Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

eMmA MessanA, collagiste

Collagiste et auteure jeunesse. Des fois, je mixe les deux et même, je peux m'égarer vers un monde de poésie...


Debout

Publié par eMmA MessanA sur 22 Mars 2017, 08:52am

Catégories : #LesCollagesdeMmAMessanA, #Epure Humanité, #Sentinelles, #Playlist Yves Simon

Les #Sentinelles sont de retour...

Tous les collages de la série de l'Humanité sont regroupés ici : lien

Les Collages d'eMmA MessanA, collage "Bruxelles debout", pièce unique © eMmA MessanA

Les Collages d'eMmA MessanA, collage "Bruxelles debout", pièce unique © eMmA MessanA

© eMmA MessanA

Paris XIème, mars 2016 - N°306 Bruxelles debout

Collage sur papier dessin 24 X 32 cm

  Fragments de papiers provenant de magazines

Ce collage N°300pièce unique, est disponible non encadré dans le catalogue N°2 ici

Yves Simon, Les Enfants Du Siècle

Extrait de l'album Liaisons (1988)

Septembre la pluie dessine sur ton visage un miroir pour les oiseaux,
Et moi j'les regarde confondre le bleu du ciel avec le bleu de tes yeux.
Les enfants du siècle s'embrassent devant la télé,
Les enfants du siècle disent "je t'aime" en anglais.
Bruxelles ma belle, j'ai rien contre les tramways mais c'est bien toi que j'aimais.
C'est place de Brouckère que ta photo est tombée, un lotus bleu s'est fané.
Les enfants du siècle lisent les bandes dessinées
Les enfants d'Bruxelles disent "je t'aime" en français.

T'es où, t'es où j'te cherche partout ?
Les ailes de la nuit sont partout.
Les ailes de la nuit sont partout, te cherchent partout.

Les ailes de la nuit planent au-dessus de Berlin là où y a l'mur et plus rien,
Et moi j'les regarde comme un ange venu du ciel même si l'amour est mortel.
Les enfants du siècle pensent encore à Treblinka,
Vergiess mein nicht, ça veut dire "ne m'oublie pas".

T'es où, t'es où j'te cherche partout ?
Les ailes de la nuit sont partout.
Les ailes de la nuit sont partout, te cherchent partout.

Un poète espagnol écrit un jour à New York "la lune a des dents d'argent"
Et sur la place Rouge les p'tits-enfants de Pouchkine ne rêvent même plus de Lénine.

Les enfants du siècle oublient parfois les idoles
Les enfants du siècle disent "je t'aime" en espagnol.

Septembre la pluie dessine sur ton visage un miroir pour les oiseaux,
Et moi j'les regarde confondre le bleu du ciel avec le bleu de tes yeux.
Les enfants du siècle s'embrassent devant la télé,

Les enfants du siècle disent "je t'aime" en anglais.

Pour retrouver d'autres chansons d'Yves Simon dans la playlist d'eMmA, cliquez ici :Playlist Yves Simon

Page facebook d'Yves Simon : link 

Vous aimez les collages d’eMmA MessanA ?

Inscrivez-vous à la lettre d'information du blog : http://www.emmacollages.com/mail/form

Devenez fan de la page facebook : https://www.facebook.com/lescollagesdemmamessana

Suivez-moi sur twitter : https://twitter.com/eMmAMessanA

Et... n'hésitez pas à transmettre ce lien à vos connaissances : www.emmacollages.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jeanne Fadosi 27/03/2016 19:12

belle composition aux couleurs du drapeau belge sali par des extrémistes qui ne lui font pas honneur selon ce que j'entends aux infos ce soir.

eMmA MessanA 27/03/2016 19:34

Oui, ces débordements sont proprement scandaleux.

almanito 25/03/2016 17:58

Chaleureux, très émouvant. Tous debout, oui!

eMmA MessanA 25/03/2016 20:05

Merci Alma, je l'ai collé debout !

Nous sommes sociaux !

Articles récents