Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Je pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Dernier titre paru : "Transpositions hasardeuses"


Une bonne fois pour toutes

Publié par eMmA MessanA sur 9 Juin 2020, 06:37am

Catégories : #Pensée de papier

Il était une fois,

               il était deux fois,

                                      il était mille fois

un conteur et un conté

entamant la libre danse des histoires inventées

il y a beau temps, il y a longtemps,

par gros temps de vent, vive-le-vent-d'hiver,

par temps de pluie, de brûlant un-deux-trois-soleil, 

des histoires de temps immémoriaux

roulant et se déroulant de bouches en bouches

sous l'arbre à palabres où l'on nous retrouve perchés, à l'ouest, un peu fous-dingues, pas sages du tout,

des histoires écrites aujourd'hui et qui seront encore lues demain, peut-être

saperlipopette, je remets ma salopette !

   

Le dialogue entre le conteur et le conté

est fait de mots dits et redits,

      de mots bouillis archi-cuits-moelleux dans le chaudron magique 

              de regards complices,

                    de gestes amples ou discrets qui se répondent,

de silences aussi doux qu'une pantoufle de vair partie à la recherche de sa jumelle.

Il se love dans la voix qui murmure hush-little-baby-hush

                                   ou qui s'envole, tonitruante-c'est-pour-mieux-te-manger-mon-enfant.  

Il se nourrit de non-dits et de mots tus, turlututu-chapeau pointu,

de sommeils doudous dors-bien-à-demain-matin-mon-p'tit-loup,

                de variations sur une même fable, 

                                  d'improvisations à chaque fois réinventées.

 

Il était une bonne fois pour toutes,

le pouvoir d'une imagination offerte par ta bouche-bisou, ta bouche-colère,

amadouée par le clignement de tes paupières, le roulement de tes gros yeux

par ta voix faite de chair et de sang,

                par ton souffle qui va chercher au plus loin de tes entrailles,

 par le cœur et l'enfance de tes mots-papa-maman,

                     et par la croyance ineffable et absolue en des lendemains qui s'enchantent

même et surtout si on veut te faire croire que demain c'était hier et que tu ne comptes pour rien.

Texte et collage © eMmA MessanA  

Les Collages d'eMmA MessanA, fragment du leporello N°1 "Code unique" © eMmA MessanA  

Les Collages d'eMmA MessanA, fragment du leporello N°1 "Code unique" © eMmA MessanA  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Aaaah! Emma, le hang drum! Toi aussi tu as craqué sur cette musique de l'âme. Figure toi que je suis en lien avec un créateur de hang et il est à l'ouvrage pour m'en réaliser un. Il devrait être bientôt prêt. Il me tarde. Pendant le confinement, j'ai eu cette sensation que je devais vivre plus à fond mes rêves.
Répondre
E
Tu vas te faire un superbe cadeau avec ce hang drum ! Je t'imagines en compositrice sur ce mystérieux instrument pour une mise en musique de tes rêves ! C'est bien de pouvoir les réaliser.
Je t'embrasse Valentine.
E
Le conteur , un magicien , qui par ses mots, sa voix , ses silences nous transportent dans une autre dimension où seul notre âme est présente .
Tu es une belle conteuse avec tes mots, tes créations, tes musiques .Ton environnement est un vrai paradis.
Douce journée, bises eMmA
Répondre
E
Non pas vraiment Quichottine, mais je dois faire avec ! Aujourd'hui est mieux...
C'est très gentil à toi de t'en inquiéter. Je reconnais bien là ta proximité empathique.
Q
J'espère que la suite de ta journée était meilleure...
En tout cas, j'ai bien aimé la découverte proposée sur ta page.
erato a raison, tu es aussi une merveilleuse conteuse.
E
Oh là là, merci Andrée. Ton très gentil message arrive à point nommé pour me faire du bien (la matinée a commencé bien difficilement aujourd'hui...)
M
Les conteurs ne cessent de nous charmer ils nous enchantent avec leur histoire et nous font rêver ! Et toi tu le fais en musique avec tes propres mots et tes collages. Belle journée Emma
Répondre
E
Les contes sont faits pour être dits, redits, transformés au gré des ans et des siècles pour mieux se les réapproprier.
Merci pour ta lecture, Manou.
Passe une belle journée aussi.
L
j'aime leur chant, ils bercent, et tes mots
bonne journée, bises à toi
Répondre
E
J'aime l'univers de The National, ils sont à part et très talentueux. Laisse-toi bercer........................
V
C'est un conte virevoltant, décoiffant qui nous emmène au vent. A écouter sous l'arbre à palabres avec fond de kora.
J''adore! Un nouveau leporello?
Répondre
E
Oh oui, la kora, j'aime ! Je viens de découvrir le hang drum et je trouve cet instrument surprenant et mystérieux. Tu connais ?
Non, ce petit texte n'est pas prévu d'illustrer ou précéder un nouveau leporello, mais qui sait...

Nous sommes sociaux !