Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

Yves Duteil au Trianon : un vrai délice !

com

#On sort...

11 jan 2014, Yves Duteil, qui fête ses 40 ans de carrière, était visiblement très heureux et ému de nous présenter le vendredi 10 janvier 2014 au Trianon son nouveau spectacle Flagrant Délice dont la création avait été retardée après une année 2013 délicate.

Dès son entrée seul sur scène avec l'instrumental que vous entendez en ce moment, L'Ame De Fond, il nous a exprimé cette joie d'être là avec nous.

Le ton était posé et le public était prêt à communier avec l'artiste.

Le spectacle fut un vrai délice à bien des égards.

Les lumières magiques et pleines d'une originale fantaisie avaient été confiées à Julien Bony.

Elles étaient faites de rais tombant comme de minces rideaux de laser impulsant une douce énergie entre les différents "tableaux".

Des carrés de couleurs me faisaient penser à des pupitres dont les partitions de musique s'éclairaient de formes géométriques dorées ou colorées comme pour inventer un nouveau solfège.

Ces lumières feutrées ont nimbé la scène d'une sorte de quiétude, accompagnant et respectant la douceur et la profondeur des textes du chanteur et en favorisant une intimité palpable entre le public et les artistes.

C'était très beau et très réussi.

Oui mais voilà, la photographe plus qu'amateur que je suis est au désespoir car je ne peux pas répondre à l'attente que certains d'entre vous m'avaient formulée. 

J'ai dû détruire la plupart des photos que j'ai prises, la technique de prise de vues cumulant des conditions d'ambiance lumineuse très contrastée avec des sujets en mouvement (tout ça sans l'utilisation d'un trépied) dépassant largement mes compétences techniques.

Je n'ai donc que très peu de photos à vous montrer et leur netteté est des plus approximatives.

J'en suis vraiment désolée et je comprends que je dois vraiment songer à aller à l'école des amateurs de photos, car je suis tout à fait dans le flou !

© photos eMmA MessanA (sauf la dernière qui est de Florent Arjol Condé)

1-Duteil-Trianon-10jan13-2413.JPG

1-Duteil-Trianon-10jan13-2465.JPG

1-Duteil-Trianon-10jan13-2477.JPG

La mise en scène de Néry dont on avait déjà pu apprécier le talent durant les concerts du Déjazet, nous a un moment embarqués dans une sorte de ronde folle qu'Yves et ses musiciens ont présentée avec malice sur la chanson Avoir et Etre.

La belle énergie et la joie sautillante de leurs retrouvailles de potaches était communicative ("Paul et Mick ... Victor" )

1-Duteil-Trianon-10jan13-2436.JPG

1-Duteil-Trianon-10jan13-2443.JPG

1-Duteil-Trianon-10jan13-2455.JPG

Aux complices de la dernière tournée (fr)agiles, Angelo Zurzulo (piano et mélodica) et Gilles Bioteau (contrebasse et guitare), se sont joints Bertrand Commère aux guitares et banjo, ainsi que Philippe Nadal au violoncelle.

Les nouveaux arrangements nous ont réservé de très belles surprises et c'est comme si chaque chanson, des plus classiques aux plus récentes, était une (re)découverte.

Nous avions le souffle suspendu, un peu déroutés à chaque intro, l'oreille et la mémoire en éveil pour découvrir comment l'inventivité et la maestria des musiciens avaient magnifié telle ou telle chanson dont on pensait connaître chaque note.

Car oui, nous connaissons tout le répertoire d'Yves !

Pourtant, il y a une chanson que nous ne connaissions pas du tout.

Ce fut la surprise et visiblement Yves jubilait de partager ce moment de complicité avec ses musiciens. Une bossa où il était question de Vivre En Argentine.

Comme l'a dit Frédéric Zeitoun ce samedi matin durant l'émission Télématin, "ils ont oublié d'être manchots !"

Entre l'évocation de son grand oncle avec la chanson Dreyfus et La Chanson Des Justes, j'ai particulièrement apprécié qu'Yves s'exprime avec conviction sur sa désolation que l'antisémitisme soit à nouveau d'actualité dans notre société.

1-Duteil-Trianon-10jan13 2464

Durant des moments plus légers, Yves a évoqué ses retrouvailles cinquante ans après avec sa maîtresse de CP, nous a demandé de faire du calcul mental, nous a autorisés à filmer avec nos téléphones portables lorsqu'il a chanté Je T'MMS.

