Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Secret...

Un nom à tiroirs pour ce collage : L'Ange et Fée Mère, pour un mystère autour d'un joli ventre rond...

Un mystère ?

Deux mystères ?

Trois, peut-être ?

Le secret a été bien gardé depuis longtemps. Il demeurera un mysrère de papier, à tout jamais.

 eMmA MessanA

N° 94 L'Ange et Fée Mère

© eMmA MessanA

Paris XIème juillet 2009 - N°94 L'Ange et Fée Mère,

Collage sur papier dessin 24 X 32cm

  Dessin feutre et fragments de papiers

Ce N°94, pièce unique, n'est pas disponible

Il vit à Rouen depuis le 24 juillet 2010

(la signature rose en filigrane n'apparaît pas sur le collage d'origine)

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL

5% du produit de la vente des collages sont versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Président-Fondateur et Noëlle Duteil  la Trésorière

Jumelle, Lynda Lemay

Extrait de l'album Blessée (Warner Music Canada, 2010)

Si tu n'étais pas là
Je ne serais pas moi
je ne ferais qu'un pas et je serais perdue

Si tu n'existais plus
Toi qui étais déjà
Dès l'ultime début
Blottie tout contre moi

Si tu n'étais plus là
Pour me dire en tes mots
Le cours de mon combat,
moi, je serais K.O.

J'ai tant besoin de toi
Pour savoir qui je suis
Oui, dès que tu t'en vas
Je ne suis qu'une demie

T'es plus que ma famille
T'es plus que mon amie
Chaque fois que tu sourcilles
Mon front tressaille aussi

T'as beau m'tourner le dos
Je lis dans tes soupirs
Je sais quand ton sourire
Dissimule un sanglot

T'as besoin de mots
Pour tout me raconter
T'as besoin d'parler
Je t'entends déjà trop

Car tu bats la chamade
En plein dans ma poitrine
Je grandis comme un arbre
Ancré à tes racines

Si tu n'étais pas là
Je n'le serais pas non plus
Car c'est la même fois
Que l'on nous a conçues

On vient du même amour
Et des mêmes douleurs
Et c'est peut-être pour ça
qu'on s'connait par cœoeur

Dans les conversations
Les mêmes maladresses
Et quand on d'mande pardon
on s'croirait à la messe
Comme à la fin du même
Je vous salue Marie
En train de dire amen au
même moment précis
T'es plus que mon écho,
tu es mon harmonie
Tu es c'que j'ai d'plus beau,
t'es plus que mon amie

S'il manquait un morceau d'mon
pauvre squelette
Tu t'arracherais la peau pour me
tendre les restes
Tu m'prêterais ton sang comme on
prête une veste
Pour me tenir au chaud
pour qu'à tout prix je reste

On est du même berceau
De la même planète
Du même ventre gros
D'avoir porté deux êtres

Qui étaient déjà nous
Déjà inséparables
Deux petits coeœurs jaloux
aujourd'hui sur leurs gardes

Lorsqu'arrive un amant
Lorsque tombe une frontière
Au milieu du courant
De notre belle rivière

Lorsqu'un peu je te perds
Aux mains d'un malheureux
Qui n'connaît pas le tiers de
c'que t'as d'plus précieux

Lorsqu'arrive un amant

et qu'un peu tu t'en vas
Vivre normalement
vivre à l'écart de moi
Je me sens minuscule me revoilà demie
J'ai mal à notre bulle
J'en veux à tes maris

De me prendre un instant
ce qui me reviendra
Il vient toujours un temps

où les hommes sont las
De te sentir soudée

à quelqu'un d'autre qu'eux
De me voir dans tes yeux,
de nous savoir liées

Par cette chose étrange
Qui fait que nos deux coeœurs
Sont le fruit d'un mélange
Tu es plus que ma soeœur

Tu seras toujours celle
Qui me décodera
Oui, je suis ta jumelle

et c'est plus fort qu'on croit

Si tu n'étais pas là
Je ne serais pas moi
Je ne ferais qu'un pas
Et je trébucherais

Si tu n'étais plus là
Toi, mon si doux reflet
Que ferais-je de mes bras
que ferais-je de tes traits?

