Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

eMmA MessanA, collagiste

Pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Des fois, je marie les deux tout en osant m'égarer parfois vers un peu de poésie...


"Elle imagine"

Publié par eMmA MessanA sur 11 Août 2012, 23:00pm

Catégories : #Mes gammes

Campanie-6190.JPG

Mer Tyrrhénienne, Palinuro (juillet 2012)

Elle imagine, Nacash et Enrico Macias

Reprise d'une très belle chanson des années 80 des frères Nacache

Paroles : Benny Godsend, Claude Nacache

Musique : Marc et Gérard Nacache,

Auteur :Benny Godsend - Claude Nakache Compositeur :Marc Nakache - Gerard Nakache Lire la suite: http://www.greatsong.net/PAROLES-NACASH,ELLE-IMAGINE,231435.html
Auteur :Benny Godsend - Claude Nakache Compositeur :Marc Nakache - Gerard Nakache Lire la suite: http://www.greatsong.net/PAROLES-NACASH,ELLE-IMAGINE,231435.html
Auteur :Benny Godsend - Claude Nakache Compositeur :Marc Nakache - Gerard Nakache Lire la suite: http://www.greatsong.net/PAROLES-NACASH,ELLE-IMAGINE,231435.html

Extrait de l'album Un Beau Dimanche d'Eté (MGN Music, 2011)

Elle a dans ses yeux noirs toute une histoire
qui n'est pas son histoire.
Elle porte en elle des chemins d'exil
Des grands soleils, d'anciens matins d'avril
Elle est comme orpheline d'une autre vie
Elle sait qu'elle vient du Sud par amnésie...
Y a tant de rires, y a tant de larmes
Vécus comme dans un film qu'elle n'a pas vu

Elle imagine... Elle imagine...
la chaleur immobile des villes blanches...
Elle imagine... Ces musiques aux fenêtres
des chagrins et des fêtes, sous le soleil
Elle imagine... Elle imagine
tous ces rires d'enfants dans les ruelles...
Elle imagine... les mains qui disent adieu
Les larmes dans les yeux sous le ciel bleu

Elle est comme une enfant qui rêve de voir
au-delà des miroirs...
Malgré ses peurs, elle voudrait renaître
De tout son être, aux racines de son cœur
David a bien vaincu tous les géants
L'espoir a bien ouvert les océans.
Y a tant d'images dans ses yeux plein d'espoir
Y a tant d'envie de tout savoir


Elle imagine... Elle imagine...
la chaleur immobile des villes blanches...
Elle imagine... Ces musiques aux fenêtres
les chagrins et les fêtes, sous le soleil
Elle imagine... Elle imagine
tous ces rires d'enfants dans les ruelles...
Elle imagine... des mains qui disent adieu
Les larmes dans les yeux sous le ciel bleu


Elle imagine... Elle imagine...
Dans le miroir du temps qu'ils étaient simplement
des gens heureux.

Pour retrouver d'autres chansons de Enrico Macias  dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre d'une note :

