Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Yves Simon sur le haut de la pile

Le 23 février 2011, sortait le dernier roman d'Yves Simon (pas celui qui enseigne à Dauphine, mais celui qui habite Place Dauphine) publié pour la première fois chez Stock, La Compagnie des femmes.
Je n'ai jamais raté la publication des écrits d'Yves Simon, aussi celui-ci trône-t-il sur le haut d'une pile respectable.

YS-Le-haut-de-la-pile.jpg

Le libraire de l'Arbre à Lettres a déposé dans le livre un marque-page avec... des étoiles.

Un-moment-de-lecture-YS.jpg

Je crois avoir lu tous les livres d'Yves Simon.

Ils m'ont tous plu et "La Compagnie des femmes" ne déroge pas à la règle.

Celui-ci est un road-movie durant lequel le narrateur, autobiographe, nous emmène revisiter sa carte du Tendre tout en roulant vers la Méditerranée.

Une petite musique du coeur tourne au rythme des roues de sa voiture de collection, dans un même élan, une même ferveur, un même souvenir.

J'ai pris place dans le véhicule.

Même pas eu peur d'être à la place du mort  (j'ai quand même bouclé ma ceinture de sécurité !)

J'ai eu l'impression que ce roman faisait la somme de tous les autres, comme un triple voyage intérieur, initiatique et tout de même bien réel.

Cette Compagnie, sorte de compagnie de wagons-lits ou de compagnie aérienne, nous transporte en fait vers un seul Amour, le présent amour, l'amour-cadeau, qui attache l'auteur à sa Compagne.

Au dos du roman :

« A l’instant où il sortait de ma voiture, le vieil autostoppeur que j’avais embarqué à la sortie de Mâcon-Nord se retourna et dit :
- Où allez-vous ?
- Je n’sais pas.
- Comment saurez-vous que vous êtes arrivé ? »

Des phrases, des idées qui m'ont touchée :

 p. 73  "Quel point absurde du monde cherche-t-on lorsque l'on s'enfuit de là où on est bien ? Un déséquilibre, une fragilité inexpérimentée, quelque fulgurance inédite ?"

p.182  "J'ai vite compris que la littérature était ta première amante, ta favorite, et si tu aimais traverser la ville en ma compagnie, ce n'était qu'une ombre, sache-le, qui t'accompagnait, ne rêvant que d'une seule chose: que nos corps se nouent, non pour ne faire qu'un, mais pour être deux, la plus belle invention des hommes depuis qu'ils se sont mis à craindre les orages et d'être effrayés par la nuit".

p. 215  "On ne parlera jamais assez de l'extrême jubilation qu'il y a à discourir avec les sentiments du monde, les paysages, avec les accrocs de la vie, ses déflagrations, avec des personnes réelles ou fictionnelles venues traverser, à l'instant de notre désir, les pages improbables d'un roman."

p. 241 "...Encore une chose... Ne t'imagine pas qu'il y a une fois pour toutes les chanceux et les malchanceux. Ce serait une grave erreur de croire à je ne sais quel bon numéro tiré à la naissance. Les chanceux sont ceux qui écoutent, qui regardent, qui tissent des liens avec des inconnus, qui voyagent et s'étonnent, qui ne se découragent pas et persistent quant tout semble résister..."

Et parce que Yves Simon fait partie de mes repères depuis toujours, qu'il soit ou fut un grand voyageur, je reprends ce collage que je vous avait présenté en août 2009, où il nous observe de ses yeux scrutateurs parmi quelques unes de mes idoles...

Regrads d'icônes

© eMmA MessanA

Paris XIème, août 2009 - N°96 Regards d'icônes

Collage sur papier dessin 24 X 32 cm

  Fragments de papiers provenant de magazines

Ce collage N°96, pièce unique, est vendu

Il vit à Boeschepe

(la signature rose en filigrane n'apparaît pas sur le collage)

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL à Pondichery (Inde)

5% du produit de la vente de ce collage ont été versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Président-Fondateur et Noëlle Duteil  la Trésorière

Yves Simon, Patrice

Extrait de l'album Rumeurs

Elle dit des mots fragiles

Qui semblent sortir d'une île,
Du volcan apaisé de sa bouche
Quand elle me touche

Elle invente des phrases enflammées
Des postures ensorcelées
Pourtant, quand elle s'endort contre mes reins,
Tout est bien

Elle rêve alors de galaxies,
De comètes alanguies
Elle porte un prénom
De garçon

Elle s'appelle Patrice
Elle est belle et métisse
Elle vient d'un autre continent
Où tout n'est que tourments
Et pourtant

Elle dit des mots fragiles
Qui semblent sortir d'une île,
Du volcan apaisé de sa bouche
Quand elle me touche

Pour retrouver d'autres chansons d'Yves Simon dans la playlist d'eMmA, cliquez ici : Playlist Yves Simon

Site d'Yves Simon :  link  

Page facebook d'Yves Simon : link

Patrice, Yves Simon Extrait de l'album Rumeurs (2007, Barclay)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

télos 13/03/2011 06:54



l'intense qui apaise



eMmA 13/03/2011 08:32



et qui stimule...



toutenpapier 12/03/2011 19:37



Je viens te souhaiter un bon week end, trés sympas tes collages je les adore!!!!!!   Bises à bientôt   nathalie



eMmA 13/03/2011 08:31



Merci Nathalie.


Je te souhaite un très beau diMAnche, crétaif et reposant.


Je t'embrasse,


eMmA