Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Je pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Dernier titre paru : "Transpositions hasardeuses"


Pourvu qu'elle s'entoure d'une écharpe

Publié par eMmA MessanA sur 16 Août 2018, 09:59am

Catégories : #LesCollagesdeMmAMessanA, #Abstrait, #Encres, #Mes gammes, #Série Froufrous

Pourvu, Gauvain Sers

**

Dès que je vois un foulard, une écharpe, j'imagine des parfums, des souvenirs...

Dans la série #Froufrous

Tous les collages de la série Abstrait sont regroupés ici : #Abstrait

Les Collages d'eMma MessanA, collage "Parfum de soie", pièce unique  © eMmA MessanA

Les Collages d'eMma MessanA, collage "Parfum de soie", pièce unique © eMmA MessanA

     © eMmA MessanA

Saint-Urbain (Vendée), juin 2017

N°348  Parfum de soie

Collage sur papier dessin 24 X 32 cm

  Fragments de papiers provenant de magazines, encres

Ce collage N°348, pièce unique, est disponible non encadré dans le catalogue N°2 ici

(le copyright en filigrane n'apparaît pas sur le collage d'origine)

Mes gammes

Pourvu, Gauvain Sers

Auteur/compositeur, Gauvain Sers

Extrait de son premier album, Pourvu, sorti le 9 juin 2017 chez Universal Music

Pourvu qu'elle trouve pas ridicule
La phrase marquée sur mon pull
Pourvu que j'lise pas dans ses yeux
Que ma casquette c'est pour les vieux
Pourvu qu'il y ait pas un énorme blanc
Dès que je prononce intermittent
Pourvu qu'elle prenne pas le premier train
Quand j'vais lui dire j'm'appelle Gauvain

Pourvu qu'elle me trouve pas couillon
Chaque fois que j'cite Le dîner de cons
Pourvu qu'elle connaisse Coke en stock
Et quelques jurons de Haddock
Pourvu qu'elle ait le sens de l'amour
Et qu'on n'ait pas de chagrin d'humour
Pourvu qu'elle digère bien les huitres
Pourvu qu'elle gueule contre l'arbitre
Pourvu qu'elle gueule contre l'arbitre

Pourvu qu'elle lise les cartes Michelin
Pourvu qu'on s'échange nos bouquins
Pourvu qu'elle vole mon marque-page
Et qu'elle soit pas trop maquillage
Pourvu qu'elle parle à mes copains
Pour qu'ça devienne ensuite les siens
Pourvu qu'son père soit pas le sosie
De Donald Trump j'vous en supplie

Pourvu qu'elle sache qui est Leprest
Pourvu qu'elle vote pas pour la peste
Pourvu qu'elle s'entoure d'une écharpe
Que je respire avant qu'elle parte
Pourvu qu'elle ait la larme facile
Pourvu qu'ce soit une cinéphile
Pourvu qu'elle prenne tous les coussins
Comme il est touchant Darroussin
Comme il est touchant Darroussin

Pourvu qu'ce soit l'genre de compagne
Qui parte sur les routes de campagne
Où deux voitures peuvent pas s'croiser
Les bottes de foin, les bottes aux pieds
Pourvu qu'elle soit aussi de celles
Qui pensent à remplir leur cervelle
Qu'elle penche plutôt vers Modiano
Qu'elle penche pas trop vers Morano

Pourvu qu'elle veuille beaucoup de gamins
C'est dingue d'avoir de si p'tites mains
Pourvu qu'elle se moque un peu d'moi
Sur ma coupe au bol d'autrefois
Pourvu qu'elle pianote le matin
La BO d'Amélie Poulain
Et pourvu qu'elle aime cette chanson
Autant qu'la voix d'Gérard Darmon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
découverte musicale
écharpe douce
Merci Emma
Répondre
M
Oui mais Ronan Luce avait un faux air de Thomas Fersen...
Répondre
V
Ton écharpe est superbe. J'aime beaucoup ta série frrourous,
J'ai découvert ce chanteur et cette chanson très récemment. Il sait écrire le jeune homme.
Répondre
E
Merci Valentine. C'est une série commencée ici à l'atelier et je prévois quelques variations sur ce même thème (que j'aime).
Gauvain Sers, tu as raison, il sait écrire ! J'aime lorsqu'un chanteur nous raconte une histoire qui tient la route en moins de 4 mn. C'est ça le talent.
G
J'aime bien ton collage et aussi cette chanson et ce chanteur que je ne connaissais pas du tout
Répondre
E
Merci Gazou. Gauvain Sers, je pense que l'on va beaucoup en entendre parler !
F
"qu'elle penche plutôt vers Modiano, qu'elle penche pas trop vers Morano"... Vraiment le sens de la formule et il y a de l'idée dans ces mots, et j'en aime le sens ! Je ne m'en lasse pas...
Répondre
E
Tout à fait d'accord avec toi, Fabrice. Tu devrais écouter "Hénin-Beaumont".
F
Bonjour eMmA,
d'abord, ce collage me fait penser au corps d'une femme, tout en sensualité, coloré de tous les parfums qui le font, le façonne. Très belle idée, jolie à regarder, élégante...
Et puis, merci pour cette chanson et ce chanteur que je découvre ici. C'est tout ce que j'aime, la voix, l'interprétation, le texte, la mélodie... Y a quelque chose de Renaud à ses débuts, un peu de Renan Luce aussi, un vrai plaisir d'écoute, merci. "Pourvu qu'elle sache qui est Le Prest, pourvu qu'elle vote pas pour la peste..."
Belle journée à toi, je t'embrasse.
FP
Répondre
E
Bonjour Fabrice,
Oui, cette série collages/encres a quelque chose à voir avec les mousselines, les soieries, les étamines, bref, les tissus précieux et fins, élégants, qui drapent les femmes. Je suis donc heureuse que tu aies vu tout ce que tu décris avec finesse dans "Parfum de soie".
Allain Leprest est un chanteur que j'ai connu bien trop tard...
L'album de Gauvain Sers est sorti aujourd'hui.
Bon après-midi, moi je retourne à l'atelier coller quelques fourreaux...
M
J'adore cette série de collages si féminins.
Merci pour la découverte de cette chanson. "Pourvu qu'elle sache qui est Le Prest" (c'est rare pour un jeune mec).
Répondre
E
Tu as raison Mimi, Allain Leprest n'est pas re(connu) à sa juste très grande valeur.
C
Très sympa...un petit air de la voix de Renan Luce.
¸¸.•*¨*• ☆
Répondre
E
Oui, tout à fait d'accord avec toi. Il fait les premières parties de Renaud (le beau-père de Renan Luce)...

Nous sommes sociaux !