Voici donc ce que ça donne avec mon smartphone (pas du tout de dernière génération, donc, là aussi, le résultat est très approximatif et qu'est-ce que j'ai pu galérer pour l'inclure ici !!) :

A propos d'exercice de calcul et en ce qui concerne mon petit jeu lancé la veille du concert (mon top 10), j'obtiens la note de 8 sur 10 (il n'y a que J'Attends et La Statue D'Ivoire qui n'ont pas fait partie du tour de chant).

Voici donc dans l'ordre les 22 chansons qu'Yves a interprétées après son entrée avec l'instrumental L'Ame De Fond :

Et Si La Clé Etait Ailleurs

Prendre Un Enfant

Madame Sevilla

Apprendre

Avoir Et Etre

Le Temps Presse

Le Mur De La Prison D'En Face (ah, le piano seul d'Yves, puis le final ponctué du merveilleux mélodica de Zurzulo !)

Fragile

Pour Que Tu Ne Meures Pas (pour ces deux derniers titres, piano seul à nouveau et l'émotion incarnée par les cordes du violoncelle de Nadal qui donnent la chair de poule !)

Virages (ici les cordes du violoncelle nous vrillent littéralement les nerfs en allant jusqu'à la dissonance pour ce qui m'a semblé figurer la tension nerveuse liée aux kilomètres avalés sous la pluie sur l'autoroute). La chanson que j'ai préférée !

Le Souffle Court

Secrets de Famille

Naître

Si J'Etais Ton Chemin

Mélancolie (le public chante)

Dreyfus

La Chanson Des Justes

Argentine, chanson inédite écrite pour son ami Bruno dans les années soixante-dix, dont voici les paroles :

"Vivre En Argentine

Vivre en Argentine

Ou bien vivoter à Paris

Coupe tes racines

Et trouve ton vrai Paradis

Au-delà de l’eau

Se trouve un pays merveilleux

Ton bateau t’attend, ton bateau t’appelle

Et tu pleures un peu

Quand tu perds le port des yeux

Mais quand le soleil de l’eau fait de l’or

Un morceau de toi est mort...

Même en Argentine

On ne peut oublier Paris

Ce qu’on imagine

N’est pas toujours vrai dans la vie

Du delà de l’eau

Ton pays devient merveilleux

Avec son ciel gris, avec son ciel mauve

Et tu pleures un peu

Mais quand tu fermes les yeux

Tu revois sur fond de brume et de pluie

Un coin de bistrot, un ami

Un morceau de toi revit."

Si J'Entrais Dans Ton Coeur

Je T'MMS

Flagrant Délice

La Langue De Chez Nous (rappel). Chanson reprise en choeur par le public.

1-Duteil-Trianon-10jan13-2488.JPG

Yves Duteil a longtemps été ovationné.

1-Duteil-Trianon-10jan13-2489.JPG

1-Duteil-Trianon-10jan13-2501.JPG

Il nous a ouvert son coeur en nous lançant un "Je vous aime !" auquel la salle a répondu par un vibrant "Nous aussi !"

1-Duteil-Trianon-10jan13-2493.JPG

1-Duteil-Trianon-10jan13-2503.JPG

A l'issue du concert et alors même que celui-ci avait duré plus de deux heures, Yves Duteil, toujours proche et respectueux de son public, a eu la grande gentillesse de venir à sa rencontre comme il le fait à chaque fois pour échanger quelques mots et patiemment dédicacer un livre, une affiche, un CD ou un billet du concert.

1-Duteil-Trianon-10jan13-2518.JPG

Dans le hall du théâtre, c'était une belle ambiance de fête où les gens, réunis dans une même admiration pour l'artiste, qui ne se connaissaient pas deux heures plus tôt, se parlaient simplement.

Certains expliquaient qu'ils reviendraient le lendemain pour assister au concert (je me demande d'ailleurs, à l'heure où je finis cette note, alors que le concert de samedi se termine certainement, si celui-ci a été identique à celui auquel nous avons assisté).

J'ai rencontré une jolie petite fille sage aux longs et doux cheveux blonds (le sosie de Boucle d'Or) accompagnée de sa maman qui nous a dit avoir écouté Yves Duteil pour la première fois au même âge que sa petite Marie. Elle nous a dit caresser l'espoir que ce concert l'incitera à grandir en appréciant les belles chansons.

