Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Promenade plantée


Cet après-midi, partie en promenade dans les environs, je me la suis coulée douce...

 

Paris--collages--1071.jpg

 

En fait, j'avais l'impression d'être très loin de Paris, alors que j'arpentais la "promenade plantée" de La Coulée Verte, dans le XIIème.

La météo était idéale et la verdure, généreuse.

 

Paris--collages--1059.jpg

 

Mais oui, les abeilles butinent les fleurs de troènes, même à Paris...

 

Paris--collages- 1079Paris--collages--1076.jpgParis--collages--1081.jpg

 

J'envoie à tous les rayons de soleil de cette fleur parigote.

 

Paris--collages--1083.jpg

 

 

Et comme le parfum des fleurs de troënes me fait immanquablement penser à mon enfance à Gonesse, je demande à Monsieur Guy Béart d'illuster ce billet avec L'Eau Vive.

 

Ma petite est comme l'eau, elle est comme l'eau vive
Elle court comme un ruisseau, que les enfants poursuivent
Courez, courez vite si vous le pouvez
Jamais, jamais vous ne la rattraperez

Lorsque chantent les pipeaux, lorsque danse l'eau vive
Elle mène les troupeaux, au pays des olives
Venez, venez, mes chevreaux, mes agnelets
Dans le laurier, le thym et le serpolet

Un jour que, sous les roseaux, sommeillait mon eau vive
Vinrent les gars du hameau pour l'emmener captive
Fermez, fermez votre cage à double clé
Entre vos doigts, l'eau vive s'envolera

Comme les petits bateaux, emportés par l'eau vive
Dans ses yeux les jouvenceaux voguent à la dérive
Voguez, voguez demain vous accosterez
L'eau vive n'est pas encore à marier

Pourtant un matin nouveau à l'aube, mon eau vive
Viendra battre son trousseau, aux cailloux de la rive
Pleurez, pleurez, si je demeure esseulé
Le ruisselet, au large, s'en est allé.

 

A bientôt,

eMmA

 

P1040266Arc de triomphe de la Porte Saint Denis Paris 10èmeP1030898P1040276

Pour voir toutes les notes relatives à  

Paris

un clic sur le smiley : 

Paris, Champagne !I love Paris !DSC02949Métro, boulot...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

EasyDoor 11/06/2011 17:01



Je connais bien cette promenade. Je fais régulièrement la partie qui commence derrière l'opéra Bastille est qui est en hauteur au dessus des arcades. Mais je n'ai jamais fais la coulée
entièrement, c'est une trop longue marche.


C'est vrai qu'il y a de plus en plus d'espaces de verdure dans Paris pour s'évader quelques instant de la circulation et des rumeurs de la capitale. Si bien que d'année en année les oiseaux sont
de plus en plus nombreux dans mon quartier et les espèces de plus en plus variées.



eMmA 11/06/2011 17:54



Je ne savais pas que nous étions presque voisines...


Aujourd'hui, je manque de courage et d'inspiration.


J'attends. Mais je ne sais pas quoi...



Littorine 05/06/2011 20:30



Comme çà tu te la coule douce, tu as bien fait c'est pour notre plus grand plaisir ! Bonne soirée



eMmA 05/06/2011 21:17



Oui, durant quatre grands jours, j'ai eu le privilège de faire le "pont".


Vraiment, ça m'a fait un bien fou, j'en avais vraiment besoin. J'ai profité de chaque instant, comme ça, demain ce sera plus facile (et même agréable) de retourner au travail !


Excellente soirée, Littorine.


eMmA


 



annielamarmotte 04/06/2011 23:26



j'ai quitté Paris avant cette date....Il y avait des marchands de meubles sous les arcades en dessous....et quelques boutiques minables



eMmA 05/06/2011 08:10



Depuis, c'est un mélange de boutiques agréables et de grandes salles d'expos d'un art un peu "hermétique"...



Quichottine 04/06/2011 18:22



C'est vrai que c'est agréable de s'y promener... je me demande pourquoi je ne l'ai jamais prise en photo.


 


Passe une belle soirée. Bises.



eMmA 04/06/2011 20:09



Oui, Quichottine, elle mérite le détour et de la prendre en photo.


Elle m'avait déjà inspirée il ya quelques semaines, car elle m'avait permis de porter mon attention sur des statues que je n'avais jamais auparavant remarquées : http://www.emmacollages.com/article-esclave-de-paris-71879013.html


Je t'embrasse en te remerciant de ta visite.


eMmA



gazou 04/06/2011 09:07



"La coulée douce" quelle belle appellation


Evidemment, ce n'est pas le visage de Paris que l'on connaît le mieux



eMmA 04/06/2011 10:10



Pourtant, il existe bel et bien, ce Paris méconnu. Il faut juste avoir le temps de fouiner un peu vouloir tenter d'éviter les grands "classiques".


Pour ce long week-end, j'essaie de sortir de mes sentiers battus...


Très belle journée à toi, Gazou,


eMmA



kasimir 03/06/2011 23:26



oh le délicieux billet parisien !


que j'aimerais me promener dans cette coulée verte


vraiment génial


parfois je me dis : tu devrais retourner à Paris....



eMmA 04/06/2011 08:38



Et moi, je me dis presque tous les jours, pourvu que je ne quitte jamais Paris (mais là, je sais que c'est mal parti...) !


Bisous, Kasi.


eMmA



telos 03/06/2011 21:21



l'été au printemps à paris


douceur



eMmA 03/06/2011 23:19



...et bonheur !



Andrée 03/06/2011 20:57



Cela fait très plaisir de voir un vrai coin de verdure dans une grande ville , je ne connaissais pas cette promenade .Bonne soirée, bisous eMmA



eMmA 03/06/2011 23:19



Je reconnais que cette promenade vaut le détour.


J'y aime particulièrement les très beuax et nombreux tilleuls...


Si tu passes par là, fais-moi signe !


A bientôt Andrée,


eMmA