Nos veines sont cousues
Nous n'sommes que fusion
Il n'y a pas d'issue
C'est presque une prison

Nos âmes enchaînées
Ne tentent d'évasion
Que des histoires ratées
Que de courtes passions

Qui n'auront jamais pu
Dénouer ces mystères
Qui tendent nos tissus
Qui tressent nos artères

Tu t'abreuves à ma source
Et je bois à la tienne
On est de la même pousse
On est du même germe
Et c'est fou comme je t'aime

Pour retrouver d'autres chansons de Lynda Lemay dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre de ces articles :

Site de Lynda Lemay link  

Page facebook de Lynda Lemay : lien

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

eMmA MessanA

J'aime le chocolat, la Sardaigne, les p'tits papiers (ceux de Gainsbourg, les colorés, les tout collés), les histoires, les mots doux, sucrés, salés, poivrés, les belles voix, marcher, chanter, la pluie, le soleil, et la tête alouette !
Voir le profil de eMmA MessanA sur le portail Overblog

Commenter cet article

rosa 02/09/2012 08:56


 


Quelle bonne idée d'accompagner chaque message d'une chanson!!


LEMAY qui me fait couler quelques petites larmes...


merci pour ce blog "sensible"!


Rosa


J'adore particulièrement ce billet, pour le collage, le nom et la chanson de Linda

eMmA 02/09/2012 09:58



 


Merci beaucoup pour ces mots et ton ressenti.


Sois la bienvenue ici, Rosa !


 


J'aime aussi beaucoup ton blog (et son titre à l'humour qui me plait), si frais et empreint du lait de l'enfance et surtout de lectures.


La lecture fait partie de mon hygiène quotidienne. Il me semble qu'elle guérit de tout.


En ce moment, je lis un must absolu sur l'enfance qu je n'avais jamais lu, malgré mes études de Littéraure anglaise, "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" de Harper Lee. Je savoure...


 


Je te souhaite un bon diMAnche (moi je finalise un collage spécial "Rentrée 2012" que je compte mettre en ligne aujourd'hui).


eMmA


 



Danielle 25/08/2012 20:11


Ce collage est vraiment magnifique, plein d'émotion et de tendresse. Je viens de lire les commentaires et je vois que Kas dit : "l'unité est au départ", je ne le pense pas, il peut exister cette
même unité avec un décalage. Ce n'était pas la même fois que l'on nous a conçues, pas issues des mêmes douleurs et pourtant elle était ma jumelle (en quelque sorte) même si née un peu avant moi.
On aurait pu écrire cette chanson ensemble (si nous avions eu ce talent). Pas besoin de mots pour tout se raconter, se comprendre d'un regard, c'est vrai ... Bon, pardonne moi ce petit nuage gris
eMmA. J'aimerais savoir si on peut enregistrer cette chanson dans un "dossier" où je conserve déjà "La centenaire" et "Ceux que l'on met au monde" et quelques autres chansons magnifiques ce cette
artiste. Je suis incapable de faire ce genre de manipulations. Merci eMmA pour cet article. Bises et bonne soirée. Danielle

eMmA 26/08/2012 09:04



 


Merci Daneille pour tes mots et merveilles.


Ce collage, je l'ai offert à ma belle-maman pour ses 80 printemps il y a deux ans...


 


La musique de cette très belle chanson me rappelle un peu Je Vous Salue Marie de Brassens.


 


Pour enregistrer, conserver et écouter à l'envi ces immenses moments qu'offre Lynda Lemay, la solution c'est de disposer d'un lecteur MP3 qui va faire office de disque dur externe.
Quand tu ouvres ton ordi, en plus des disques habituels, C: ... et du lecteur de CD/DVD, tu trouveras le lecteur mp3 sous l'appellation "disque amovible".


