Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Mes icônes (pas les virtuelles)

Aujourd'hui, je ne me suis pas du tout occupée des icônes de mon ordinateur.
Je me suis consacrée à la colle et à mes petits papiers pour vous présenter, pêle-mêle, une toute petite partie de ce(ux) que j'élève au rang d'icônes.
Les voici donc réunis dans le collage du jour,
Regards d'icônes.
Pour parvenir au bout de tous ce(ux) qui font partie de mon panthéon, c'est une fresque qu'il me faudrait réaliser ou, à tout le moins, un tryptique !
C'est vrai, je suis plutôt du genre enthousiaste.
Et vous, quelles sont vos icônes ? Racontez-vous...

eMmA MessanA

Regrads d'icônes

© eMmA MessanA

Paris XIème, août 2009 - N°96 Regards d'icônes

Collage sur papier dessin 24 X 32 cm

  Fragments de papiers provenant de magazines

(le copyright en filigrane n'apparaît pas sur le collage d'origine)

Ce collage N°96, pièce unique, est vendu

Il vit à Boeschepe

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL à Pondichery (Inde)

5% du produit de la vente de ce collage ont été versés à APRES en France,

envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Fondateur

Avec la complicité involontaire de Maria Callas, de Pablo Picasso, de Christian Lacroix, des Beatles, du parfum Chanel n°5, du Panasonic Lumix G1, de George Sand (Charpentier 1838), de Frédéric Chopin (L.A. Bisson), de Miles Davis, de la brochure 2009 de la Cité de la Musique, de Serge Gainsbourg (William Klein Love on the Beat 1984), de Andy Warhol, de Jean Mermoz, de Yves Simon (Louis Monier), de l'agenda FNAC Strasbourg de novembre 2001, de Marylin Monroe, de Bourjois, d'Ernesto "Che" Guevarra, de Barack Obama, de la Tour Eiffel, et de tous ceux que j'oublie qui, je l'espère, ne m'en voudront pas.
Je les invite à se manifester afin que je les cite.
 

Hasta siempre est une chanson écrite en 1965 par Carlos Puebla.

Elle anticipe la fin tragique d'Ernesto Guevarra à la Higuera, en Bolivie, et relate l'histoire presque légendaire de la révolution cubaine.

Hasta siempre comandante veut dire en français Pour toujours commandant et est une allusion au solgan Hasta la victoria siempre.

Hasta Siempre (Pour Toujours)
Aprendimos a quererte    Nous avons appris à t'aimer
Desde la historica altura    Depuis les hauteurs de l'histoire
Donde el sol de tu bravura    Où le soleil de ta bravoure
Le puso cerca la muerte    A courroné la mort

Aqui se queda la clara,    Ici il reste la clarté
La entrañable transparencia    La profonde transparence
De tu querida presencia    De ta chère présence
Comandante Che Guevara    Commandant Che Guevara 
 
Vienes quemando la brisa    Tu arrives en embrassant la brise
Con soles de primavera    Avec des soleils de printemps
Para plantar la bandera    Pour planter le drapeau
Con la luz de tu sonrisa    Avec la lumière de ton sourire

Tu amor revolucionario    Ton amour révolutionnaire
Te conduce a nueva empresa    Te mène à un nouveau projet
Donde esperan la firmeza    Où ils attendent la fermeté
De tu brazo libertario    De ton bras libertaire

Seguiremos adelante    Nous irons vers l'avant
Como junto a ti seguimos    Comme joints à toi nous continuons
Y con Fidel te decimos    Et avec Fidel nous te disons
Hasta Siempre Comandante    Pour toujours avec toi, Commandant

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anti 20/08/2009 00:14

Coucou Emma ! Très beau collage et magnifique chanson ! Parfaite synchronie avec notre retour de Cuba le même jour ! Merci du fond du coeur ;-)Des icônes ? Un collage avec des icônes ? J'aurais bien du mal !anti

eMmA 20/08/2009 07:22



Merci anti pour ton passage.
Cette chanson était en effet, un clin d'oeil à votre voyage mystère.

Des icônes ?
Non, pas forcément avec des collages, juste avec des mots
(même si, je t'assure, rien n'est plus facile que de réaliser des collages)
Mais je constate que tous mes visiteurs préfèrent garder le secret... Quels cachotiers !

A bientôt,
eMmA



SOLYZAAN 18/08/2009 14:15

c'est sympa de nous offrir en images tes passions !!!

eMmA 18/08/2009 14:33



Et comme des passions, je n'en manque pas... il y a des futures images en vue !
A bientôt,
eMmA



Marinette98 16/08/2009 22:32

très bonne idée et belle réa !

eMmA 17/08/2009 07:03



Merci Marinette,
j'ai des envies de récidive au chaud...
eMmA



cyrianne 14/08/2009 22:47

Allez, Emma, fait ton triptyque!Ce début est très révélateur de la pianiste!Passes une très agréable fin de semaine;Cyrianne

eMmA 15/08/2009 08:40



Un tryptique ? Je vais y songer...peut-être.
Mais tu sais, c'est mon fils Florent, le pianiste de la maison.
Moi, dans une autre vie, même avant d'être conteuse, j'ai appris le piano à bretelles...
Alors, un collage, façon soufflet d'accordéon, pourquoi pas...

Passe une belle Assomption, Cyrianne.
PS : un secret (je n'en suis pas à la 1ère révélation, aujourd'hui)
sous forme d'une ancienne chanson "C'est ma fête, je fais ce qui me plait. La la la la)...

Je t'embrasse,
eMmarie-Angèle



Le Papivore 14/08/2009 21:03

Bonne idée cette compillation d'icones ! Merci aussi pour cet hommage au Che. 

eMmA 14/08/2009 21:34



Merci Le Papivore pour ton passage,
toi qui sait faire s'envoler les montgolfières emprisonnées dans les fleurs...

Bonne soirée,
eMmA



Pascale 14/08/2009 19:01

Bonne idée de sujet et collage superbement réalisé. Après, à chacun ses icônes, peu importe, le tout étant de se faire plaisir, n'est-ce pas ?Bises,Pascale

eMmA 14/08/2009 20:27



Je suis sûre que pour toi, quand même, c'est Yolie.
Non ?

Je t'embrasse,
eMmA