Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

Bienvenue dans mon univers de collages. J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des bouts de pub, des tickets de spectacles, des fragments de menus et de magazines, de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Je pratique l'art du collage sans transformer le résultat via des logiciels informatiques et j'aime souvent sortir du cadre. Expédition en France et dans le monde entier. Les collages d’eMmA MessanA. N° SIRET 803 953 066 00013. TVA non applicable, art. 293 B du CGI. Tous droits réservés © eMmA MessanA

"Goodbye Norma Jean"

Cinquante ans après son décès, survenu le 5 août 1962, la magie de Marylin Monroe fascine toujours autant...

N-118-Miroir-brise.jpg

© eMmA MessanA
Paris XIème, novembre 2009

N°118 Miroir brisé

Collage sur papier dessin 29.7 X 42 cm

  Fragments de papiers

Ce collage, pièce unique, N°118 est vendu

Il vit à Paris

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL

5% du produit de la vente de ce collage ont été versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Président-Fondateur  et Noëlle Duteil  la Trésorière

les collages d’eMmA MessanA support APRES SCHOOL in Pondichery (India)

5% of the income of this collage have been donated to the charitable trust APRES in France

Yves Duteil is the President and Noëlle Duteil  is the Treasurer

Je dédie cette note à Nicolas Brault du Salon de coiffure Beige & Blanc , grand admirateur de Marilyn Monroe qui m'avait fait la commande de ce collage, "Miroir brisé" Quand Marilyn redevenait Norma Jean

Son salon de coiffure est à lui seul un hommage à Marylin !

Marylin Monroe figure aussi en bonne place au milieu de mes icônes : http://www.emmacollages.com/article-34901133.html

Elton John, Candle In The Wind

 

Extrait du merveilleux album tant et tant écouté et réécouté, Yellow Brick Road

Musique, Elton John
Texte, Bernie Taupin.
Goodbye Norma Jean
Though I never knew you at all
You had the grace to hold yourself
While those around you crawled
They crawled out of the woodwork
And they whispered into your brain
They set you on the treadmill
And they made you change your name

And it seems to me you lived your life
Like a candle in the wind.
Never knowing who to cling to
When the rain set in.
I would have liked to have known you
But I was just a kid.
Your candle burned out long before
Your legend ever did.

(Loneliness was tough
The toughest role you ever played
Hollywood created a superstar
And pain was the price you paid
Even when you died
All the press still hounded you
All the papers had to say
was that Marilyn was found in the nude)

And it seems to me you lived your life
Like a candle in the wind.
Never knowing who to cling to
When the rain set in.
I would have liked to have known you
But I was just a kid.
Your candle burned out long before
Your legend ever did.

Goodbye Norma Jean
Though I never knew you at all
You had the grace to hold yourself
While those around you crawled

Goodbye Norma Jean
From the young man in the 22nd row
Who sees you as something more than sexual
More than just our Marilyn Monroe

And it seems to me you lived your life
Like a candle in the wind.
Never knowing who to cling to
When the rain set in.
I would have liked to have known you
But I was just a kid.
Your candle burned out long before
Your legend ever did.

Your candle burned out long before
your legend ever did.
Voir traduction en français trouvée ici : link

 

Pour retrouver d'autres chansons d'Elton John dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre d'une note :

7 ans après

Des bleus... (trouvé le nom de la fleur bleue!)

 

Site d'Elton John : link

Page facebook d'Elton John : link

 

Pour écouter Marylin Monroe dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre d'une note :

Camaïeu de mauve

Quand Marilyn redevenait Norma Jean

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

eMmA MessanA

J'aime le chocolat, la Sardaigne, les p'tits papiers (ceux de Gainsbourg, les colorés, les tout collés), les mots doux, sucrés, salés, poivrés, les belles voix, marcher, chanter, la pluie, le soleil, et la tête alouette !

Commenter cet article

Plume 06/08/2012 11:03


Coucou eMmA !


Emouvante et fascinante Marilyn ... forte de sa beauté mais si vulnérable dans sa quête d'amour ...


Tu lui rends un bel hommage , j'aime cette chanson et ton collage qui exprime tellement ces deux facettes de sa personnalité .


Merci pour ce beau travail, bisous, Plume .

eMmA 06/08/2012 23:47



 


Je me souviens que ce collage m'avait donné du fil à retordre, car je n'osais déchirer le papier représentant l'icône absolue...


Finalement, et justement, c'est en déchirant que j'ai réussi à entrer dans l'espace fragilité et vulnérabiité de Marilyn.


Il faudrait parfois être aussi légère qu'une plume pour caresser une idée...