Double clique dessus pour ouvrir une fenêtre affichant son contenu (bien sûr, si tu n'as jamais rien renregistré dedans, il sera vide ).
Sans fermer cette fenêtre, tu en ouvres en une autre pour atteindre les fichiers musicaux là ou ils se trouvent.
Passe tes fichiers musicaux sur le lecteur, soit en faisant des copier/coller d'une fenêtre à l'autre, soit en faisant simplement glisser les fichiers d'un dossier à l'autre à l'aide de la
souris.
L'ordinateur copiera les fichiers sur ton lecteur mp3 et tu pourras ainsi les écouter à partir de celui ci sans rester scotchée à l'ordi... A toi les promenades musicales partout où bon te
semble.



Ah ! écouter Tombée Des Nues de d'Yves Duteil en se promenant dans Paris ou bien La Mer de Charles Trénet devant la Méditerrannée ! Tu trouveras sûrement tes propres associations...


 


Si ton lecteur est un lecteur du type iPod (le mien est bleu comme le ciel), alors tu devras télécharger et installer iTunes sur ton ordinateur, enregistrer tes fichiers musicaux dans la
bibliothèque de iTunes, et de là, tu pourras les copier sur ton iPod.


 


Attention Danielle, on devient très vite accro à cette petite merveille.


Moi j'ai des centaines de chansons enregistrées et mon petit Ipod adoré ne quitte jamais mon sac.


Je l'emporte partout, et je ne suis pourtant pas de la Génération Y...


 


Je t'embrasse en te souhaitant un bon diMAnche,


eMmA


 


 



Plume 25/08/2012 17:42


Oui eMmA, ce sont eux et leur cousine née 6 mois auparavant ! le petit dernier écoutera ...

eMmA 25/08/2012 18:56



 


Ah, des jumeaux qui vont connaître ma Replète !


Je me demande si c'est une première...


 



télos 25/08/2012 17:29


ah ah moi aussi j'en ai un secret..

eMmA 25/08/2012 18:06



 


Ah toi, Télos, la secrète, qui ne nous met même plus le lien pour te retouver...


 



kas 24/08/2012 23:55


oulala...


la fusion n'est pas loin


en fait l'unité est au départ


le problème, on peut même dire le mystère, c'est de comprendre comment on peut passer de un à deux.


Comment peut-on sortir de la fusion  ?

eMmA 25/08/2012 15:45



 


Cher Kas, tu sais bien que ce mystère, jamais ne sera vraiment percé...


 



flipperine 24/08/2012 23:54


de beaux anges et de belles paroles

eMmA 25/08/2012 15:52



 


pour vous tous, flipperine


 



Plume 24/08/2012 23:36


J'aime partculièrement cette chanson de Linda Lemay parce que j'ai deux petits-fils jumeaux qui ne cessent de nous démontrer ce qu'elle chante.


Une naissance multiple serait-elle attendue chez toi ? Une fée mère ... au ventre arrondi impressionnant pour des anges qui établissent déjà des complémentarités et des connivences troublantes
in-utero ...


Merci eMmA, bonne soirée, bisous, Plume .

eMmA 25/08/2012 15:51



 


Plume, est-ce que ce sont ces jumeaux qui vont lire Replète ?


Une éphémère éternité m'a guidée en composant ce collage il y a quelques années...


 


A bientôt,


eMmA


 


 



Anne 24/08/2012 09:35


Les fées......J'aime les êtres ailés; ils nous font prendre de l'altitude, ils sont légers................et le texte de L. Lemay,longuement lu........


comment fais-tu pour publier chaque jour?

eMmA 25/08/2012 15:42



 


Comment je fais pour publier chaque jour ?


Je cours, je cours, je n'aime pas remettre à demain, je parviens (tant bien que mal) à scinder vie professionnelle et vie privée, je ne peaufine pas autant que je le voudrais, je ne dors pas
beaucoup et ... je m'épuise parfois, mais jamais ne me décourage...


Voilà, rien d'extraordinaire, juste beaucoup de joie à partager ce qui m'anime.


Mais tu sais, je ne publie pas vraiment tous les jours...


 


Bon week-end, Anne.


eMmA