Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Les clés du blog

Les Collages d'eMmA MessanA, sculpture en papier mâché "Patetico", pièce unqiue

Les Collages d'eMmA MessanA, sculpture en papier mâché "Patetico", pièce unqiue

Le plus beau voyage est celui qu'on n'a pas encore fait

Loïck Peyron

... Donc, le voyage que nous allons faire à Pondichéry devrait être encore différent des trois précédents...

Namasté,

eMmA

*

Collages, texte et photos © eMmA MessanA

      Les clés du blog ont été remises à Patetico en août 2015, afin que je marche dans les pas de mon arrière-grand-père maternel Angelo Longo, en Calabre, notamment dans la ville de Cittanova.

Et puis, nous avons profité de ce retour aux sources pour également séjourner quelques jours à Florence. J'en rêveais depuis si longtemps !

Voici un hommage écrit aux miens, ceux que je n'ai pas connus et ceux que je connais.

Una Storia

Je voudrais bien me reposer sur des souvenirs de famille,

Sous le feuillage ombragé de mon arbre généalogique,

Mais il lui manque tant de branches et tant de feuilles

Que c’est comme si les quelques lettres de mon patronyme

Aux consonances germaniques incongrues

S’effaçaient pour peu à peu se réduire en poussière.

 

La terre de mes ancêtres,

Ce ne sont que trois petites îles

Perdues entre la Tyrrhénienne et la Méditerranée,

Eblouissantes de soleil et d’orgueil,

Là où les femmes sont brunes et portent au cou

Des petites croix d’or en priant la Madone à genoux,

Là où les hommes tout-puissants n’ont guère la taille haute.

 

Peuple d’aventuriers cherchant d’autres limites en des horizons plus lointains,

Un jour, ils sont partis

Entre azur et océan, jusqu’au Cap Bon,

Poussés par la faim et un fol idéal

Conduisant à la terre mystique des contes arabes.

La passion cognait dans leurs cœurs généreux et pleins d’espoir.

Le fier courage gonflait le torse des hommes,

Et la bienveillance de leurs femmes leur tenait lieu d’espoir

Pour offrir un avenir empli de promesses à leurs nombreux enfants.

La simplicité vraie était leur seule richesse et toute leur belle noblesse.

Dans la journée, le labeur en plein air était dur

Et le soleil impitoyable brûlait un peu plus leur peau déjà sombre,

Mais ils avaient la foi et le désir fou de reconstruire leur vie.
Ils apprenaient une autre langue,

Un autre langage fait de mille et une salutations exagérées,

Mais jamais ils n’oubliaient leurs pères.

Leur nouveau paysage était fait de sable et d’oliviers,

De maisons blanches et bleues au carrelage frais.

La nuit avait des parfums de thé au jasmin

A l’heure où le muezzin appelait pour la cinquième fois

Leurs voisins à prier Allah.

 

Les miens restaient fidèles à leur Dieu et à tous ses Saints.

Ces exilés volontaires, c’est à la France d’Afrique que désormais

Ils attachaient leur identité.

Pourtant le dimanche, ils se réunissaient tous

Pour parler du temps d’avant en partageant la pasta.

 

Puis un jour, ils sont repartis vers d’autres terres,

Le cœur un peu amer.

Ils ont perdu un peu plus leurs racines,

Mélangé encore leur sang.

Louis a fondé une famille à Los Angeles,

Joseph s’est installé à Melbourne,

Arthur a vieilli à Marseille,

Marie a froid à Forbach,

Seule, Ernestine est demeurée à Tunis.

Les miens ont fait un détour par cette île démesurée

Où plus rien ne nous ressemblait.

 

Moi, pour honorer mes ancêtres, je suis née au soleil un jour de plein été.

Mais il me reste bien peu de leur long exil :

Quelques clichés usés,

Un vague sentiment d’insécurité,

Un penchant pour les siestes à l’ombre, les persiennes entrebâillées,

Un corps qui a hérité de formes pleines et méditerranéennes,

Une violence, une fougue, une impatience,

Une passion de tous les instants heureux ou malheureux.

 

C’est ici que je vis pourtant.

Bien sûr, j’aime caresser les tapis d’orient,

Et l’on vient volontiers partager mes spaghettis

Parfumés à l’huile d’olive.

Bien sûr, je ne peux pas nier que je crains le froid,

Que la mer m’attire,

Qu’elle m’invite à partir et à revenir

Vers mes patries originelles.