Nous avons eu un rapide échange avec Gilles Bioteau, notamment Flo (mon musicien à moi), pour lui dire combien nous apprécions son merveilleux accompagnement.

C'est avec plaisir que j'ai rencontré des personnes venues de Liège, des Pays-Bas, de Blois, avec lesquelles je converse sur le Blog A Part, des personnes rencontrées sur facebook ou qui me font l'honneur de visiter mon blog, souvent de façon anonyme, mais qui se sont manifestées auprès de moi ce soir-là.

J'ai également retrouvé Rachel et Michèle, rencontré Viviane, Nicole et sa soeur jumelle Martine, Carola, Hélène, Roseline et Josiane.

Nous avons pensé à ceux qui ne pouvaient être parmi nous et leur avons envoyé par la pensée nos sensations faites de sérénité et de fraternité.

J'ai également eu le plaisir de bavarder avec Noëlle notamment au sujet d'APRES SCHOOL...

J'ai même récupéré le livre des enfants d'APRES SCHOOL que j'avais commandé (vous pouvez vous le procurer sur le site de l'école en suivant ce lien).

Pour nous retrouver parmi la foule, notre signe de ralliement était la plume (en clin d'oeil à celle des Editions de l'Ecritoire).

logo.jpg

Chacune avait décliné sa vision toute personnelle du port de la plume...

Bijou pour Hélène :

1-Duteil-Trianon-10jan13-2507.JPG

1-Duteil-Trianon-10jan13-2509.JPG

Chic et coordonnée à sa tenue pour Nicole :

1-Duteil-Trianon-10jan13-2512.JPG

1-Duteil-Trianon-10jan13-2513.JPG

En boucles d'oreilles arrivant de chez les Micmacs pour eMmA :

1-Duteil-Trianon-10jan13 2398

Ce fut une très belle soirée et c'est sûr que nous n'avons pas été à l'abri du meilleur !

Bravo et merci Yves. Trop, trop bien.

Bonne tournée avec ce très beau Flagrant Délice où ta belle sensibilité et ta passion pour ton métier, ton public et ta Noëlle font chaud au coeur !

A bientôt,

eMmA MessanA

Pour retrouver d'autres chansons d'Yves Duteil dans la playlist d'eMmA MessanA, suivre ce lien : http://www.emmacollages.com/pages/Playlist_Yves_Duteil-6419310.html

Le Blog A Part d'Yves Duteil  : link

Yves Duteil sur facebook : link

Yves Duteil sur twitter : link  

1-Duteil-Trianon-10jan13-2515.JPG

15 jan 2014 : voir le propre éclairage d'Yves Duteil sur ses deux concerts des 10 et 11 janvier 2014 dans son Blog A Part (suivre ce lien :  Il était deux fois... Le Trianon)

13 jan 2014 : pour voir des photos proposées par le journal La Marne avec, entre autres, mon Flo en gros plan en train d'applaudir, c'est par ici : lien

Print
Repost

Commenter cet article

Cathy Printemps 20/01/2014 21:31


1ère en Province !


Ce dimanche  Flagrant délice s’est déroulé dans un bel écrin au théâtre PIERRE BAROUH - Espace Herbauges,  à guichet fermé..


Salle comble, l’artiste très ému de l’accueil qui lui est réservé , nous fait part de son bonheur d’être parmi nous.


EMma a parfaitement décrit l’ambiance du spectacle.


Une très belle réussite :  les lumières, l’orchestration,  la mise en scène tout est en place et alors l’alchimie des mots et de la musique opère…Le public, attentif et
sensible,  écoute applaudit longuement. Il en est de même lorsque l’artiste nous a fait part de ses sentiments sur des sujets sensibles d’actualité . Comme à chaque spectacle l’émotion
est au rendez vous.


La complicité entre ces musiciens talentueux est très présente sur  scène et  d’humeur joyeuse   Yves en a profité pour nous présenter malicieusement «  le petit nouveau
venu  »,  l’excellent Bertrand Commère,  tout de suite adopté par un public chaleureux.


Toujours innovant , et avec un plaisir évident l’Artiste nous  entraînent dans son univers musical. Vivre en Argentine a eu un franc succès,   Je T’MMS a amusé tout le public ,
Avoir & Etre n’était pas en reste…


 Ovation suivi  d’un rappel . Yves a répondu  avec La langue de chez nous,  repris par le public.