 


Bonne nuit, Plume.


eMmA


 



Plume 05/08/2012 21:28


Je reviendrai demain car je ne réussis pas à voir ton collage ...


Bisous, Plume .

eMmA 05/08/2012 21:32



 


 


Etrange...


Essaie suivre ce lien :


http://www.emmacollages.com/article-quand-marilyn-redevenait-norma-jean-39429272.html


Quoiqu'il en soit, tu es la bienvenue demain (comme tous les jours d'ailleurs).


 


Bonne soirée,


eMmA


 



kas 05/08/2012 19:34


je suis sûr que tu rends un bel hommage à cette femme émouvante


hélas je n'arrive pas à avoir l'image


demain peut-être

eMmA 05/08/2012 19:48



 


Alors, à demain Kasi !



Martine 05/08/2012 17:45


Bonsoir eMmA,


Quel beau collage! J'aime beaucoup sa douceur. C'est ainsi que je vois Marylin: toute de douceur. avec comme un regret au fond du regard. Elle ne désirait qu'une chose: être aimée.


Superbe cette chanson d'Elton.


Merci pour ce partage eMmA


A bientôt


Martine

eMmA 05/08/2012 19:57



 


Oui, on a tendande à ne se souvenir que de la star qui avait les hommes à ses pieds.


Mais, son personnage est bien plus complexe et bien plus intéressant.


Son enfance calamiteuse lui a fait vivre ce destin hors du commun pour juste, en effet, être aimée... Mais elle n'avait pas reçu les armes pour lutter...


 


Bienvenue ici, Martine, et à bientôt,


eMmA


PS : l'enveloppe est déjà dans la boîte à lettres...


 



Anne 05/08/2012 15:06


Je la trouve belle, elle m'émeut, j'ai regardé hier au soir le beau film sur elle (Arte) eet j'ai ses disques puis ses CD..................


elle a une sorte d'éclat qui devait fasciner les photographes!


Je comprends qu'elle t'ait inspiré un collage .Mourir jeune est une "chance" qui te permet de ne jamais vieillir. quelle vieille dame (indigne) serait-elle aujourd'hui?

eMmA 05/08/2012 20:01



 


Oui, moi aussi j'ai regardé le très beau documentaire d'Arte.


En revanche, je n'ai pas le moindre disque de Marilyn...


C'est vrai qu'elle était divine sur pellicule. Les phtographes devaient se régaler, d'autant qu'elle aimait s'offrir...


Une vieille dame qui aurait peut-être enfin accepté d'être elle-même ?


 



flipperine 05/08/2012 12:15


que d'hommages à cette star

eMmA 05/08/2012 19:47



Elle le mérite bien...



valentine 05/08/2012 11:41


Il est magnifique ton collage Emma et plairait beaucoup à ma jolie voisine fan de Norma Jean et prénommée Maryline! J'ai beau me creuser la cervelle devant sans doute une évidence mais je ne
comprends pas ce que représentent ces 3 formes oblongues? Les loups de Tex Avery en émoi devant la pin up?


Bon dimanche, bises.

eMmA 05/08/2012 11:58



 


Merci Valentine, pour ton appréciation et pour ton anecdote. N'hésite pas à le montrer à ta jolie voisine !


Tu m'as fait rire avec ton interprétation "Tex Avery" (pourquoi pas ?)


En fait, j'ai voulu "coller" à la commande qui m'avait été faite : ces trois coulées de make-up laissent une trace du côté glamour de l'icône, mais comme tout maquillage, à un moment ou un autre,
il faut ôter le masque...


Voir l'histoire de la commande : http://www.emmacollages.com/article-quand-marilyn-redevenait-norma-jean-39429272.html


 


Gros bisous ma chère Valentine,


eMmA


 



télos 05/08/2012 07:25


traduire un univers

eMmA 05/08/2012 09:57



 


Oui, télos, pour ce collage, je suis même allée jusqu'à lire des bios consacrées à Marilyn, car c'était une commande dont le fil conducteur portait sur sa double personnalité.


Comme pour toute commande, ce fut un vrai défi...


 


Bon diMAnche à toi,


eMmA


 



nadia-vraie 05/08/2012 05:22


Bonjour Emma, tu fais des collages et tu en vends?Je ne savais pas.


je trouve ce collage de marilyn Monros très beau.


Bonne journée et à bientôt.

eMmA 05/08/2012 09:18



 


Oui, bien sûr Nadia.


C'est même pour montrer mes collages que j'ai ouvert ce blog il y a tout juste 4 ans.


C'est grâce aux encouragements des visiteurs que  j'ai osé continuer : http://www.emmacollages.com/article-21719313-6.html#anchorComment


Merci pour ton compliment.


 


Bon diMAnche,


eMmA