Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Je pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Dernier titre paru : "Transpositions hasardeuses"


Eternelle

Publié par eMmA MessanA sur 31 Juillet 2017, 10:12am

Catégories : #Mes anges

Jeanne Moreau

23 janvier 1928 à Paris

31 juillet 2017 à Paris

 

           Jeanne Moreau n'a pas d'âge. C'est une voix, une incarnation de la liberté, une présence. Elle est à jamais l'héroine de mon film culte de Truffaut, Jules et Jim.

Elle est à jamais le symbole du tourbillon de la Vie.

Jeanne Moreau sera éternelle

Rest in peace.

eMmA MessanA

Jeanne Moreau, Le Tourbillon De La Vie

Serge Rezvani

Elle avait des bagues à chaque doigt,

Des tas de bracelets autour des poignets,

Et puis elle chantait avec une voix

Qui, sitôt, m'enjôla.

 

Elle avait des yeux, des yeux d'opale,

Qui me fascinaient, qui me fascinaient.

Y avait l'ovale de son visage

De femme fatale qui m'fut fatale

De femme fatale qui m'fut fatale

 

On s'est connu, on s'est reconnu,

On s'est perdu de vue, on s'est r'perdu d'vue

On s'est retrouvé, on s'est réchauffé,

Puis on s'est séparé.

 

Chacun pour soi est reparti.

Dans l'tourbillon de la vie

Je l'ai revue un soir, aïe, aïe, aïe,

Ça fait déjà un fameux bail

Ça fait déjà un fameux bail

 

Au son des banjos je l'ai reconnue.

Ce curieux sourire qui m'avait tant plu.

Sa voix si fatale, son beau visage pâle

M'émurent plus que jamais.

 

Je me suis soûlé en l'écoutant.

L'alcool fait oublier le temps.

Je me suis réveillé en sentant

Des baisers sur mon front brûlant

Des baisers sur mon front brûlant

 

On s'est connu, on s'est reconnu.

On s'est perdu de vue, on s'est r'perdu de vue

On s'est retrouvé, on s'est séparé.

Dans le tourbillon de la vie.

 

On a continué à toumer

Tous les deux enlacés

Tous les deux enlacés.

Puis on s'est réchauffé.

 

Chacun pour soi est reparti.

Dans l'tourbillon de la vie.

Je l'ai revue un soir ah ! là là

Elle est retombée dans mes bras.

 

Quand on s'est connu,

Quand on s'est reconnu,

Pourquoi s’perdre de vue,

Se reperdre de vue ?

 

Quand on s'est retrouvé,

Quand on s'est réchauffé,

Pourquoi se séparer ?

 

Et tous deux on est reparti

Dans le tourbillon de la vie

On a continué à tourner

Tous les deux enlacés

Tous les deux enlacés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Une grande dame qui a su vivre une vie de battante , je l'aimais beaucoup.
Un joli duo plein de sensibilité.
Belle soirée eMmA
Répondre
E
Pour un autre duo, tu peux relier cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Po08RIjku3E
M
J'ai la mémoire qui flanche... mais on n'oubliera pas les chants de Jeanne !
Répondre
E
Cette chanson, maman la chantait régulièrement lorsque j'étais enfant. Alors, je connais surtout sa propre version !!
G
Elle est inoubliable et la chanson aussi
Répondre
E
C'est vrai. Ecoute ce duo aussi : https://www.youtube.com/watch?v=Po08RIjku3E
B
Je l'adorais.... Vous lui rendez un bel hommage.
Répondre
E
Mon hommage est fort modeste, mais il est sincère.
J
Un bel hommage que ce choix de Jean-Claude Carrière dans la vidéo pour lui rendre un hommage vivant et jusqu'au manque de punch de Vanessa Paradis qui m'agaçait un peu dans sa reprise et qui ici traduit si bien la douce tristesse de tous les admirateurs(trices) de Jeanne Moreau.
Répondre
E
Moi, la prestation de Vanessa Paradis m'avait beaucoup émue, surtout lorsque Jeanne Moreau a pris le micro pour l'accompagner. Hormis le duo avec Serge Rezvani extrait de "Jules Jim", c'est la première scène à laquelle j'ai pensé. Pour ce qui de la bande-son d'un film, c'est bien sûr la trompette de Miles Davis dans "Ascenseur pour l'échaffaud" qui immanquablement m'évoque cette grande actrice. Et puis, j'ai une petite tendresse pour "L'Adolescente" interprétée par le duo Moreau/Duteil.
Adieu Jeanne ...
C
Elle était unique. Je crois qu'elle restera inégalable.
Répondre
E
Oui, c'est certain. Par certains côtés, elle me fait penser à Annie Girardot.
V
J'apprends sa disparation sur ton blog. Oui Jeanne est éternelle. Une vie bien remplie. Une femme inoubliable.
Je me souviens de ce tourbillon de la vie et de cette complicité entre Vanessa Paradis et Jeannne Moreau.
Bises Emma.
Répondre
E
D'accord en tout point avec toi. Elle disait ne pas avoir peur de la mort, et comme tu le dis fort justement, sa vie a été pleine et belle.
Je t'embrasse, Valentine.
A
Au revoir Jeanne...
Répondre
E
On se reverra, peut-être, sur le grand écran intersidéral.

Nous sommes sociaux !