 Au 2ème rappel il a rendu  un bel   hommage à Noëlle en lui offrant Elle ne dort…


 Quand Yves s’est présenté à la séance de dédicace,  les personnes présentes l’ont accueilli de nouveau avec des  applaudissements…Très bel hommage
à  celui qui nous a enchanté pendant près de 2 heures.                                      
        La province réserve aussi de belles surprises 


C'était Bon, Bon...Flagrant délice est un vrai régal...

eMmA 21/01/2014 08:40



 


Un très grand merci Cathy d'avoir partagé ici votre ressenti de façon aussi complète et détaillée devant la première en Région du concert Flagrant Délice.


Vous nous faites parfaitement passer votre joie et votre émotion, ainsi que celle du public.


Je ne doutais pas un seul instant que l'accueil vendéen serait enthousiaste et... charmé devant un si beau spectacle.


Vous avez eu de la chance d'entendre Elle ne dort. C'est aussi l'une de mes chansons préférées...


Le prochain concert en Région, dans l'Allier, sera très certainement tout aussi réussi. On attend vos comptes rendus !


 


Merci encore Cathy pour ce délicieux com et pour votre fidélité à mon blog.


Très belle journée,


eMmA


 


 



Michèle VK 19/01/2014 13:41


Dabord merci eMmA pour ce compte rendu magnifique de ce merveilleux concert, auquel j'étais. J'ai énormément apprécié les nouvelles orchestrations, sur certaines anciennes chansons, cela leur
donnent un air nouveau!!


J'ai aussi assisté au concert du samedi, pas très différent," la sangle de sa guitare était bien attachée" , le public, à mon avis, bien sur, était encore plus enthousiasme que le vendredi. Nous
avons passé une seconde soirée innoubliable aussi, et j'ai pu serrer la main d'Yves, malgré qu'il y ai eu plus de public pour les autos graphes.


A bientôt, j'espère et bon dimanche à vous 2


Michèle

eMmA 19/01/2014 21:37



 


Oui, je te rejoins Michèle, car j'ai également fort apprécié la redécouverte du répertoire d'Yves que permet ces nouvelles réorchestrations.


C'est l'oeuvre de très bons musiciens que d'être capables en toute humilité de ne jamais rester sur leurs acquis en se renouvelant sans cesse.


"Virages" avait déjà pris un magnifique nouveau tournant durant la tournée (fr)agiles, mais là on atteint des sommets !


J'ai aussi adoré la connivence entre les cinq musiciens. Leur joie à jouer ensemble (dans tous les sens du terme) était palpable et communiquait au public une belle énergie.


Bref, tu es une chanceuse que d'avoir pu te rendre à la seconde soirée du Trianon !


 


Bonne fin de dimanche.


eMmA


 



Dominique Belhache 19/01/2014 11:16


Bonjour,


Article bien sympa. J'ai pas fait mieux, pour les photos. Pourtant je sais faire aussi....


Pour info (Yves, tu m'arrêtes si je dis des bétises), Yves a chanté "vivre en Argentine" pendant l'émission avis de recherche de Patrick Sabatier, dans les années 80, devant l'ami pour qui il a
écrit cette chanson. Il a aussi expliqué pourquoi cette chanson et pourquoi il ne la chantais pas. Parce que , à l'époque des colonnels argentins, il aurait pu être mal interprété par certains de
dire que l'Argentine est le paradis. Ben oui, cette chanson a été écrite dans les années 70...... ou avant !


Mais nous, on sait bien que Yves ne voulais pas dire cela, mais simplement écrire un rythme sud américain au copain qui lui a enseigné ces rythmes et qui partait vivre là-bas !


Amicalement


Dominique

eMmA 19/01/2014 21:01



 


Bonsoir Dominique et merci pour votre passage ici (ainsi que pour votre indulgence vis-à-vis de la médiocrité de mes clichés).


 


J'avoue que, pour ma part, je n'ai pas eu l'occasion d'écouter cette émission de Sabatier. J'ignore donc la genèse de cette chanson. C'est sympa de nous éclairer sur cet inédit.


Je sais juste que c'est une écriture de jeunesse, en effet, car Noëlle me l'a confirmé durant notre discussion à la suite du concert.


Si Yves passe par ici, il vous donnera peut-être un complément d'informations.


Quoi qu'il en soit cette chanson balance bien et donne même l'envie de visiter l'Argentine !


 


Bonne fin de dimanche.


