. N°145 "Pas sérieux"

Collage sur carton 17.5 X 29 cm

Ce N°145 a été vendu durant Intim'Expo 29-30nov13

Vivra en Région parisienne

Je soutiens APRES SCHOOL

5% du produit de la vente de ce collages seront versés à APRES

Yves Duteil en est le Président  et  Noëlle Duteil  la Trésorière

 

Pour une autre histoire de Rimbaud, c'est par ici : http://www.emmacollages.com/article-l-homme-aux-semelles-devant-ipousteguy-108411709.html

Angie, The Rolling Stones

 

Oh, Angie, oh, Angie, when will those dark clouds disappear
Oh, Angie, oh, Angie, quand-est-ce que ces nuages sombres disparaîtront
Angie, Angie, where will it lead us from here
Angie, Angie, où cela va-t-il nous mener
With no loving in our souls and no money in our coats
Sans amour dans nos âmes ni argent dans nos manteaux
You can't say we're satisfied
Tu ne peux pas dire que nous sommes satisfaits
But Angie, Angie, you can't say we never tried
Mais Angie, Angie, tu ne peux pas dire que nous n'avons jamais essayé

Angie, you're beautiful, but ain't it time we said goodbye
Angie, tu es belle, mais n'est-ce pas l'heure de nous dire au revoir
Angie, I still love you, remember all those nights we cried
Angie, je t'aime toujours, souviens-toi de toutes ces nuits où nous avons pleuré

All the dreams we held so close seemed to all go up in smoke
Tous ces rêves que nous avions à notre portée semblent tous être partis en fumée
Let me whisper in your ear
Laisse-moi chuchoter à ton oreille
Angie, Angie, where will it lead us from here
Angie, Angie, où cela va-t-il nous mener
Oh, Angie, don't you weep, all your kisses still taste sweet
Oh, Angie, ne pleure pas, tes baisers sont toujours aussi doux
I hate that sadness in your eyes
Je hais cette tristesse dans tes yeux
But Angie, Angie, ain't it time we said goodbye
Mais Angie, Angie, n'est-ce pas l'heure de nous dire au revoir

With no loving in our souls and no money in our coats
Sans amour dans nos âmes ni argent dans nos manteaux
You can't say we're satisfied
Tu ne peux pas dire que nous sommes satisfaits
But Angie, I still love you baby, ev'rywhere I look I see your eyes
Mais Angie, je t'aime toujours bébé, partout où je regarde je vois tes yeux
There ain't a woman that comes close to you, come on baby, dry your eyes
Il n'y a pas deux filles comme toi, viens bébé, sèche tes yeux

But Angie, Angie, ain't it good to be alive
Mais Angie, Angie, n'est-ce pas merveilleux de vivre
Angie, Angie, they can't say we never tried
Angie, Angie, ils ne peuvent pas dire que nous n'avons pas essayé

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anne 19/02/2013 22:26


PS: Emma, mon tableau a été revu par un artiste Périgourdin, en sépia, avec textes de Rimbaud en transparence; j'ai ce tableau depuis 20 ans. Rimbaud m'accompagne, je lui ai écrit, ma lettre est
au musée avec tant d'autres qu'on lui envoie des 4 coins du monde...Mon frère aîné était mon parrain, il connaissait mon amour pour Rimbaud, et m'a offert mon 1° Pléïade!.............Tu as permis
cet échange, oui, une madeleine...


 

eMmA 19/02/2013 22:32



 


Très très belles confidences. Je les emporte dans ma malle aux trésors...


Merci, Anne.


 


eMmA émue...


 



Anne 19/02/2013 21:50


J'ai cette photo de Rimbaud chez moi, retravaillée par un artiste, je la regarde tous les jours;lorsque j 'ai eu 17 ans, on m'a offert tout Rimbaud en pléïade, tu imagines le cadeau?


alors, ton article, c'est un rappel...Bises!

eMmA 19/02/2013 22:18



 


Ernest Pignon Ernest ?