Il était une fois... le collage dominical

Site de Enrico Maciaslink

Page facebook de Enrico Macias : link

Elle a Dans ses yeux noirs Toute une histoire Qui n’est pas son histoire Elle porte en elle Des chemins d’exil Les grands soleils D’anciens matins d’avril Elle est comme orpheline d’une autre vie Elle sait qu’elle vient du sud par amnésie Y’a tant de rires Y’a tant de larmes vécues Comme dans un film Qu’elle n’a pas vu. Elle imagine Elle imagine La chaleur immobile des villes blanches Elle imagine Ces musiques aux fenêtres Les chagrins et les fêtes Sous le soleil Elle imagine Elle imagine Tous ces rires d’enfants dans les ruelles Elle imagine Les mains qui disent adieu Les larmes dans les yeux Sous le ciel bleu. Elle est Comme une enfant Qui rêve de voir Au-delà des miroirs Malgré ses peurs Elle voudrait renaître De tout son être Aux racines de son cœur. David a bien vaincu tous les géants L’espoir a bien ouvert les océans Y’a tant d’images Dans ses yeux pleins d’espoir Y’a tant d’envie De tout savoir. Elle imagine Elle imagine La chaleur immobile des villes blanches Elle imagine Ces musiques aux fenêtres Les chagrins et les fêtes Sous le soleil Elle imagine Elle imagine Tous ces rires d’enfants dans les ruelles Elle imagine Les mains qui disent adieu Les larmes dans les yeux Sous le ciel bleu. Y’a tant de rires Y’a tant de larmes Y’a tant d’espoir Y’a tant d’envie de tout savoir Elle imagine Elle imagine La chaleur immobile des villes blanches Elle imagine Ces musiques aux fenêtres Les chagrins et les fêtes Sous le soleil Elle imagine Elle imagine Tous ces rires d’enfants dans les ruelles Elle imagine Les mains qui disent adieu Les larmes dans les yeux Sous le ciel bleu. Elle imagine Elle imagine Dans les chemins des larmes et des regrets Elle imagine dans le miroir du temps Qu’ils étaient simplement Des gens heureux. Lire la suite: http://www.greatsong.net/PAROLES-NACASH,ELLE-IMAGINE,231435.html
Elle a Dans ses yeux noirs Toute une histoire Qui n’est pas son histoire Elle porte en elle Des chemins d’exil Les grands soleils D’anciens matins d’avril Elle est comme orpheline d’une autre vie Elle sait qu’elle vient du sud par amnésie Y’a tant de rires Y’a tant de larmes vécues Comme dans un film Qu’elle n’a pas vu. Elle imagine Elle imagine La chaleur immobile des villes blanches Elle imagine Ces musiques aux fenêtres Les chagrins et les fêtes Sous le soleil Elle imagine Elle imagine Tous ces rires d’enfants dans les ruelles Elle imagine Les mains qui disent adieu Les larmes dans les yeux Sous le ciel bleu. Elle est Comme une enfant Qui rêve de voir Au-delà des miroirs Malgré ses peurs Elle voudrait renaître De tout son être Aux racines de son cœur. David a bien vaincu tous les géants L’espoir a bien ouvert les océans Y’a tant d’images Dans ses yeux pleins d’espoir Y’a tant d’envie De tout savoir. Elle imagine Elle imagine La chaleur immobile des villes blanches Elle imagine Ces musiques aux fenêtres Les chagrins et les fêtes Sous le soleil Elle imagine Elle imagine Tous ces rires d’enfants dans les ruelles Elle imagine Les mains qui disent adieu Les larmes dans les yeux Sous le ciel bleu. Y’a tant de rires Y’a tant de larmes Y’a tant d’espoir Y’a tant d’envie de tout savoir Elle imagine Elle imagine La chaleur immobile des villes blanches Elle imagine Ces musiques aux fenêtres Les chagrins et les fêtes Sous le soleil Elle imagine Elle imagine Tous ces rires d’enfants dans les ruelles Elle imagine Les mains qui disent adieu Les larmes dans les yeux Sous le ciel bleu. Elle imagine Elle imagine Dans les chemins des larmes et des regrets Elle imagine dans le miroir du temps Qu’ils étaient simplement Des gens heureux. Lire la suite: http://www.greatsong.net/PAROLES-NACASH,ELLE-IMAGINE,231435.html
Elle a Dans ses yeux noirs Toute une histoire Qui n’est pas son histoire Elle porte en elle Des chemins d’exil Les grands soleils D’anciens matins d’avril Elle est comme orpheline d’une autre vie Elle sait qu’elle vient du sud par amnésie Y’a tant de rires Y’a tant de larmes vécues Comme dans un film Qu’elle n’a pas vu. Elle imagine Elle imagine La chaleur immobile des villes blanches Elle imagine Ces musiques aux fenêtres Les chagrins et les fêtes Sous le soleil Elle imagine Elle imagine Tous ces rires d’enfants dans les ruelles Elle imagine Les mains qui disent adieu Les larmes dans les yeux Sous le ciel bleu. Elle est Comme une enfant Qui rêve de voir Au-delà des miroirs Malgré ses peurs Elle voudrait renaître De tout son être Aux racines de son cœur. David a bien vaincu tous les géants L’espoir a bien ouvert les océans Y’a tant d’images Dans ses yeux pleins d’espoir Y’a tant d’envie De tout savoir. Elle imagine Elle imagine La chaleur immobile des villes blanches Elle imagine Ces musiques aux fenêtres Les chagrins et les fêtes Sous le soleil Elle imagine Elle imagine Tous ces rires d’enfants dans les ruelles Elle imagine Les mains qui disent adieu Les larmes dans les yeux Sous le ciel bleu. Y’a tant de rires Y’a tant de larmes Y’a tant d’espoir Y’a tant d’envie de tout savoir Elle imagine Elle imagine La chaleur immobile des villes blanches Elle imagine Ces musiques aux fenêtres Les chagrins et les fêtes Sous le soleil Elle imagine Elle imagine Tous ces rires d’enfants dans les ruelles Elle imagine Les mains qui disent adieu Les larmes dans les yeux Sous le ciel bleu. Elle imagine Elle imagine Dans les chemins des larmes et des regrets Elle imagine dans le miroir du temps Qu’ils étaient simplement Des gens heureux. Lire la suite: http://www.greatsong.net/PAROLES-NACASH,ELLE-IMAGINE,231435.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Quichottine 14/08/2012 10:44


Magnifique chanson... merci pour le partage, eMmA.


Triste et belle à la fois... nostalgie.


 


Passe une douce journée.

eMmA 14/08/2012 13:33



 


Oui, "triste et belle à la fois", c'est souvent le lot de nos souvenirs...