Amitiés,


eMmA


PS : Yves me fait savoir que "tout ça est un peu vrai et que le commentaire d'Hélène sur le Blog A Part raconte toute l'histoire avec une exactitude surprenante"...


 



Gérard 15/01/2014 17:51


oui oui j'avais mes lunettes

eMmA 15/01/2014 19:25



 


Alors... merci   



lenez o vent 14/01/2014 17:04


Merc i Emma pour ton beau billet


j'ai écouté Yves samedi 2 h quel poète de notre langue


bises

eMmA 15/01/2014 11:48



2 heures ?


Tu as très bon goût Armelle, la sensibilité de ce chanteur est une nourriture indispensable...


 


Bises,


eMmA



erato 13/01/2014 09:37


Merci eMmA pour ce reportage et partage superbes. De par tes photos et tes commentaires , tu as su transmettre ton enthousiasme et ton amour pour ce chanteur talentueux et chaleureux. Nous sommes
vraiment très gâtés.


Un peu en retard, je te souhaite une année heureuse avec milles petites joies qui font le bonheur.


Douce journée, bises eMmA

eMmA 13/01/2014 11:11



 


Bonne année à toi aussi Erato.


Je te la souhaite à l'image de ce que fut notre soirée à ce concert d'Yves Duteil : joyeuse, émouvante et faite de beaux partages !


 


Je t'embrasse,


eMmA






Dessard 13/01/2014 00:55


Coucou Emma, c'est un magnifique reportage que tu nous offre là, on sent bien l'artiste. Tes photos ne sont pas mal du tout. merci pour tous ces beaux souvenirs. j'ai été très heureuse de
rencontrer en vrai. Bisous

eMmA 13/01/2014 09:19



Merci Nicole pour ton appréciation de mon témoignage informel.


J'y ai mis tout mon coeur, alors je suis ravie des réactions  !


Oui, je suis également heureuse de vous avoir rencontrées toi et ta soeur jumelle. Cela met un peu douceur dans les relations virtuelles, surtout si celles-ci sont reliées à un si grand artiste.


Oui, de beaux souvenirs pour bien commencer l'année !


Belle journée à Liège.


Allez, je repars coller.


 


Je t'embrasse,


eMmA



Gérard 12/01/2014 19:34


Je me doutais que tu y serais, un reportage sur Yves Duteil il y 2/3  jours à Télé matin. J'ai cru voir Françoise Fabian sur la dernière photo.

eMmA 13/01/2014 09:36



Oui en effet, Frédéric Zeitoun avait consacré sa chronique de samedi à Télématin à ce concert.


Il a élégamment résisté aux légers sarcasmes de William Leymergie qui fait partie de ceux qui n'ont pas vu combien cet artiste a évolué depuis la période Le Petit Pont De Bois (sans pour autant
la renier)...


 


Tu avais mis tes lunettes ?


Merci...


 



kas 12/01/2014 18:41


mais non eMmA !


c'est très bien et nous donne une bonne idée de cette belle rencontre


et... que de jolies femmes...


rien que du plaisir !

eMmA 13/01/2014 09:37



 


Merci Kasi. A mon avis elles aiment le chocolat (une de ses nombreuses vertus : l'embellissement, peut-être)...


Bisous Doc,


eMmA



Flo 12/01/2014 11:30


Soirée inoubliable, à (re)découvrir un artiste authentique, humain et qui a su parfaitement s'entourer.

Au-delà des photos, des circonstances et des rencontres, c'est surtout l'atmosphère de ce concert qui m'aura marqué : des musiciens complices, un public entièrement acquis, des instrumentations
parfois osées, souvent ouvragées, toujours réussies, et la poignée de main franche d'un homme qui peut être fier de son oeuvre et de son image.

Mais c'est surtout en l'écoutant que la fête commence...

eMmA 13/01/2014 10:13



 


Oui mon Flo, et je suis tout à fait ravie que tu aies pu, juste avant ton départ, être avec nous et surtout que tu aies apprécié et rencontré Yves Duteil.


 


Tu décris fort bien ton ressenti. C'est ta belle plume qui aurait dû rédiger cette note. Dommage que je n'y ai pas pensé plus tôt...


 


Tu pourrais envisager d'enseigner à tes étudiants de Lahore l'un de ses textes (comme par exemple Apprendre).


De très nombreuses écoles en France portent son nom.


 


Bisous,


eMmAman


 



Quichottine 12/01/2014 11:17


Magnifique partage !