Tu as reçu un bien beau cadeau pour tes 17 ans. Forcément une belle personne qui a eu cette idée.


Bien contente que mon article ait fait office de madeleine...


 


Très bonne soirée,


eMmA


 



kas 19/02/2013 20:59


des probèmes avec tes lunettes ?

eMmA 19/02/2013 21:47



 


Tu ne crois pas si bien dire, Kasi.... J'ai cassé mes lunettes aujourd'hui !!



Ramon 19/02/2013 20:49


Cette photo de Rimbaud interpèle, vraiment.


Et tu as su, avec ton collage, lui donner une dimension encore plus poignante!


Bonne soirée Emma


Amitiés,


Ramon

eMmA 19/02/2013 22:25



Oui, cette photo évoque toute la poésie, mais aussi l'Abyssinie, les murs ocres et bruissants, les secrets, l'incroyable cheminement du poète au talent inégalé.


Je l'aime beaucoup.


 


Amitié,


eMmA


 



Yves 18/02/2013 22:03


 


Oh les beaux jours !


 

eMmA 18/02/2013 22:11



 


... Beckett 



fransua 28/09/2010 18:33



bonjour Emma


j'ai fait un petit tour de ton blog et cela a bien changé , moins de collages et plus d'articles et d'negagement


je vois que les lamelles t'ont inspiréedans tes derniers collages


A paris c'est différent d'en province, le public est plus ouvert aux collages


Au plaisir de te revoir chez moi


Bise de ton inspiratrice collagiste


fransua



eMmA 28/09/2010 21:54



Oui, moins de collages, car je manque cruellement de temps... J'aimerais pourtant m'y remettre.  Ce sera peut-être un peu plus facile après l'expo et quelques autres échéances perso... Je
l'espère.


Je ne sais pas si le public parisien réagit différemment par rapport aux Régions en ce qui concerne les collages ou tout autre courant artistique, je n'en suis pas si sûre... Parmi les personnes
qui m'en ont commandé sur le blog, j'ai beaucoup plus de commandes hors de Paris...


Excuse-moi si je ne suis plus aussi présente sur les blogs, faute de temps, hélas. Je vais faire un petit tour chez toi de suite.


Bonne soirée,


eMmA



Parisianne 13/09/2010 18:20



Un collage plein de légèreté qui aurait plu à "l'homme aux semelles de vent" !


Bravo


Anne



eMmA 15/09/2010 21:29



Merci pour ce beau compliment.


eMmA



télos 05/09/2010 18:22



plein de douceur!



eMmA 05/09/2010 18:42



On en a tant besoin !



Littorine 05/09/2010 18:04



J'ai oublié de te dire que c'est Extra ton travail...il y a une belle recherche.


Je viens de voir le com de Kasimir, , oui çà m'amuse, car je n'avais absolument pas vu les codes barres...venant de sa
part, il faut s'attendre à tout...depuis qu'il a annoncé son départ sur Mars, il plane un peu ne trouves tu pas ?  mais on l'aime bien comme çà aussi 



eMmA 05/09/2010 18:13



Bof....



Littorine 05/09/2010 17:56



Bonjour eMmA, bien pensé à toi hier, j'ai visité un atelier d'art...il y avais des tableaux de collages ! j'ai pris des photos puisque c'était autorisé...A suivre ! je t'embrasse, bon courage
pour l'ensemble.



eMmA 05/09/2010 18:23



C'est bien quand on peut prendre des photos... Sinon, il faut tout photographier dans sa tête et en ce moment, j'ai le disque dur du cerveau qui commence à devenir mou. Je me demande même s'il le
quota ne va pas tarder à être dépassé...


Bon, ce soir je me couche avant 2H du matin.


