Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

En route pour l'opéra

En route pour l'Opéra

© eMmA MessanA

Paris XIème, novembre 2008

N°40 "En route pour l'Opéra"

Collage sur papier dessin 24 X 32cm

  Fragments de papiers provenant de magazines

Ce N°40, pièce unique, est disponible non encadré dans le catalogue ici

(le copyright n'apparaît pas sur le collage)

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL

5% du produit de la vente des collages sont versés à APRES en France

Yves Duteil en est le Président-Fondateur  et Noëlle Duteil  la Trésorière

les collages d’eMmA MessanA support APRES SCHOOL in Pondichery (India)

5% of the income of the collages are donated to the charitable trust APRES in France

Yves Duteil is the President and Noëlle Duteil  is the Treasurer

 

 En attendant de pouvoir découvrir son prochain album prévu pour l'automne 2012, voici une "ancienne" chanson...

Cela faisait bien longtemps que je ne l'avais écoutée et je constate que le charme opère toujours!

Yves Duteil, L'Opéra

Je n'étais qu'un petit garçon,

J'étais tout seul à la maison.
Mes parents, pour un soir,
Étaient allés voir un opéra.

J'en avais pour un bon moment :
Ça n'arrivait pas si souvent.
C'était comme une trêve,
C'était comme un rêve, comme l'opéra.
J'étais dans un château fort,
J'avais une épée en or.
Je me battais comme un fou par amour pour vous.
Je me battais comme un roi par amour pour toi.

Je n'étais qu'un petit garçon,
Mes paroles étaient des chansons.
Il n'y avait ni tambour
Ni baryton pour mon opéra,
Mais dans mon imagination
Il y avait dix mille violons
Qui jouaient ma victoire,
Faisaient de ma gloire un opéra.
J'étais dans un château fort,
J'avais une épée en or.
Je me battais comme un fou, rendant coup sur coup.
Je me prenais pour un roi par amour pour toi.

Et devant l'enfant que j'étais
Toute la maison devenait
Une scène, un décor,
Et c'était alors mon opéra.
Je m'endormais sur les trois coups
Qui n'étaient peut-être, après tout,
Qu'un volet qui battait
Quand ils revenaient de l'opéra.
Mais j'étais dans mon château fort,
Et j'avais mon épée en or.
Je me battais comme un fou par amour pour vous.
Je me battais comme un roi par amour pour toi.

Pour retrouver d'autres chansons d'Yves Duteil dans la playlist d'eMmA MessanA, suivre ce lien : http://www.emmacollages.com/pages/Playlist_Yves_Duteil-6419310.html

Le Blog A Part d'Yves Duteil  : link

Yves Duteil sur facebook : link

Yves Duteil sur twitter : link  

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Gérard 27/01/2012 17:36


...et pas le moindre petit rat

eMmA 27/01/2012 20:58



Bon, demain, je te mets une note avec un petit rat...



kasimir 27/01/2012 08:48


Le chauffeur est prié de regarder la route


plutôt que d'essayer de déchiffrer les notes.


Lalala lala lalalal    lalala lala lalala

eMmA 27/01/2012 21:07



Bien vu, cher Kasi !


lalalère lalère



gazou 27/01/2012 08:00


très jolie chanson qui me fait penser à mon petit-fils...

eMmA 27/01/2012 21:00



Tu lui as fait écouter ?