Je crois que j'aurais adoré m'y rendre...


Ma chanson préférée : Virages.


Bisous et douce journée eMmA.

eMmA 13/01/2014 10:03



 


Je te rejoins totalement, Quichottine : ma chanson préférée est également Virages.


Si tu avais entendu la version réorchestrée pour ce concert !


Les dissonances et le grincement des cordes du violoncelle faisant écho à celui du piano (car oui, Angelo Zurzulo joue aussi sur les cordes du piano) incarnent à merveille la tension palpble à
rouler sous la pluie, la fatigue du voyage interminable, l'éblouissement des phares, le rythme des balais d'essuie-glace.


Et puis, les pauses douceur arrivent pour symboliser l'amour porté à sa belle endormie...


J'aime toujours la version d'origine de mon vieux vynil, mais aussi la nouvelle version du concert (fr)agiles en 2008 et cette autre du concert Flagrant Délice encore revisitée.


Que d'inventivité !


 


Je t'embrasse en te souhaitant une bonne semaine.


eMmA


 


 



marinelou 12/01/2014 11:05


J'adore cet artiste, comme j'aurai apprécié cette soirée ! Une jolie bande d'amies en plus !


Etait-il atteint de dyscalculie comme moi ?


Charmantes boucles, tu es très jolie !


Bises du jour

eMmA 13/01/2014 10:07



 


Merci Marinelou pour ta lecture attentive...


Non pas atteint de dyscalculie, mais d'un sens de l'humour communicatif !


Mais aussi d'une grande simplicité.


Sa joie à être sur scène faisait plaisir à voir.


Oui, j'ai apprécié aussi de rencontrer quelques aminautes.


Merci pour les boucles (non d'or)...


 


Passe une bonne semaine pleine de fantaisie (et de colle ?)


eMmA


 


 



Cathy Printemps 12/01/2014 10:22


Merci eMmA de nous faire partager ce moment si particulier.


 Faute de pouvoir nous rendre à Paris,  le concert d'Yves se sera le WE prochain aux Herbiers. 1ère en province qui je l'espère lui réservera un accueil des
plus chaleureux.


Vu les quelques mots et les photos que vous avez la gentillesse de partager avec nous,  je vous avoue que j'ai hâte d'y être....Nous  souhaitons une longue et
belle aventure à Flagrant Délice ! 


Je vous quitte , car le temps presse ... 18 ans à fêter c'est important pour une jeune fille..."chut " surprise  


Très belle journée à vous





 


 


 

eMmA 13/01/2014 09:42



C'est sûr Cathy que vous allez passer un délicicieux moment. Vous nous raconterez ?


J'ai ajouté une petite vidéo (autorisée par Yves)... pensez à apporter vos téléphones portables.


 


Je vous souhaite de jolis préparatifs pour la majorité de cette jeune fille (est-ce une Printemps ?)


 


Passez une belle semaine,


eMmA


 


 



telos 12/01/2014 10:15


sûrement..un moment émotion tranquille.

eMmA 13/01/2014 09:49



 


Les sujets traités dans les chansons de ce grand artiste sont pour la plupart profonds, toujours touchants, parfois chantés sur un mode léger et teinté d'humour.


La salle, comble, lui a fait un triomphe.


 


Passe une bonne journée, Télos.


eMmA


 


 



mimi 12/01/2014 09:48


tes photos sont très bien et c'est comme si j'y étais au concert de ce grand chanteur


Alors merci Emma


 

eMmA 13/01/2014 09:53



 


Tant mieux si ces photos t'ont permis d'être un peu dans cette salle où régnait beaucoup de joie et d'admiration !


 


Belle journée Mimi,


eMmA


 



mighe 12/01/2014 09:42


 


 


Merci...merci....mille fois MERCI !!!!!!!

eMmA 13/01/2014 09:44



 


Tout à fait et sincèrement très heureuse de ton enthousiasme !


 


Passe une très bonne semaine dans ton île.


 


Bisous,


eMmA l'îlienne.



gazou 12/01/2014 08:03


Ce devait être une magnifique soirée...et tant pis si les photos ne sont pas au top,merci de partager cela avec nous

eMmA 13/01/2014 09:46



 


Oui, je confirme, une soirée magnifique, faite d'admiration et de beaucoup d'échanges simples et spontanés dans un cadre d'exception.


 


Bonne semaine à toi, Gazou.


eMmA