Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Sans jugement


Bien avant que je ne m'intéresse à l'Inde du Sud,  un article lu dans un magazine m'avait frappée...


Cet article expliquait comment parfois en Inde des femmes pouvaient répondre à un certain type de demande occidentale et notamment américaine, comment lorsqu'on est démunie de tout on peut trouver la ressource en soi pour devenir mère porteuse et ainsi contribuer à faire vivre sa propore famille, faire éduquer ses enfants.

L'article montrait de façon positive que tout cela est encadré et que la mère porteuse doit elle-même être déjà maman pour être autorisée à devenir mère porteuse. Elle est ensuite impliquée dans le devenir de l'enfant en étant associée aux grands événemements de sa vie.


Que l'on accepte ou pas, que l'on admette ou pas, que l'on comprenne ou pas, cela est tout de même la réalité.


Je ne sais pas pour quelle raison, je n'avais pas encore montré ce collage.

Le déclencheur a peut-être été une commande qui m'a été faite récemment, où l'on me demandait de m'inspirer de ce collage, de bien y faire figurer un gros ventre de femme enceinte et d'y mettre une "ambiance", "une couleur" indienne....

Je vous présente donc celui réalisé en 2008.

 

N-6-Meres-porteuses-en-Inde.JPG

Villasimius (Sardaigne), juillet 2008, N° 6 " Mère porteuse en Inde "

Collage sur papier dessin 24 X 32cm.

Disponible dans le catalogue n°1 : 

5% sont reversés à APRES SCHOOL

A bientôt,

eMmA


"Au bord de la Mère", Jean-Félix Lalanne.

Son site officiel : link

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Danielle 07/03/2011 17:17



Ce collage est émouvant, ces ventres qui portent la vie jusqu'à la naissance, et puis ... je ne me permettrais pas d'exprimer un jugement. Il y a des individus qui vendent un rein
pour  permettre à leur famille de vivre, d'autres leur sang, certaines femmes se prostituent, celles-ci portent des enfants pour les "offrir" ensuite, mais ce qui me surprend c'est qu'elles
soient associées dans l'avenir de cet enfant, cela ne rend-il pas les choses plus compliquées ? Mère porteuse, un choix bien difficile, certainement ! Bisous eMmA. Danielle 



nono 06/03/2011 20:10



Bonsoir eMmA,


Je ne porterai pas de jugement non plus.


Très joli collage la femme porteuse de vie !


Bonne soirée.


Nono



gazou 05/03/2011 11:38



Pas de jugement à porter,non, que l'on ait ou non du mal à comprendre...


Ton collage va bien avec le sujet..BonWeek-end !



kasimir 04/03/2011 22:56



nos idées soi disant morales sont en fait des stéréotypes qui structurent nos pensées.


Alors nous ressentons que ceci est bien, ou au contraire mal, parce que ça correspond ou pas aux modèles de comportement que nous avons enregistrés dans notre ordinateur
cérébral.


C'est toute une rénovation de nos idées qu'il nous faut accomplir pour... admettre cette façon de faire.


C'est pas rien.



Andrée 04/03/2011 21:29



Joli collage bien vivant et expressif . Je suis étonnée que ces Mamans suivent le devenir de l'enfant . Et pour l'enfant , comment peut-il vivre cela? Merci de montrer le courage de ces mères
pour sauver leur famille.Bonne soirée eMmA



Littorine 04/03/2011 11:46



Je crois effectivement qu'il est difficile de porter un jugement, et je me contenterais de regarder tout ces ventres ronds et pleins de vie en devenir. je t'embrasse eMmA



Annie LAPEYRE 04/03/2011 10:19



Opinion toute personnelle.


Pourquoi vouloir à tout prix avoir un enfant de cette façon là, alors qu'il y a tant d'enfants orphelins en attente d'amour ? tant d'enfants à adopter, même si, je sais, c'est un véritable
parcours du combattant. Qu'un enfant soit de soi ou pas, quelle importance! c'est un enfant tout simplement.


ANNIE



sittelle 04/03/2011 08:09



C'est très beau et émouvant... pas de jugement en effet, ces femmes Indiennes sont d'une grande dignité. Ce qui m'avais le plus choquée c'est un article paru dans Elle il y a quelques années
: certaines  belles-mères Indiennes auraient une fâcheuse tendance , dans les cuisines, à mettre le feu aux saris des brus... les dots... merci eMmA, passe un bon week-end, je
t'embrasse