 



Gérard 13/08/2012 00:46


 J'écoute souvent Enrico , je suis allé le voir sur scène à Tours...connais tu l'hommage à son Beau-père le grand musicien Cheukh Raymond


http://www.youtube.com/watch?v=SHtO_90gRO0


...et je possède ce CD il est remarquable


http://www.deezer.com/fr/music/enrico-macias/hommage-a-cheik-raymond-350204


 


 

eMmA 13/08/2012 08:06



 


Merci Gérard, je ne connaissais pas la vidéo que je viens d'écouter en entier, mais j'y reviendrai ce soir.


Elle très intéressante et émouvante.


Quant au disque, je l'ai depuis quelques années et l'écoute régulièrement.


Il y a même une note ici (je ne sais plus laquelle) qui est illustrée avec une chanson de cet album...


 


Très bonne journée à toi.


eMmA


 



ulysse 12/08/2012 22:46


merci pour le rappel de cette magnifique chanson 

eMmA 13/08/2012 08:06



 


Enjoy !


 



kas 12/08/2012 22:01


as-tu vu des dauphins ?

eMmA 13/08/2012 07:50



 


Non, les dauphins je les ai vus à Cancun...


 



erato:0059: 12/08/2012 21:54


Une très belle chanson qui s'harmonise bien avec la photo .On part , on imagine , on se souvient , on espère ...... j'aime beaucoup.Belle soirée eMmA

eMmA 13/08/2012 08:07



 


Flux et reflux des émotions...


 



Ramon 12/08/2012 21:04


Il y a beaucoup de nostalgie dans ce texte.


Mais aussi de la lumière, de la fraîcheur, des couleurs d'espoir...


Merci Emma de nous l'avoir fait revivre.


Bonne soirée,


Amitiés,


Ramon

eMmA 12/08/2012 21:29



 


J'ai pensé que tu serais sensible à l'ambiance de cette chanson, mais aussi à celle de ma précédente note (un peu pour les les mêmes raisons d'ailleurs).


 


Incroyable, l'histoire que tu relatesce soir sur ton blog !


 


 



flipperine 12/08/2012 18:28


une petite promenade en mer c'est avec plaisir

eMmA 12/08/2012 19:11



 


On embarque !



Jackie 12/08/2012 17:44


Je découvre cette chanson... Elle m'émeut beaucoup.Merci


Belle soirée eMmA

eMmA 12/08/2012 19:09



 


Je te comprends...


 



Plume 12/08/2012 14:59


Renaître de tout son être aux racines de son coeur ... un chant bouleversant des rêves qui ont accompagné tant de vies sans qu'ils ne se soient jamais réalisés.


 cette barque que je pense ancrée au rivage suggère parfaitement les émotions et les attentes de celui dont le regard scrute un horizon inaccessible ...


Merci eMmA, bon après-midi !


Bisous, Plume .

eMmA 12/08/2012 19:14



 


C'est une barque qui s'apprête à partir, à revenir, ou à s'ancrer...


Nos racines sont partout où l'on a décidé de creuser, il me semble...


 


 



Mimi 12/08/2012 09:34


 


Bonjour Emma.


Ta photo me fait imaginer toutes sortes de départs... Merci la chanson est si belle !

eMmA 12/08/2012 14:41



 


... des départs, et aussi des retours, ici ou ailleurs...



sittelle 12/08/2012 08:30


Cette belle chanson me renvoie à mes camarades du lycée Pissarro de Pontoise, en 1962, à la rentrée... dont j'ai un si beau souvenir, que je ne peux retrouver hélas malgré mes recherches; ainsi
que mon amie Jacqueline (Marenostrum) que j'aime beaucoup. Très bon dimanche, eMmA, gros bisous

eMmA 12/08/2012 09:56



 


 


Over-blog buggue complètement ces jours derniers. Il y avait longtemps !!


J'ai quand même bien reçu ton com précieux.


Précieux, car je comprends que cette note te renvoie à des souvenirs qui ont compté pour toi.


Cette chanson m'a émue.


Je l'ai découverte seulement lundi en écoutant la diffusion sur France 3 de l'émission proposée par Daniela Lumbruso enregistrée à Québec, "Sous les étoiles" et dédiée à la francophonie. Du coup,
la musique qui accompagne la note précédente est issue du même album.


Je suis allée faire un tour dans le très beau blog de ton amie et là aussi, je me suis un peu retrouvée avec mes origines du Sud de l'Italie.


En 1962, j'entrais à l'école primaire de Gonesse, après la maternelle de Gentilly... Nous étions arrivés de Tunisie quelques années plus tôt, à ma naissance... Et hop, en 1963, départ pour
Melbourne. Et la suite.......


Je comprends ton désir de retrouver tes amies. Tu n'as pas réussi avec le net ?


 


Je te souhaite un très joli diMAnche, chère Sittelle.


eMmA


 



Nous sommes sociaux !

Articles récents