Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Je pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Dernier titre paru : "Transpositions hasardeuses"


Si les larmes servaient de remède

Publié par eMmA MessanA sur 23 Mars 2017, 08:59am

Catégories : #Poésie

Si les larmes servaient de remède au malheur,
Et le pleurer pouvait la tristesse arrêter,
On devrait, Seigneur mien, les larmes acheter,
Et ne se trouverait rien si cher que le pleur.

Mais les pleurs en effet sont de nulle valeur :
Car soit qu’on ne se veuille en pleurant tourmenter,
Ou soit que nuit et jour on veuille lamenter,
On ne peut divertir le cours de la douleur.

Le coeur fait au cerveau cette humeur exhaler,
Et le cerveau la fait par les yeux dévaler,
Mais le mal par les yeux ne s’alambique pas.

De quoi donques nous sert ce fâcheux larmoyer?
De jeter, comme on dit, l’huile sur le foyer,
Et perdre sans profit le repos et repas.

                                                 Joachim du Bellay, Les Regrets

Les Collages d'emma MessanA, verso d'un carnet

Les Collages d'emma MessanA, verso d'un carnet

Les Collages d'eMmA MessanA, collage "Il y a des jours", pièce unique

Les Collages d'eMmA MessanA, collage "Il y a des jours", pièce unique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
2014 déjà! Et toujours la même émotion. Quel magnifique poème de Joaquim du Bellay.
Bises Emma.
Répondre
E
Le temps passe, les émotions restent dans nos coeurs...
M
Vos collages sont toujours aussi superbes, et remplis d'émotions. Cela fait un moment que je n'étais pas passé par ici et c'est bien dommage...
Répondre
E
Merci à vous Marinette, vous êtes la bienvenue.
G
de beaux collages pour ce poème que je ne connaissais pas
Répondre
E
Ce poème est vraiment plein de tristesse. Lui-même pleure toutes les larmes de ses rimes...
A
Superbe ! Quand j'ai beaucoup de peine, je n'arrive pas toujours à pleurer.
bravo!
Répondre
E
Les larmes ne se commandent pas. Elles viennent, voilà tout. Je crois qu'elles sont capables de contribuer au début du réconfort...
J
Les larmes ne guérissent pas de tout mais elles sont bien utiles et quand on a tant souffert que les yeux restent secs, ce que ceux qui ne savent pas prennent pour de l'indifférence, la douleur intérieure est infinie.
Magnifique hommage
Répondre
E
Oui, je me souviens d'un collègue, toujours très raide et plutôt peu expansif, qui était beaucoup moqué.
Quelqu'un un jour a dit, "mais s'il est si raide, c'est parce qu'il a avalé un parapluie". Un autre lui a rétorqué que sans doute était-ce parce qu'il pleuvait trop fort en lui...
Merci Jeanne pour ton témoignage.

Nous sommes sociaux !