Bonne soirée,


eMmA


 



kasimir 05/09/2010 17:13



Ou alors c'est un garçon qui t'a tapé dans l'oeil....


ces filles, c'est pas sérieux !



eMmA 05/09/2010 18:06



Eh ben, il est grave largué ce soir, Kasi ! Ou alors, il se moque, tout simplement ? Ou bien c'est peut-être vrai (je me souviens qu'il ne connaissait même pas Casimir, celui qui est tout
orange...)


Allez je mets les points sur les I et les barres (à mine) aux T, car c'est vrai le cher Arthur, il y a bien longtemps qu'il m'a tapé dans l'oeil et dans le coeur avec sa poésie !


 


 


"On n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans.
− Un beau soir, foin des bocks et de la limonade,
Des cafés tapageurs aux lustres éclatants !
− On va sous les tilleuls verts de la promenade.
Les tilleuls sentent bon dans les bons soirs de juin !
L’air est parfois si doux, qu’on ferme la paupière ;
Le vent chargé de bruits, − la ville n’est pas loin,
A des parfums de vigne et des parfums de bière...

− Voilà qu’on aperçoit un tout petit chiffon
D’azur sombre, encadré d’une petite branche,
Piqué d’une mauvaise étoile, qui se fond
Avec de doux frissons, petite et toute blanche...
Nuit de juin ! Dix-sept ans ! - On se laisse griser.
La sève est du champagne et vous monte à la tête...
On divague ; on se sent aux lèvres un baiser
Qui palpite là, comme une petite bête...

Le cœur fou Robinsonne à travers les romans,
− Lorsque, dans la clarté d’un pâle réverbère,
Passe une demoiselle aux petits airs charmants,
Sous l’ombre du faux-col effrayant de son père...
Et, comme elle vous trouve immensément naïf,
Tout en faisant trotter ses petites bottines,
Elle se tourne, alerte et d’un mouvement vif...
− Sur vos lèvres alors meurent les cavatines...

Vous êtes amoureux. Loué jusqu’à mois d’août.
Vous êtes amoureux. − Vos sonnets La font rire.
Tous vos amis s’en vont, vous êtes mauvais goût.
− Puis l’adorée, un soir, a daigné vous écrire... !
− Ce soir-là,... − vous rentrez aux cafés éclatants,
Vous demandez des bocks ou de la limonade...
− On n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans
Et qu’on a des tilleuls verts sur la promenade."

Arthur Rimbaud, 1870



kasimir 05/09/2010 17:12



Hahahaha !


tu as adopté le code barre !


non, je me moque pas...


mais par prudence, vaut mieux que j'me barre ....



eMmA 05/09/2010 17:58



Oui et je suis épuisée comme si j'avais travaillé à la mine !



k.ki 05/09/2010 15:36



j'aime ce collage


bon apm



eMmA 05/09/2010 18:25



Je te crois....



k.ki 05/09/2010 15:34



j'aime


bon apm


 



eMmA 05/09/2010 18:25



Merci K.KI !


Bonne soirée,


eMmA



ALN 05/09/2010 14:25



YES , copain du Grand Georges et petit-fils de paysans bourbonnais (originaire région de Jaligny, pays des dindes.)



eMmA 05/09/2010 14:50



Un très bon cru !



ALN 05/09/2010 13:44



J'aime beaucoup ce nouveau genre de collage! Moi aussi, j'aime beaucoup René Fallet...Bises



eMmA 05/09/2010 14:00



Oh merci merci, ALN ! Vous m'encouragez. Allez, vite, je m'y mets, dès que j'ai fini les tâches "ménagères" de fin de week-end avant la reprise du boulot de la semaine....


René Fallet, copain du grand Georges !


Gros bisou,


eMmA



Thérèse 05/09/2010 13:03



chagement de technique et de style! J'aime beaucoup ces découpes qui démultiplient le personnage.


bon dimanche Emma


Thérèse



eMmA 05/09/2010 13:29



Merci Thérèse.


Oui, c'est marrant, mais méticuleux à réaliser. J'ai un autre collage sous le coude, dans cette même veine...


A bientôt et bon diMAnche à toi.


eMmA