 

Aujourd’hui après tout ce temps, l’arbre que par ma fenêtre j’admire

et qui grandit en même temps que mon fils,

c’est le doux pommier de Normandie.

Pour lui, je veux une histoire solide et enracinée.

Alors, si parfois je repars sur les pas de mes ancêtres,

A la recherche de cet autre Arbre,

C’est pour lui transmettre toute la richesse de ceux-là

Qui sans même le connaître

L’ont aimé et ont permis que demain,

Il adhère à leurs valeurs

Et continue à dérouler le ruban de notre vie.

Mais avant de prendre le large, il y a du pain sur la planche, des papiers à coller sur la table de mon eMmAtelier...

A bientôt,

eMmA MessanA

Les petites Sculptures papier eMmAillotées sont regroupés ici : #Boîtes et Sculptures papier

Collages, texte et photos © eMmA MessanA

*

26 février 2014

     Parce qu'il est bon de se replonger dans le concret pour mieux s'imprégner de la réalité, vous en rendre compte ensuite pour encore mieux partager, nous sommes en Inde, l'objectif principal étant de rendre visite à APRES SCHOOL.

Trois années se sont écoulées depuis notre dernier voyage et nous savons que nous allons trouver beaucoup d'évolutions dans les infrastructures, dans les modes de fonctionnement de l'école et l'enseignement dispensé par une équipe à présent rodée.

Nous sommes heureux JM et moi de bientôt retrouver tous ceux qui unissent leurs forces pour la bonne marche de l'école et pour garantir l'amélioration du sort des enfants qui y sont scolarisés.

Nous allons également avoir la joie de rencontrer pour la première fois Deivayani que nous parrainons.

Nous n'oublions pas bien sûr Bhuvana qui fut notre première filleule et que nous tenterons de rencontrer si cela est possible.

A mon retour, j'aurai le grand plaisir de vous raconter notre route de partage et d'émotions dans le Tamil Nadu.

Namasté et rendez-vous ici tout bientôt !

eMmA MessanA

 

Deivayani et le Père Noël parti dans le Tamil Nadu !

Deivayani et le Père Noël parti dans le Tamil Nadu !

Vous aussi pouvez aider les enfants d'APRES SCHOOL ! Faites-vous ce cadeau en faisant la joie d'un enfant du bout du monde dont l'école fait tout son possible pour que leur avenir change.

Parrainage-1-800x300.jpg

Les différentes possibilités sont à la fois simples et variées :

- parrainer régulièrement un ou plusieurs enfants en créant une relation privilégiée avec l'enfant et en choisissant d'y consacrer 1 ou 2 € par jour (*)
- parrainer l'école plutôt qu'un enfant en particulier (*)
- faire un don spontané qui financera petits ou grands projets (une activité, un programme, une construction...) (*)
- devenir volontaire et/ou stagiaire quels que soient vos talents ou compétences
- parler d'APRES SCHOOL à votre entourage, amis, collègues, voisins, commerçants...
Bien sûr, vous avez le droit de cumuler ces possibilités !

Si vous souhaitez un complément d’informations, je suis à votre disposition : contactez-moi via ce formulaire : lien
(*) 66% du montant de vos dons sont directement déductibles de votre impôt, dans la limite de 20% de votre revenu net imposable (conditions générales prévues à l’art. 200 du Code Général des Impôts). Ainsi, un don de 100€, par exemple, ne vous revient qu'à 34€ après déduction fiscale. Un reçu fiscal vous sera délivré.

Cette note, comme toutes celles relatives à APRES SCHOOL que je rédige ici, est une note informelle.

Elle est celle d'une marraine et amie d'APRES SCHOOL et bien évidemment, le site de l'école est un "incontournable" (lien), comme l'est le Blog A Part du Président de l'Association A.P.R.E.S, Yves Duteil (lien)

++++++

05 juillet 2013 

Aujourd'hui est ma dernière journée de travail.

Demain je colle tout un tas de trucs dans ma valise,

et dimanche,

je m'envole pour le pays des Micmacs,

enfin... plus simplement pour la Gaspésie.

Lhasa qui illustre toujours cette note répétitive

n'a jamais eu autant sa place ici

car la chanteuse américano-mexicaine vivait au Québec.

Patetico, qui commence à se faire vieux,

demande un redoublement d'attention.

Vous y penserez pour moi ?

Bonnes vacances à ceux qui en prennent et bel été à tous.

