Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Je pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Dernier titre paru : "Transpositions hasardeuses"


Annulation du salon du livre de Saint-Gervais 1er et 2 mai 2021

Publié par eMmA MessanA sur 8 Mars 2021, 14:02pm

   Suite de l'histoire autour de "Transpositions hasardeuses".   

   Oh comme je me faisais une joie de participer en tant qu'auteure pour la deuxième année consécutive au Salon du livre de Saint-Gervais en Vendée (dont l'invité d'honneur prévu était Yves Duteil) qui devait avoir lieu les 1er et 2 mai 2021 !

   Hélas, son organisateur vient de nous informer que la décision de le reporter en 2022 a été prise, compte tenu des contraintes et incertitudes liées à la situation sanitaire. 

  Je ne vous dis pas à quel point j'en suis triste et désolée, notamment et avant tout pour les personnes qui m'avaient fait savoir qu'elles envisageaient de s'y rendre.

  Aller à la rencontre d'un public de lecteurs relève un peu de la gageure en ce moment, je l'avoue...

   Je sais bien qu'il y a des coups durs dans la vie qui ne sont pas à comparer avec cette mauvaise nouvelle livresque...

   Avant tout, portez-vous bien et soyons forts.

   Bien à vous, 

   eMmA

"Transpositions hasardeuses" eMmA MessanA, éditions Maïa

"Transpositions hasardeuses" eMmA MessanA, éditions Maïa

~~

 Pour commander Transpositions hasardeuses (préface Yves Duteil), plusieurs solutions s'offrent à vous:

💙  le commander auprès de votre libraire préféré

💙  le commander sur le site de l'éditeur Maïa (sans frais d'expédition) en cliquant ce lien

💙  le commander en prenant directement contact avec moi, afin que je vous signe une dédicace. Pour cela, je vous remercie de passer par la fiche contact du blog où nous pourrons échanger sur les modalités de paiement et d'envoi: lien

💙  le commander sur toutes les plateformes en ligne habituelles

~~

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Même s'il y a pire malheur, cela ne console guère et je comprends que tu sois déçue...Néanmoins ton livre fait son chemin et il est apprécié et l'an prochain , ce salon aura lieu...Merci Emma pour tout ce que tu nous apportes
Répondre
E
Oh merci Gazou, tes mots sont adorables. J'en suis fort touchée.
V
Je suis désolée pour toi et j'imagine ta bien légitime déception. J'imagine combien il est difficile pour l'évènementiel d'organiser quoi que ce soit pour le moment.
Que dire....patience et encore patience.
Pensons à nos projets même si on ne peut fixer de date.
Pensées pour toi ma chère Emma.
Répondre
E
Merci Valentine. Oui, je sais que les organisateurs ne sont pas fautifs, bien au contraire, ils ont à coeur de protéger les visiteurs, les auteurs, les personnes qui oeuvrent autour de cet événement. Je les comprends parfaitement. Je suis juste un peu découragée car cela fait un an que j'attendais avec joie de participer à ce salon et je ne parle même pas de tous les projets qui sont tombés à l'eau depuis bien plus d'un an. Je trouve que ça commence à faire beaucoup...
Comme tu dis, "patience et encore patience" !
Merci Valentine pour tes douces pensées qui font du bien.
Je t'embrasse.
M
Quelle déception comme je te comprends ce virus nous empoisonne vraiment l'existence...Gardons espoir qu'enfin on voit le bout du tunnel bientôt. Je t'embrasse
Répondre
E
Oui, gardons espoir. Le moyen de faire autrement ?
Je t'embrasse aussi, Manou.
P
Plus de rencontres, plus de réunions, plus de fêtes, plus de convivialité, plus de culture, plus de tendresse... Est-ce cela la vie ? Personnellement ce n'est pas la vie que je désire, ni pour moi, ni pour les miens, ni pour le monde, je fais attention aux autres et je vois autour de moi l'humanité qui s'évapore, je vois ces pauvres personnes âgées s'étioler et régresser cognitivement, ma maman pour ne citer qu'elle. Il va nous falloir nous réveiller en douceur et ré-apprivoiser le bon sens. Pardonne-moi Emma, mais en ce 9 mars, je crois que je craque... Je suis bien triste pour toi que ce salon soit reporté, les échanges de paroles sont si riches et ton beau livre aurait mis de sa lumière dans le cœur des visiteurs. Douce journée à toi et aux tiens. brigitte
Répondre
E
Tu n'as pas à être pardonnée, Brigitte. Je sais combien ces jours peuvent être plombants, je veux aussi croire que d'infimes joies peuvent nous aider à surmonter nos morals en baisse et l'attente insuportable de lendemains qui chanteront demain, inévitablement.
Merci pour tes mots charmants pour mon livre, livre qui aura été publié au moment le moins opportun pour aller de visu à la rencontre d'un public d'inconnus.
Porte-toi bien, force à toi.
E
Je comprends ta déception d'autant plus douloureuse que la joie d'exposer était immense.
Peut être une précaution vis à vis de l'incertitude sanitaire .
Et puis , tu la feras plus tard , et sans contrainte cette fois ci , je le souhaite.
Douce soirée, je t'embrasse eMmA
Répondre
E
Tu as raison, dans un an il fera jour (peut-être)...
Merci pour tes mots de consolation car il faut bien se faire une raison face au virus.
Passe une bonne journée. Bisous.

Nous sommes sociaux !