Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Question de regard...

Des regards,

Votre regard...

 

Question de point de vue,

Vue à travers vos questions....

 

Boutons de rose ?

Rose en bouton ?

Rose et boutons ?

Boutons roses ?

 

Et vous, où avez-vous posé votre regard ?

  eMmA


Vanessa Paradis, "Il Y A"

Texte de Gaëtan Roussel

Rose et boutons 

Il y a là, la peinture des oiseaux, l'envergure qui lutte contre le vent.

Il y a là, les bordures, les distances

Ton allure quand tu marches juste devant.

Il y a là, les fissures fermées, les serrures

Comme envolé le cerf-volant.

Il y a là, la littérature, le manque d'élan, l'inertie, le mouvement.

Parfois on regarde les choses telles qu'elles sont

En se demandant pourquoi.

Parfois on les regarde telles qu'elles pourraient être

En se disant "pourquoi pas".

Il y a la la la, si l'on prenait le temps, si l'on prenait le temps.

Il y a là, la littérature, le manque d'élan, l'inertie, le mouvement.

Parfois on regarde les choses telles qu'elles sont

En se demandant pourquoi.

Parfois on les regarde telles qu'elles pourraient être

En se disant "pourquoi pas".

Il y a là, les mystères, le silence ou la mer qui lutte contre l'temps.

Il y a là, les bordures, les distances

Ton allure quand tu marches juste devant.

Il y a là, les murmures, un soupir, l'aventure

Comment mener le cerf-volant.

Il y a là, la littérature, le manque d'élan, l'inertie, le mouvement.

Parfois on regarde les choses telles qu'elles sont

En se demandant pourquoi.

Parfois on les regarde telles qu'elles pourraient être

En se disant "pourquoi pas".

Parfois on regarde les choses telles qu'elles sont

En se demandant pourquoi.

Parfois on les regarde telles qu'elles pourraient être

En se disant "pourquoi pas".


 

Pour retrouver d'autres chansons de Vanessa Paradis dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre d'une note :

"Flotter le cadavre d'un humain"

La Seine

D'où viens-tu ?

Abracadabra

Site de Vanessa Paradis : link

Page facebook de Vanessa Paradis :   link

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

solyzaan 11/06/2010 09:32



merci pour le lien  bizzzzzzzzzzz



eMmA 11/06/2010 21:04



N'oublions pas "Quand le lien se fait livre".... http://emmacollages.over-blog.com/ext/http://www.editionsdupuitsderoulle.com/


Bisou,


eMmA



lenez o vent 11/06/2010 07:30



le regard un cadeau du ciel à ne pas déguiser


bonne journée emma



eMmA 11/06/2010 07:38



Ah la chance de la mouche qui a une vision panoramique (comme si elle avait 3 000 yeux à elle toute seule). Extraordianaire ! Ou bien, la chance du chat qui voit la nuit...


 



nono 10/06/2010 17:53



Rose et boutons !


Sur la perle


Bonne soirée eMmA.


Nono



eMmA 10/06/2010 20:15



Je ne suis pas surprise que ton regard de photographe ait flashé sur la perle.


Collier de roses sans épines.


A bientôt, Nono.


eMmA



annielamarmotte 10/06/2010 14:02



la lettre est partie comme prévu;)



eMmA 10/06/2010 20:49



Alors, tu ouvriras le nouveau carton qui vient d'arriver !



EasyDoor 10/06/2010 13:48



Ce poême sur le regard illustre très
bien le nouveau regard que l'on a en voyant le changement de look de ton blog


---
Merci pour le vote



eMmA 10/06/2010 20:48



Oh, j'ai souvent tendance à changer le look de mon blog. Sûrement une habitude pour ne pas se tenir aux habitudes, justement....


...


J'espère que tu vas gagner, parce que tu es la meilleure !


Bonne soirée,


eMmA



kasimir, dit pinson déplumé 10/06/2010 10:04



Et si on remplaçait les boutons par des roses ?


Il  suffirait d'attendre qu'elle s'ouvrent pour te déshabiller !



eMmA 10/06/2010 20:14



Oh ! Tu as le regard coquin, Kasi, mais, ta formule est fort bien vue... 


Bisou,


eMmA



solyzaan 10/06/2010 07:52



j'adôoore cette chanson, elle est apaisante et le refrain est génial !! et le regard que l'on porte sur le choses est une question importante pour moi, elle est omniprésente dans les
collages....que voyez-vous, que voient-ils, que vois-je.....bizzzzzzzzzzzzzz



eMmA 10/06/2010 20:54



Tout à fait d'accord avec toi !


Moi aussi, depuis que je colle, c'est tout à fait incroyable comme mon regard a évolué vers davantage d'observation. Grâce aussi à quelques séances de Vu sous ce angle : http://pagesperso-orange.fr/vusouscetangle/index.html


Je t'embrasse, Soly.


eMmA



TELOS 10/06/2010 07:39



très bel article qui s'immisce dans mes fissures..émotion vraie...



eMmA 10/06/2010 21:01



Qu'il colmate de miel et de douceur toutes tes fissures, même si ce sont ces failles qui rendent ton regard si doux. Tu sais magnifiquement nous révéler la beauté cachée de ce qui
t'entoure....



Jackie 09/06/2010 22:47



J'aime ce pourquoi pas. Pourquoi  se contenter de ce qui est  et ne pas essayer de changer ? Nous manquons souvent d'audace... C'est dommage.


Ta rose avec ces boutons prend une tout autre dimension Merci de ce regard ...


Jackie



eMmA 10/06/2010 07:05



C'est en se "bousculant" un peu que souvent on imagine autrement et alors, tous les champs des possibles s'ouvrent à nous... Ca vaut souvent la peine.


Bonne journée,


eMmA



ramses 09/06/2010 22:24



Bonsoir eMmA !


Gainsbourg disait "Paradis, c'est l'Enfer..."


Moi, j'ai toujours aimé les boutons roses et les roses en boutons...


Bonne nuit, des bises



eMmA 10/06/2010 07:06



Coucou Ramses, c'est vrai qu'elle est d'enfer ! Gainsbourg savait lancer des fleurs aux lolitas !


Bonne journée et des bises d'eMmA



Littorine 09/06/2010 21:43



p'être ben que je vois avec les oreilles alors  



eMmA 09/06/2010 21:48



C'est sûr !


Quand on entend le gazouillis d'un enfant, quand on perçoit le charme du clapotis d'une rivière, quand on s'évade en vibrant sur la Pastorale de Beethoven, quand on s'amuse du chant du
bigorneau, forcément tes oreilles sont le receptacle de ton propre regard....






Littorine 09/06/2010 21:30



Une très belle chanson eMmA...;les paroles me parle...je ne connaissais pas...si surement entendu, sans jamais y prêter attention comme souvent ! Bonne soirée



eMmA 09/06/2010 21:36



C'est donc ton ouïe qui a posé son regard...



teresa 09/06/2010 21:19



cette rose est si parfaite : C'est la perle des roses...en bouton


amitiés- Thérèse



eMmA 09/06/2010 21:35



Mmmmmmmmm ! La perle des roses : il est joli, ton regard.


Bonne soirée,


eMmA