Bons becs et à bientôt !

eMmA MessanA

++++++

Les clés du blog

25 décembre 2012 

Je vous laisse entre les bras de Patetico,

le temps pour moi d'aller embrasser mes parents près de Perpignan.

Soyez sages (même si le Père Noël est déjà passé...)

A bientôt,

eMmA MessanA

++++++

Nous avons montré via Google Earth à mes parents, médusés, la maison que nous habitions à Melbourne. Elle est toujours impeccable. Mes parents en ont eu les larmes aux yeux...

Nous avons montré via Google Earth à mes parents, médusés, la maison que nous habitions à Melbourne. Elle est toujours impeccable. Mes parents en ont eu les larmes aux yeux...

Demain, 04 juillet 2012 

Aminautes,

Patetico, mon fidèle gardien,

commençait à se languir de vous.

Alors, voilà qu'il reprend du service pour tenir les clés du blog

et vous guider où vous voulez ici,

durant mes vacances en Campanie.

Je vous souhaite un très bel été,

où que vous soyez,

chez vous ou bien ailleurs.

Mille baci.

Ciao !

eMmA MessanA

++++++

Ah les exraordianires citrons amalfitains !

Ah les exraordianires citrons amalfitains !

28 février 2012

Aminautes,

Je vous quitte quelques jours, le temps de découvrir Lahore,

un petit morceau du Pakistan...

Si ça vous dit, je vous emmène dans mes bagages

ou bien je vous laisse assister Patetico

qui avait déjà tenu les clés du blog durant mon séjour en Inde il y a deux ans.

Namaste. नमस्ते

eMmA MessanA

++++++

Mosquée Badshahi

Mosquée Badshahi

mars 2011 

Nous repartons pour une quinzaine de jours dans le sud de l'Inde.

Au programme, de très beaux moments à APRES SCHOOL que je partagerai avec vous à mon retour (notamment la cérémonie de la pose de la première pierre du dortoir...)

A bientôt,

eMmA MessanA

++++++

Plage de Pondichéry

Plage de Pondichéry

21 février 2010

Le temps d'une grande et belle découverte vers le sud de l'Inde (Tamil Nadu, Kerala et Kernataka), je vais d'ores et déjà confier les clés du blog durant quelque temps à une espèce de bestiau en papier mâché.
N'hésitez pas à lui confier vos com'. Il sera tout content de me les livrer à mon retour, parce que mon blog, lui, il n'est pas en vacances...
Au départ, il aurait dû être nounours...

Merci à Cyrianne et son Valentin, pour l'inspiration et les encouragements.
Mais, au terme de ce premier essai de papier mâché, ma totale inexpérience l'a fait devenir mi-singe, mi-bouledogue ! 

 Je l'ai nommé "Patetico", et je l'aime, même tout tordu.
Bonnes promenades
autour des blogs,
ou autour du globe,
pendant que je me délogue

Namasté !
eMmA MessanA

Patetico

© eMmA MessanA

                                                      Patetico, Paris XIème, février 2010

Sculpture papier, pièce unique, en journal et partition Scriabine 20x15cm

Vit au Kremlin Bicêtre

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL

5% du produit de la vente de ce collage ont été versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe"♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Président-Fondateur  et Noëlle Duteil  la Trésorière

les collages d’eMmA MessanA support APRES SCHOOL in Pondichery (India)

5% of the income of this collage have been donated to the charitable trust APRES in France

Yves Duteil is the President and Noëlle Duteil  is the Treasurer

Un bonus Patetico ici :

Lhasa De Sela, El Payande

Extrait de l'album La Llorona

Nací en la playa de mar y arena,

Bajo la sombra de un payande.
Como mi madre fue una esclava,
También la marca yo la llevé.
¡ Ay !
Suerte maldita de llevar cadenas,
Y ser esclava,
Y ser esclava de un vil señor.
¡ Ay !
Suerte maldita de llevar cadenas,
Y ser esclava,
Y ser esclava de un vil señor.

Pour retrouver une autre chansons de Lhasa de Sala dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre de ces notes :

Un voyage où la frontière se dépasse

Site de Lhasa de Sala : lien

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

eMmA MessanA

J'aime le chocolat, la Sardaigne, les p'tits papiers (ceux de Gainsbourg, les colorés, les tout collés), les histoires, les mots doux, sucrés, salés, poivrés, les belles voix, marcher, chanter, la pluie, le soleil, et la tête alouette !
Voir le profil de eMmA MessanA sur le portail Overblog