Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Je pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Dernier titre paru : "Transpositions hasardeuses"


dans le creux de ses songes

Publié par eMmA MessanA sur 8 Novembre 2020, 07:06am

Catégories : #LesMotsQueJAime, #Poésie

L e s  m o t s  q u e  j a i m e  

•• p l u m e t i s ••

**

chut !

une étoile dort dans le plumetis

des plis de la robe d'oisillon

d'une petite fille endormie

dans le creux de ses songes

 

                       °°   eM 08 11 2020  °° 

© eMmA MessanA

© eMmA MessanA

Eric Guilleton, Berceuse Pour Margaux

Paroles, Jean Favre. Musique, Eric Guilleton

Extrait de l'album Et S'Il était Deux Fois (Editions SARAVAH 2001)

 

Pour t'endormir chérie

J’te racont’rai

La légende du roi

Dont la p’tite fille

Apprivoisait les loups

Et quand tu dormiras

J’irai chercher pour toi

Les songes du printemps

Une boîte à musique

Ou des étoiles d’or

 

Il faut dormir chérie

Que je puisse te dire

Tendrement à l’oreille

Comment je t’aimerai

Jusqu’au dernier sommeil

Comment je t’aimerai

Jusqu’au dernier sommeil

 

Pour t'endormir chérie

J’te raconterai

Où vont les bateaux

Pourquoi danse le feu

Et mûrissent les blés

Et quand tu dormiras

J’te te dirai quel arbre

Ecarquille les bras

Pour écouter le ciel

Et cueillir des oiseaux

 

Il faut dormir chérie

Que j'ose enfin te dire

Tendrement à l'oreille

Comment je t'aimerai

Jusqu’au dernier sommeil

Comment je t'aimerai

Jusqu’au dernier sommeil

 

Pour t'endormir chérie

J’te raconterai l'bruit du pas d’un chat

L’envol d’un flamand rose

Et l’ombre d’un cheval

Et quand tu dormiras

J’te chant’rai tout bas

Le refrain du marin

Qui revient de la mer

Et retrouve sa mie

 

Il faut dormir chérie

Que j'ose enfin te dire

Tendrement à l'oreille

Comment je t'aimerai

Jusqu’au dernier sommeil

Comment je t'aimerai

Jusqu’au dernier sommeil

 

Pour t’endormir chérie

J’te raconterai

L'histoire du géant

Qui porte dans ses mains

Tout l'amour de la terre

Et quand tu dormiras

J’te dirai tout bas

Les cent mille folies

Que nous ferons tous deux

Jusqu’à la fin des temps

 

Il faut dormir chérie

Que je puisse te dire

En secret à l'oreille

Comment je t’aimerai

Jusqu’au dernier sommeil

Comment je t'aimerai

Jusqu'au prochain soleil

Page facebook d'Eric Guilleton link

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Ce petit enfant que l'on aime
Toute la vie
Que nulle tempête
N'effacera
Et encore pouvoir le dire
C'est tellement précieux...
Répondre
E
Une berceuse qui vous revient en mémoire et hop! c'est la magie de l'enfance qui vous prend dans ses bras !
V
Quel joli petit rouge gorge!
Le mot plumetis me rappelle ma paire de collant d'ado à petits pois, j'adorais.
Répondre
E
Ce devait être ravissant ! Moi, je crois n'avoir jamais rien porté en plumetis. Ce mot joli et doux à prononcer me fait imaginer d'adorables frisotis...
M
Une jolie berceuse que je ne connaissais pas du tout, toute douce et emplie de tendresse. Le plumetis évoque pour moi la délicatesse et la légèreté. Merci pour ce joli partage. Belle semaine Emma
Répondre
E
Merci Manou. Ravie de t'avoir fait connaître cette chanson douce... Tiens, je vais me la réécouter pour prendre une nouvelle dose de tendresse heureuse...
Belle soirée à toi.
E
J'adore la délicatesse de ta pensée avec ce merveilleux petit rouge gorge qui est mon oiseau fétiche.
J'adore la douceur de la chanson.
Beau dimanche , je t'embrasse eMmA
Répondre
E
Le rouge-gorge et la mésange bleue sont mes oiseaux préférés. J'adore leur délicatesse, leurs couleurs et toute la tendresse qu'ils inspirent. Hélas, chez moi, les deux chats les aiment aussi beaucoup...
Cette chanson est en effet un condensé d'amour pour une petite fille. Eric Guilleton mérite d'être davantage connu.
Je te souhaite une belle semaine, douce et légère comme cette berceuse.
Q
Que c'est joli !
Merci pour la découverte, eMmA.
Passe une douce journée.
Répondre
E
Pour adoucir ce dimanche...
Je suis ravie que tu y sois sensible, mais je n'en suis pas surprise...
Je t'envoie mon sourire dominical, Quichottine.
A
Tout en douceur et délicatesse :)
Répondre
E
C'est pour ne pas les réveiller...
E
•• p l u m e t i s ••
Dictionnaire de l’Académie française : nom masculin
XVe siècle. Dérivé de plume, par l’intermédiaire de l’ancien adjectif plumeté, « couvert de plumes ».
■ BRODERIE. Broderie que l’on exécute en rebrodant au point passé un motif réalisé au point lancé, de façon à obtenir un relief. Broder au plumetis. Point de plumetis.
▪ Par métonymie. Étoffe très fine brodée ou brochée de petits pois en relief. Plumetis de soie. Un voilage en plumetis. En apposition. Des collants plumetis.
Répondre

Nous sommes sociaux !